Monsieur le curé a toujours tort car :
- S'il prolonge son homélie de quelques minutes, il nous ennuie ;
- S'il est bref, il ne s’est pas foulé !
- S'il élève la voix, c'est un dictateur ;
- S'il parle normalement, ce n’est pas un chef ;
- S'il s'absente, il n'est jamais là ;
- S'il bouge un tableau ou une statue, c'est un iconoclaste ;
- S'il restaure l'église, il gaspille l'argent ; s’il ne le fait pas, il s'en fiche ;
- S'il fait des visites, il n'est jamais chez lui ;
- S'il est au presbytère, il n'est pas proche des gens ;
- S'il parle finance, c'est qu'il aime l'argent ;
- S'il ne parle pas d'argent, on ne donnera rien ;
- S'il organise des événements, on n'a pas le temps ;
- S'il n'organise rien, la paroisse est morte ;
- S'il s'invite chez les gens, il va toujours chez les mêmes ;
- S'il attend qu'on l'invite, il est snob ;
- S'il prend son temps avec les paroissiens, il n'en finit pas ;
- S'il se dépêche, il n'écoute pas ;
- S'il est jeune, il manque d'expérience ;
- S'il est vieux, il devrait prendre sa retraite ;

ET S’IL MEURT ??? EH BIEN, IL N’Y A PERSONNE POUR LE REMPLACER !