Dieu-Amour.jpg

La Glose de Sainte Thérèse d'Avila après la Communion « Ô mon Dieu, je me meurs de ne point mourir » :

« Je vis, mais hors de moi ravie ;
J’attends en Dieu si haute vie
Que je meurs de ne point mourir !

Dans cette union souveraine
Je ne vis qu’en Dieu mon Sauveur ;
Je L’aime, et mon amour L’enchaîne ;
Mon Captif rend libre mon cœur.
Quoi ! Lui prisonnier de mon âme !
C’est trop ! Je ne le puis souffrir;
De trop d'amour mon cœur s’enflamme,
Je me meurs de ne point mourir !

Ô Ciel ! Que longue est cette vie !
Exil, que tes maux sont amers ;
Quelle prison ! Je meurs d’envie
De voir enfin briser mes fers.
Mais, ô déchirante pensée !
Cet exil est loin de finir.
De quel glaive je suis percée !
Je me meurs de ne point mourir !

D'amertume ma vie est pleine,
Ne Te possédant pas, Seigneur ;
Et si l’amour charme ma peine,
Que l’attente est dure à mon cœur.
Ote-moi ce poids de tristesse,
Mon Dieu ! Je me sens défaillir ;
Ah ! N’accable pas ma faiblesse,
Je me meurs de ne point mourir !

Exil cruel, oui, je t’endure
Dans l’espoir de mourir un jour ;
La mort, la mort seule m’assure
La vie, objet de mon amour.
Ô mort, qui me donnes la vie,
Je t’attends, comble mon désir !
Oh ! Viens, viens m’ouvrir la Patrie,
Je me meurs de ne point mourir !

De l’amour vois sur moi l'empire,
Ô vie ! Et calme mes tourments ;
Vois, pour vivre il faut que j’expire :
Brise donc la chaîne du temps.
Tu peux venir, ô mort que j’aime !
De tous mes fers, viens m'affranchir ;
Viens avec ton charme suprême,
Je me meurs de ne point mourir !

Ah ! La vraie et l’unique Vie
Est Celle dont on vit au Ciel,
Quand par la mort l’âme affranchie
Vit au sein du Verbe éternel.
Ô mort ! Seconde mon attente,
A mon exil viens me ravir ;
J'ai soif de vivre et vis mourante :
Je me meurs de ne point mourir !

Au Dieu qui me donne sa Vie
Que puis-je donner en retour ?
Vie, il faut t’offrir en hostie
Pour jouir de ce Dieu d’amour.
Puisque la mort seule me donne
L’unique objet de mon désir,
Vie, il faut que je t’abandonne :
Je me meurs de ne point mourir !

Absente de Toi, Dieu de Vie,
Qu’est-ce que ma vie ici-bas ?
C’est un supplice, une agonie,
C’est le plus affreux des trépas !
Non, rien n’égale ce martyre,
Et rien ne saurait l’adoucir ;
Vers le Ciel en vain je soupire,
Je me meurs de ne point mourir !

Le poisson que du fleuve on tire
Vois du moins finir son tourment ;
Pour qui sans trop attendre expire,
Ah ! Que le trépas est charmant !
Mais quelle mort est comparable
A la vie où je dois languir ?
Cruel exil, vie effroyable !
Je me meurs de ne point mourir !

Oui, Ton avant-goût me soulage,
Quand je T’adore sur l'Autel ;
Mais, grand Dieu ! Pourquoi ce nuage,
Pourquoi ne Te voir pas au Ciel ?
Loin de Toi, de la Cité sainte,
Tout m’accable et me fait gémir ;
Je ne puis qu’exhaler ma plainte :
Je me meurs de ne point mourir !

Te voir un jour dans la Patrie,
Pour moi quel espoir, ô Seigneur !
Mais je puis te perdre, ô ma vie !
Quel double glaive pour mon cœur !
Cet effroi, cette vive attente,
Tour à tour me font tressaillir.
Dieu, prends pitié de Ton amante :
Je me meurs de ne point mourir !

Ah ! Termine cette agonie,
Arrache-moi de ce séjour.
Vers toi je m’élance, ô ma vie !
Brise ma chaine, ô Dieu d’amour !
Je veux Te voir, Beauté suprême ;
Je le veux, j’en meurs de désir ;
Je ne vis plus, ô Dieu que j’aime !
Je me meurs de ne point mourir !

Je vais pleurer ma mort cruelle
Et gémir sur mon triste sort :
Loin des cieux, ô vie immortelle !
Mes péchés m’enchainent encore.
Ô mon Dieu ! Quand viendra donc l’heure
Et quand sera vrai ce soupir :
Ah ! Que pour Toi d’amour je meure !
Je me meurs de ne point mourir ! »

Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582) – « Le Cœur de Jésus », Ascétisme et littérature d’après le R-P Eugène Desjardins, pages 515-521, aux éditions Julien-Lanier, 1855

Therese-d-Avila.jpg

Voir également de Sainte Thérèse d'Avila :
La « Catéchèse de Benoît XVI » sur Sainte Thérèse d'Avila
La « Vie de Sainte Thérèse d'Avila »
La « Prière à Saint Joseph pour demander des Vocations Religieuses » de Sainte Thérèse d'Avila
Les « Autres Prières à Saint Joseph » de Sainte Thérèse d’Avila
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Mon Père, vos délices sont d'être avec les enfants des hommes »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô Dieu de mon âme, comme nous sommes prompts à vous offenser »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Mon Dieu, je ne veux rien d'autre que Vous aimer »
La Prière de la Grande Sainte Thérèse de Jésus « Je suis à Vous, qu'ordonnez-vous qu'il soit fait de moi ? »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens Te demander la paix, la sagesse et la force »
Le Cantique à Saint Joseph de Sainte Thérèse d'Avila « Joseph, votre admirable vie se passa dans l'humilité »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Que rien ne te trouble… Dieu seul suffit ! »
La Prière du « Notre Père » commentée par Sainte Thérèse d'Avila
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Réjouis-toi, ô mon âme »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Le Seigneur ne nous demande que deux choses : l'amour de Dieu et l'amour du prochain »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô mon Seigneur et mon Dieu qui faites toute ma béatitude »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Qui m'écoute, sinon Vous, ô mon Père et mon Créateur ? »
La Prière de Sainte Thérèse de Jésus d'Avila « Ô mon Dieu, que voulez-Vous faire de moi ? »
La Prière de Sainte Thérèse de Jésus d'Avila « Délivre-moi, Seigneur, de toutes ces épreuves, ces chagrins, ces complications et devoirs de politesse »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô mon âme, considère la Sainte Trinité »
La Prière de Ste Thérèse d'Avila « Seigneur, donnez-moi un moyen de supporter cette vie »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila sur la Miséricorde de Dieu « Ô mon âme, bénissez à jamais un si grand Dieu ! »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila sur la Charité « Ô mon Père, aidez-moi à Vous abandonner pour aller servir mes frères dans la charité ! »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila sur la Patience « Ô mon Dieu, que le temps de ce bannissement est long »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Seigneur, que veux-Tu de moi ? »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila pour les blessés de l’Amour « Ô mon Dieu, guérissez les blessures que Vous nous faites avec les flèches de ce même Amour »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô mon Dieu, que j'ai attendu tard à m'enflammer du désir de Vous aimer »
La Prière de Santa Madre Teresa d'Avila « Ô mon Dieu, que puis-je faire pour mon Époux ? »
La Prière de Sainte Teresa d'Avila « Daignez, ô mon Dieu Miséricordieux, apporter un remède à tant de démence et d'aveuglement »
La Prière de Santa Teresa d'Avila « Ô mon Dieu, jusqu'à quand vivrai-je ainsi dans l'attente de Vous voir un jour ? »
La Prière sur l'excessive Bonté de Dieu de Sainte Thérèse d'Avila « Mon âme glorifie et loue le Seigneur ! »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Pour Vous aimer, Seigneur, ce qui me presse… »
La Prière pour les conversions de Sainte Thérèse d'Avila « Ô Seigneur mon Dieu, je Vous demande d'aimer ceux qui ne Vous aiment point »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô Seigneur, Vous qui n'avez point abhorré les femmes »
La dernière Prière de Sainte Thérèse d'Avila à son agonie « Voici l’Époux qui vient »
La Prière pour guérir nos blessures de Sainte Thérèse d'Avila « Quand Tu le veux, Seigneur, Tu guéris à l'instant la blessure que Tu as faite »
La Prière à la Providence de Sainte Thérèse d'Avila « Que rien ne te trouble… Dieu seul suffit ! »
La Prière de Sainte Thérèse de Jésus « Ô Seigneur, sauve-nous par Ta bonté et par Ta miséricorde »
La Prière de Sainte Thérèse de Jésus « Ô mon Maître, Tu as souffert sans l'avoir aucunement mérité »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Que ta Volonté, Seigneur, s'accomplisse en moi ! »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Père Saint, il faut bien que quelqu'un prenne la défense de votre Fils ! »
La Prière de Thérèse d'Avila dans la tempête aux Carmélites de Séville « Courage, mes filles ! Souvenez-vous que Dieu n’envoie à personne plus de souffrances qu’il n’en peut porter »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô Seigneur mon Dieu, Tes paroles sont des Paroles de Vie »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila à Gethsémani « Seigneur, j'irai partout où Vous irez et je passerai partout où Vous passerez »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Combien le Regard de Jésus-Christ dans le dernier Jugement sera doux pour les bons et terrible pour les méchants »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô saintes âmes qui jouissez dans le Ciel des délices du Paradis »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô mon Dieu, jetez Vos regards sur notre faiblesse car Vous savez tout »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Je Vous en supplie, ô mon Dieu, que je puisse chanter vos Miséricordes sans fin »
La Prière plaintive de Sainte Thérèse d'Avila « Ô mon Dieu, n'est-ce pas assez que Vous me reteniez dans cette misérable vie ! »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô mon Dieu, souvenez-Vous de notre extrême misère »
La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Ô mon Dieu, de quelle utilité peut donc être mon amour ? »
La Glose de Sainte Thérèse d'Avila après la Communion « Ô mon Dieu, je me meurs de ne point mourir »