Le « CHEMIN DE CROIX » de Saint Léonard de Port-Maurice :


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.



01.jpg

Première Station : Jésus est condamné à mort

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

« Il a été broyé à cause de nos péchés », dit la sainte Écriture. Oui, c’est bien nos péchés, et non Pilate, qui condamnent Jésus à mort. Cependant la mort du Sauveur nous enfante à la vie par excellence, à la vie de la grâce et de la gloire. Car, dit Caïphe, « il fallait qu’un seul mourût pour le salut du peuple ». Ces mêmes péchés, en menant Jésus à la mort, nous condamnent également. Car si la mort temporelle nous surprend en péché grave, elle nous donne la mort éternelle. Faisons donc cet exercice du Chemin de la Croix, comme si nous devions mourir en Le terminant. Conjurons notre Sauveur de ne point permettre que notre mort temporelle soit le principe d’une mort éternelle, mais plutôt le commencement de la Vie éternelle dans le Ciel.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



02.jpg

Deuxième Station : Jésus est chargé de la Croix

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Qui d’entre nous ne serait pas ému de compassion en voyant le Sauveur chargé de la Croix ? Ah ! Chrétien, qu’as-tu fait ? Ne t’es-tu pas déclaré l’ennemi de la Croix ? Si Dieu La met sur tes épaules, ne La jettes-tu point par terre ? Tu murmures, tu te plains, tu t’inquiètes, tu n’es pas disciple de Jésus-Christ. Change enfin de sentiments. En voyant Jésus chargé de la Croix, prends la résolution de tout souffrir désormais pour Celui qui a tant souffert pour tout.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



03.jpg

Troisième Station : Jésus tombe pour la première fois

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

N’y a-t-il personne pour soutenir le Corps épuisé du Sauveur ? Hélas! Non, personne ! Et voilà Jésus par terre. Le choc a plus profondément encore enfoncé dans Sa tête les épines sanglantes, et le Sang coule à flots sur Ses joues. Qui a poussé le Sauveur à cette lamentable chute ? C’est toi, pécheur. Ah ! Malheureux, tu cours à l’enfer. Mais voici Jésus qui se met en travers de la route. Arrête ! Regarde son Visage si doux. Oui, mon frère, pleure tes péchés et cette Chute de ton Sauveur te ressuscitera à une Vie nouvelle.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



04.jpg

Quatrième Station : Jésus rencontre Sa mère

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Hélas ! Quel martyre, en cette rencontre, pour les Cœurs de Jésus et de Marie. Marie pleure en voyant l’état lamentable de son Fils, et Ses pleurs sont comme des épines qui percent le Cœur de Jésus. Ah ! Que faire pour consoler Jésus et Marie ? Je n’entends partout que des gémissements et des sanglots. Les anges, les saintes femmes, la Vierge bénie, le bon Jésus, tous pleurent. Nous seuls, nous serions plus durs que des pierres ! Ah ! Pleurons aussi par un véritable repentir du cœur ; pleurons nos péchés, cause de tant de souffrances.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



05.jpg

Cinquième Station : Simon aide Jésus à porter la Croix

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Les bourreaux ne veulent pas voir Jésus mourir avant d’arriver au Calvaire. Ils forcent alors le Cyrénéen à porter la Croix avec Lui. Vous refuseriez de porter la Croix de Jésus ! Avec murmure, avec blasphème vous endureriez les contrariétés que sa Providence vous envoie ! Bien pénible serait votre sort ici-bas. Vous gémiriez quand même et toutes vos souffrances ne seraient que le prélude des tourments éternels dans l’autre vie. Imitez donc le bon Cyrénéen, en portant généreusement la croix de l’Épreuve avec Jésus, votre Sauveur.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



06.jpg

Sixième Station : Une femme essuie le Visage de Jésus

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Une pieuse femme, se frayant un chemin à travers la foule, s’approche de Jésus, triste, elle contemple sa Figure toute ruisselante de sueur et de sang. Par pitié, elle a essuyée de son voile la Face adorable du divin Maître. Et le voile en porta depuis l’Empreinte sacrée. Vous, pécheurs, au lieu de soulager le Sauveur, à l’exemple de cette sainte femme, vous Le défigurez sans cesse par vos péchés. Ayez donc pitié de notre aimable Rédempteur, Convertissez-vous et, par vos bonnes actions, dorénavant gravez dans votre cœur les Traits de Jésus.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



07.jpg

Septième Station : Jésus tombe une deuxième fois

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Jésus s’avance. Les bourreaux L’accablent toujours de coups, L’insultent, Le poussent. Le Sauveur tombe de nouveau et le sol se rougi de Sang. Faut-il nous étonner de voir le Tout-Puissant si faible ? Songeons plutôt au poids énorme de nos péchés qui l’écrase. Ah ! Mes frères, disons à Jésus notre repentir et notre ferme résolution de ne plus commettre jamais ces péchés, cause de ses chutes, mais les détester jusqu’à la mort, comme Il les déteste Lui-même.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



08.jpg

Huitième Station : Jésus parle aux filles de Jérusalem

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Jésus reproche aux filles de Jérusalem leurs compassions, leurs larmes purement naturelles. Il veut des larmes surnaturelles, jaillissant d’un vrai repentir d’avoir offensé Dieu ! Dieu éprouve plus de plaisir à voir un cœur contrit qu’à contempler toutes les plus ravissantes merveilles de la création. Qui donc ne voudrait donner à Jésus un tel contentement et recevoir, pour prix de Ses larmes, un bonheur éternel ? Pleurez, mes frères, mais pleurez sincèrement, surnaturellement. Il vous récompensera de vos pleurs par un généreux Pardon, et, si vous persévérez dans l’horreur du péché, Il vous accordera, aujourd’hui même, son Paradis, c’est–à-dire la Paix, la Vie divine, et l’espérance du Bonheur éternel.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



09.jpg

Neuvième Station : Jésus tombe pour la troisième fois

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Jésus, accablé de souffrances extrêmes, tombe lamentablement. Ses plaies s’ouvrent de nouveau et ensanglantent le chemin. Les bourreaux croient que Jésus va mourir. Mais non, Il vit encore. Et ces barbares renouvellement avec fureur leurs railleries et leur coups. Hélas ! Ces bourreaux, ce sont ces chrétiens tellement plongés dans le vice que les vérités les plus terribles, la mort, le jugement, l’éternité, l’enfer, ne peuvent plus émouvoir. Ces bourreaux, se sont ces hommes que Dieu, selon saint Paul, a livrés à leur sens pervers et dont le seul plaisir est d’accumuler le péché sur péché. Ah ! Pécheurs, bourreaux de Jésus, écoutez la Voix de Dieu. Il vous appelle au repentir. Implorez votre pardon, vous vous relèverez avec Jésus, pour, espérons-le, ne plus jamais retomber.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



10.jpg

Dixième Station : Jésus est dépouillé de Ses vêtements

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Bourreaux cruels, déchirez les Chairs adorables de Jésus ; frappez sur la couronne d’épines pour approfondir les Plaies de sa Tête ; tourmentez son Palais de ses Entrailles, en L’abreuvant de fiel ; exposez-Le, nu comme un ver, aux regards d’une foule impie. Qui sait si un tel spectacle ne finira point par toucher vos cœurs et faire cesser tant d’outrages ? Mon Dieu ! Vous avez tant fait pour moi, et que fais-je, moi, pour vous ? Suis-je donc de pierre ? Ah ! Désormais je ne veux plus qu’aimer servir et honorer Jésus, mon Sauveur, mon Rédempteur !

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



11.jpg

Onzième Station : Jésus est cloué à la Croix

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Le Corps de Jésus, tiraillé avec fureur, est cloué à la Croix. Des flots de Sang ruissellent de Ses pieds et de Ses mains. Pour qui, mes frères, ce Sang rédempteur ? « Le Christ, nous dit Saint Paul, est mort pour tous les hommes ». Mais ce divin Remède, capable de tout guérir, doit s’appliquer pour les Sacrements. Hélas ! Combien refusent de L’appliquer, ce Remède, sur leurs plaies, sur les péchés de leur conscience. Ah ! Déplorons, mes frères, l’immense malheur de tant de pécheurs. Ils se tiennent éloignés des Sacrements, au lieu de venir puiser, en ces Fontaines prodigieuses, les Eaux salutaires de la Grâce.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



12.jpg

Douzième Station : Jésus meurt sur la Croix

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Ô Ciel ! Avec quel cri, après avoir prié pour Ses bourreaux, Jésus lance Sa dernière Parole : « Tout est consommé ! » Reconnaissez–vous mes frères, dans ce Crucifié, votre Créateur et votre Sauveur ? Hélas ! Beaucoup semblent ne pas vouloir Le reconnaître, car c’est impossible de voir son Dieu cloué à la Croix et de continuer à vivre dans le péché. Voyez Jésus ! Il prie pour Ses bourreaux : ils ne savent pas ce qu’ils font ; Il prie aussi pour vous : vous Le crucifiez à nouveau par vos péchés, de grâce, réconciliez-vous donc avec Celui qui prie pour vous et vous tend les bras de sa Miséricorde. Courez à Lui et vous trouverez le Pardon, la Vie et le Salut éternel.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



13.jpg

Treizième Station : Jésus est descendu de la Croix

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Quel fut le spectacle le plus pitoyable, ou celui de Jésus suspendu à la Croix, ou celui de Jésus reposant, sans vie, dans les bras de sa Mère ? Pauvre Mère ! Elle presse sur son Cœur le Corps inanimé de son Fils. Y a-t-il donc pour cette Mère un tourment plus atroce que la douleur de serrer dans Ses bras le Corps sans vie de son Fils ? Ô cœurs endurcis ! Les Souffrances du Fils ne vous attendrissent pas ! Laissez-vous du moins toucher par Celles de la Mère ! Heureuse l’âme qui se livre à Marie, car elle ne saurait périr.

(Nous nous dirigeons vers la Station suivante en chantant un des couplets du chant « Ô Croix dressée sur le monde, ô Croix de Jésus Christ » ou en récitant « 1 Pater + 1 Ave + 1 Gloria »)



14.jpg

Quatorzième Station : Jésus est déposé dans le tombeau

(Nous nous mettons à genoux)

Le Prêtre : « Nous T’adorons, ô Christ et nous Te bénissons ! »
Les Fidèles : « Parce que Tu as racheté le monde par Ta sainte Croix ! »

Avec piété, Joseph, Nicodème et les saintes femmes viennent embaumer Jésus dans son Tombeau ! Le baume précieux qu’ils apportent doit préserver son Corps de la corruption matérielle, ce baume est le Symbole de la Grâce. Cette Grâce doit conserver en notre âme la Vie divine, en la préservant de la corruption du péché. Oh ! La précieuse Grâce de ne jamais offenser Dieu à l’avenir ! Laissons-La pénétrer, mes frères, goutte à goutte, dans notre âme. Entretenons en nous la ferme résolution de ne plus retomber dans le péché, en disant « Jamais plus de péché, ô mon Dieu, non, jamais plus, mais la vie dans la Grâce de Dieu, pour mériter la Vie dans la gloire éternelle » Ainsi soit-il !


À cette dernière Station, Bénédiction des Fidèles avec la Croix de Procession utilisée pour ce Chemin de Croix avec Saint Léonard de Port-Maurice

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Saint Léonard de Port-Maurice (1676-1751)

Leonard-de-Port-Maurice.jpg

Voir également de Saint Léonard de Port-Maurice :
La Prière de St Léonard de Port-Maurice avant la Sainte Messe « Mon bien-aimé Sauveur, faites que, par les mérites de ce divin Sacrifice, j'obtienne le pardon entier de mon âme »
La Prière de Léonard de Port-Maurice devant le Saint Sacrement « Ô mon âme, te voici en présence de ton Dieu fait homme par amour pour toi »
La Prière de St Léonard de Port-Maurice « Ô mon ange tutélaire, je vous prie de me garder dans la voie du Salut »
La Prière du matin de St. Léonard de Port-Maurice « Ô Dieu Éternel, je Vous offre toutes mes pensées, toutes mes paroles et toutes mes actions de ce jour »
Le « Chemin de Croix de Notre Seigneur Jésus-Christ lors de sa Passion du Vendredi Saint » de Saint Léonard de Port-Maurice