Station-1-JESUS-EST-CONDAMNE-A-MORT.gif

Station 1 : « Jésus est condamné à mort »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Voyant alors qu'il n'aboutissait à rien, mais qu'il s'ensuivait plutôt du tumulte. Pilote prit de l'eau et se lava les mains, en présence de la foule, en disant : « Je ne suis pas responsable de ce sang; à vous de voir ! » Et tout le peuple répondit : « que son sang soit sur nous et sur nos enfants ! » Alors il leur relâcha Barabbas; quant à Jésus, après l'avoir fait flageller, il le livra pour être crucifié. (Mt 27,24-26).

Seigneur, tu as été insulté par la foule dont tu avais guéri les malades. Tu as été condamné par un homme, un homme comme nous, une de tes créatures, condamné quand tu étais innocent. Toi, le seul pur, le seul vrai, le seul saint, un homme coupable, un pécheur, t'a jugé. Tu es resté silencieux et doux.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-2-JESUS-EST-CHARGE-DE-SA-CROIX.gif

Station 2 : « Jésus est chargé de sa Croix »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Or c’étaient nos souffrances qu’ 'il supportait et nos douleurs dont il était accablé. Et nous autres, nous l'estimions châtié, frappé par Dieu et humilié. Il a été transpercé a cause de nos péchés, écrasé a cause de nos crimes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui et c'est grâce à ses plaies que nous sommes guéris (Is 53,4-7).

Seigneur, on te présente la Croix, cette Croix que tu as toujours attendue. C'est à elle que tu pensais quand tu étais au milieu de tes apôtres, c'est vers elle que tu allais quand tu montais à Jérusalem. Tu l'as saisie comme l'outil de notre rédemption.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-3-JESUS-TOMBE-POUR-LA-PREMIERE-FOIS.gif

Station 3 : « Jésus tombe pour la première fois »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Leur joug est sur mon cou, il fait fléchir ma force. Le Seigneur m'a mis à leur merci, je ne puis plus tenir ! (Lam 1,14).

Seigneur, la Croix pèse lourd sur tes épaules déjà toutes labourées de durs sillons, rongées par la flagellation. Tu es fatigué, épuisé, Tu heurtes les pierres du chemin et tu tombes avec la Croix. Apprends-nous à accepter les échecs et les humiliations.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-4-JESUS-RENCONTRE-SA-MERE.gif

Station 4 : « Jésus rencontre sa Mère »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Syméon les bénit et dit à Marie, sa mère : « Vois ! Cet enfant doit amener la chute et le relèvement d'un grand nombre en Israël ; il doit être un signe en butte à la contradiction, et toi-même, un glaive te transpercera l'âme !, afin que se révèlent les pensées intimes d'un grand nombre (Lc 2, 34-35).

Ta mère est là, Seigneur. Elle ne pleure pas sa souffrance, mais elle mêle ses larmes à tes larmes. Elle ne se met pas en travers du chemin, mais elle te suit. Elle s'unit à toi. Elle nous rachète avec toi.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-5-SIMON-DE-CYRENE-AIDE-JESUS-A-PORTER-SA-CROIX.gif

Station 5 : « Simon de Cyrène aide Jésus »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Comme ils l'emmenaient, ils mirent la main sur un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs, et le chargèrent de la Croix pour la porter derrière Jésus. (Lc 23, 26).

Seigneur, tu as voulu être aidé. Ce n'est pas que tu ne puisses toi-même terminer ta Passion, mais tu veux que nous fassions notre part du travail, et l'ajoutions à la tienne. Tu nous fais l'honneur de vouloir de nous pour le salut du monde.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-6-VERONIQUE-ESSUIE-LE-VISAGE-DE-JESUS.gif

Station 6 : « Une femme essuie le visage de Jésus »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Comme un surgeon il a grandi devant nous, comme une racine en terre aride. Sans beauté ni éclat nous l'avons vu, et sans aimable apparence, objet de mépris et rebut de l'humanité, homme de douleurs et connu de la-souffrance, comme ceux devant qui on se voile la face, il était méprisé, déconsidéré. (Is 53, 2-4)

Parmi cette foule ameutée, une femme s'avance, elle essuie ton visage, et tes traits purs réapparaissent. Autour de nous le monde te méconnaît, mais il ne peut te connaître qu'à travers les chrétiens. C'est nous qui donnons de toi, trop souvent, une fausse image.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-7-JESUS-TOMBE-UNE-DEUXIEME-FOIS.gif

Station 7 : « Jésus tombe pour la deuxième fois »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Et moi, ver et non pas homme, honte du genre humain, rebut du peuple, tous ceux qui me voient me bafouent, leur bouche ricane, ils hochent la tête : « II s'est remis à Yahvé, qu'il le libère ! qu'il le délivre, puisqu'il est son ami ! » (PS 22 7-9).
Celui qui n'avait pas connu le péché, II l'a fait péché pour nous, afin qu'en lui nous devenions justice de Dieu (2 Co 5, 21).

De nouveau, Jésus tombe. Seigneur, tu as voulu tomber pour nous apprendre que, malgré nos chutes, tu nous aimes encore et que jamais nous ne devons nous décourager.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-8-JESUS-CONSOLE-LES-FEMMES-DE-JERUSALEM.gif

Station 8 : « Jésus parle aux femmes de Jérusalem »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. Mais se retournant vers elles, Jésus dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants ! Car voici venir des jours où l'on dira : Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont pas enfanté et les seins que n'ont pas nourri ! Alors on se mettra à dire aux montagnes : tombez sur nous ! Et aux collines : couvrez-nous! Car si l'on traite ainsi le bois vert, qu'adviendra-t-il du bois sec ? » (Lc 23,27-31).

Les femmes de Jérusalem se lamentent devant la souffrance. Elles ne savent pas que tes souffrances, ce sont les souffrances de tous les petits, de tous les vaincus de la vie, de ceux qu'on méprise, de ceux qu'on opprime. Elles ne voient pas le péché du monde.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-9-JESUS-TOMBE-POUR-LA-TROISIEME-FOIS.gif

Station 9 : « Jésus tombe pour la troisième fois »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Je suis comme l'eau qui s'écoule et tous mes os se disloquent ; mon coeur est pareil à la cire, il fond au milieu de mes viscères ; mon palais est sec comme un tesson, et ma langue, collée à la mâchoire (PS 22 15-16).

Une autre fois encore, une troisième fois, tu es tombé sur la route. À travers tous les siècles, ton regard découvre tous ceux qui ne profiteront pas de ton sang, tous les coeurs fermés et ceux que la misère ou la malice des autres éloignera de toi, ceux qui ne comprendront pas ta preuve d'amour.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-10-JESUS-EST-DEPOUILLE-DE-SES-VETEMENTS.gif

Station 10 : « Jésus est dépouillé de ses vêtements »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Ayez entre vous les mêmes sentiments qui furent dans le Christ Jésus : Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur une croix ! Aussi Dieu lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, pour que tout, au nom de Jésus, s'agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers, et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu'il est Seigneur à la gloire de Dieu le Père (Phil 2, 5-11).

Seigneur, tu étais nu sur la paille. Te voilà à nouveau dépouillé de tout pour mourir. Tu n'as plus rien, puisque tes vêtements sont tirés au sort. Avec quelle force ne nous cries-tu pas d'aimer la pauvreté !

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-11-JESUS-EST-CLOUE-SUR-LA-CROIX.gif

Station 11 : « Jésus est cloué sur la Croix »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Et ils lui donnaient du vin mêlé de myrrhe, mais il n'en prit pas. Puis ils le crucifient et se partagent ses vêtements en tirant au sort ce qui reviendrait à chacun. C'était la troisième heure quand ils le crucifièrent. L'inscription qui indiquait le motif de sa condamnation était libellée : « Le roi des juifs ». Et avec lui ils crucifient deux brigands, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche (Mc 15, 23-28).

Tu t'étends sur la Croix et l'on t'y attache avec des clous. Tu donnes ton corps tout entier, tous tes membres. Tu donnes ta liberté. Seigneur, quel exemple, et quelle preuve d'amour !

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-12-JESUS-MEURT-SUR-LA-CROIX.gif

Station 12 : « Jésus meurt sur la Croix »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère, la soeur de sa mère. Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Voyant sa mère et près d'elle le disciple qu'il aimait, Jésus dit a sa mère : « Femme, voici ton fils ». Puis, il dit au disciple : « Voici ta mère ». A partir de cette heure, le disciple la prit chez lui. Puis, sachant que tout était achevé désormais, Jésus dit, pour que toute l'Ecriture s'accomplît : « J'ai soif ». Un vase était là, plein de vinaigre. Une éponge imbibée de vinaigre fut fixée à une branche d'hysope et on l'approcha de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : « Tout est achevé », il baissa la tête et remit son esprit. (Jn 19, 25-30).

« Il n'y a pas de plus grande preuve d'amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime ». Tu l'as dit, Seigneur, et tu le fais jusqu'au bout, jusqu'à l'extrême limite de la souffrance. Tu nous aimes jusqu'à la mort.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-13-JESUS-EST-DESCENDU-DE-LA-CROIX.gif

Station 13 : « Jésus est détaché de la croix et remis à sa Mère »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d'une femme, né sujet de la loi, afin de racheter les sujets de la loi, afin de nous conférer l'adoption filiale (Ga 4,4-5).

On le détache de la croix. On le remet à sa mère. Le Fils et la Mère sont là. Il n'y a plus désormais qu'une seule douleur, celle de Marie, qui doit continuer encore la rédemption. Elle est le trait d'union entre celle de Jésus et celle du monde.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »




Station-14-LE-CORPS-DE-JESUS-EST-MIS-AU-TOMBEAU.gif

Station 14 : « Jésus est mis au tombeau »

V. Nous vous adorons, ô Jésus, et nous vous bénissons.
R. Vous qui, par votre Sainte Croix, avez racheté le monde.

A l’endroit où il avait été crucifié, il y avait un jardin et dans ce jardin un tombeau neuf; personne n'y avait encore été mis. À cause de la Préparation des Juifs, comme le tombeau était tout proche, c'est là qu'ils déposèrent Jésus (Jn 19, 41-42)

Le Christ est au tombeau. Nous mourrons un jour, mais ce sera pour vivre. En attendant, s'il faut souffrir, échouer parfois, être vaincu en apparence, nous saurons la valeur de nos souffrances, le sens de nos échecs, la vérité sur notre sort. Le Christ mort ressuscitera.

1 Pater Noster + 1 Ave Maria + Gloria

V. Ayez pitié de nous, Seigneur.
R. Ayez pitié de nous.
V. Que par la miséricorde de Dieu les âmes des fidèles reposent en paix.
R. Amen.

En marchant vers la station suivante, nous pouvons chanter le « Stabat Mater dolorosa »


Prière après le Chemin de croix :

Daigne, Seigneur, jeter un regard de miséricorde sur ta famille ici présente, pour laquelle tu n'as point hésité à souffrir et à mourir. Accorde-nous par l'intercession de Marie, notre Mère et la tienne, d'être admis après notre mon dans ton royaume. Amen.