Le Cantique du R. P. Surin « Ce m'est tout un que je vive ou je meure, il me suffit que l'Amour me demeure » :

« Je veux aller courir parmy le monde,
Où je vivray comme un enfant perdu,
J'ay pris l'humeur d'une âme vagabonde
Après avoir tout mon bien dépendu.

Ce m'est tout un que je vive ou je meure,
Il me suffit que l'Amour me demeure.

Déchu d'honneur, d'amis et de finance,
Amour je suis reduit à Ta mercy,
Je ne puis plus mettre mon espérance,
Qu'au seul plaisir d'être à Toy sans soucy.

Ce m'est tout un que je vive ou je meure,
Il me suffit que l'Amour me demeure.

Ô doux Amour, en qui je me repose,
Que Tu m'as bien de soucis déchargé !
Perdre ou gagner m'est une même chose,
Depuis qu'Amour mon esprit a changé.

Ce m'est tout un que je vive ou je meure,
Il me suffit que l'Amour me demeure.

Je ne veux plus qu'imiter la folie
De ce Jésus, qui sur la Croix un jour,
Pour Son plaisir, perdit honneur et vie,
Délaissant tout pour sauver son Amour.

Ce m'est tout un que je vive ou je meure,
Il me suffit que l'Amour me demeure ».

Ainsi soit-il.


R. P. Jean-Joseph Surin (1600-1665)

Jean-Joseph-Surin.jpg

Voir également du R. P. Jean-Joseph Surin :
La Prière du R. P. Jean-Joseph Surin « Ô doux Amour, en qui je me repose »
La Prière du R. P. Surin sur une âme martyre « Je possède enfin mon Dieu que j’ai si souvent et si ardemment désiré »
Le Cantique du R. P. Surin « Ce m'est tout un que je vive ou je meure, il me suffit que l'Amour me demeure »