Site-Catholique.fr

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sacrements › Eucharistie

Le « désir de Communion » des Divorcés remariés

Voici l’avis de Mgr Olivier de Germay, Evêque d'Ajaccio pour la Corse, sur la mission des Divorcés remariés « d’accepter humblement de participer activement à l’Eucharistie sans communier » par une Communion de désir en faisant de leur désir de communion une offrande spirituelle dans l’obéissance et la fidélité à l’Église et au Christ : un très beau témoignage pour nous tous qui communions parfois avec désinvolture…

Lire la suite...

Communier à genoux et sur la langue...

Comment convient-il de recevoir la Sainte Communion ? Pourquoi recevoir la Communion à genoux et dans la bouche sur les lèvres ? Voici les réponses de Saint Jean-Paul II, du Pape Benoit XVI, du Pape François et de nombreux Cardinaux à l’exception française de communier debout et dans les mains, véritable « manque de respect » selon Mère Térésa.

Lire la suite...

« Après la Sainte Communion » selon Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Voici la Bonne manière de pratiquer la « Vraie Dévotion à la Sainte Vierge Marie après la Sainte Communion » selon le Traité de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716), grand Apôtre de Marie et Fondateur des Montfortains (ou les Missionnaires de la Compagnie de Marie) et des Filles de la Sagesse, qui rappelle que notre relation à la Vierge Marie n’est pas facultative : Dieu l’a associée, d’une manière particulière et unique, à l’œuvre du salut.

Lire la suite...

Prière de Saint Bonaventure après la Communion

Voici la Prière après la Très Sainte Communion « Comment ai-je osé m'approcher de Vous, moi qui suis une créature si vile, si souillée et si misérable ! » de Saint Bonaventure (1217-1274), Franciscain Italien, Archevêque, Cardinal et Docteur de l'Église Catholique.

Lire la suite...

« Pendant la Sainte Communion » selon Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Voici la Bonne manière de pratiquer la « Vraie Dévotion à la Sainte Vierge Marie pendant la Sainte Communion » selon Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716), grand Apôtre de Marie et Fondateur des Montfortains (ou les Missionnaires de la Compagnie de Marie) et des Filles de la Sagesse, qui exhortait les mendiants à faire chaque jour oraison et conseillait aux pauvres paysans de prendre un directeur spirituel.

Lire la suite...

« Avant la Sainte Communion » selon Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Voici la Bonne manière de pratiquer la « Vraie Dévotion à la Sainte Vierge Marie avant la Sainte Communion » selon Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) mort à l’âge de 43 ans, grand Apôtre de Marie et Fondateur des Montfortains (ou Compagnie de Marie) et des Filles de la Sagesse.

Lire la suite...

Le lien entre « l'Eucharistie et le Mariage » est indissociable

« Souvent, l'Eglise est accusée d'insensibilité et de manque de compréhension à l'égard de la réalité des « divorcés remariés » sans que l’on réfléchisse attentivement à la raison de cette position qu'elle considère fondée sur la Révélation Divine ». Le Cardinal Angelo SCOLA, Archevêque de Milan, explique dans le cadre du Synode 2014 sur la Famille le lien indissociable entre l'Eucharistie et le Mariage

Lire la suite...

La « Communion dans la main » au cœur de la crise de l’Église

Voici la Préface du Cardinal américain Raymond Leo Burke, Préfet du Tribunal de la Signature apostolique, du livre « CORPUS CHRISTI : la Communion dans la main au cœur de la crise de l’Église » de Mgr Athanasius Schneider, Évêque auxiliaire Catholique au Kazakhstan, qui plaide avec vigueur et clarté pour l’abandon de la pratique de la communion dans la main, née comme une tolérance qui s’est abusivement généralisée et est devenue la « règle » depuis les années 70, selon un processus bien connu de la subversion des normes.

Lire la suite...

Le Sacrement de l’EUCHARISTIE

« Participant au Sacrifice Eucharistique, source et sommet de toute la vie chrétienne, ils offrent à Dieu la victime divine et s’offrent eux-mêmes avec elle ; ainsi, tant par l’oblation que par la Sainte Communion, tous, non pas indifféremment mais chacun à sa manière, prennent leur part originale dans l’action liturgique. Il s’ensuit sous une forme concrète qu’ils manifestent, ayant été renouvelés par le Corps du Christ au cours de la sainte liturgie eucharistique, l’unité du Peuple de Dieu que ce grand sacrement signifie en perfection et réalise admirablement. » (Vatican II, Lumen gentium, 11).

Lire la suite...