Andre-Apotre-martyr.jpg

L’Hymne à l’Apôtre Saint André de Saint Bède le Vénérable « Chantons d'une joyeuse voix la Solennité du Bienheureux André » :

« Maintenant, chantons d'une joyeuse voix la Solennité du Bienheureux André, qui rehausse, par la pourpre de son sang, la gloire de l'Apostolat. Pendant qu'il tend ses filets sur les ondes agitées, Jésus l'invite à partager le Royaume du Ciel avec ses frères. Il l'envoie au loin chez les nations, prêcher la Parole du salut, et retirer des flots du siècle les âmes qui voudront croire. Bientôt muni du flambeau de la Foi, il parcourt les plages de la Grèce, et, revêtu de l'éclat de Jésus-Christ, son Dieu, il dissipe les ombres de l'erreur. Le chef de l'Achaïe, avec ses sombres armes, vient s'attaquer aux armes de la lumière ; mais le soldat de Dieu repousse fortement l'assaut de l'ennemi. André déploie les Mystères de la Croix, qui brisèrent si puissamment les chaînes de l'ancienne mort, et apportèrent la Vie au monde. Puis il rappelle le Sacrifice de l'Agneau qui, nous délivrant de l'ennemi, nous donne, au-delà du firmament, une vie bienheureuse, et nous introduit dans son Royaume éternel. Renfermé dans une noire prison, le ministre de la lumière ouvre à la foule des peuples les voies de la paix, qui conduisent au brillant séjour du Ciel. Flagellé par sept fois, il se rit de tous les tourments, celui que les sept dons de l'Esprit-Saint avaient déjà rempli. Enfin, élevé en croix, il abandonne cette terre de boue, et marchant à la gloire d'un pied exempt de souillure, il s'envole aux portes du Ciel. La bénigne Cité, cette mère commune de nous tous, accueille avec transport le Martyr de Jésus-Christ, le très grand Apôtre. Tout le chœur des célestes habitants se réjouit avec nous, en voyant revenir la fête éternelle du grand André ».

Ainsi soit-il.


Saint Bède le Vénérable (673-735) - L'Année Liturgique : « Le Temps de l’Avent » de Prosper Guéranger, pages 270-271, chez Julien Lanier Cosnard et Cie éditeurs (1858)

Bede-le-Venerable.jpg

Voir également de Saint Bède le Vénérable :
Le Sermon de Saint Bède le Vénérable pour le Dimanche des Rameaux « Vers l'Agneau de Dieu monte l'hosanna du peuple »
La dernière Prière sur son lit de mort de Saint Bède le Vénérable « Ô Fontaine de Sagesse, donnez-moi bénignement d'arriver à la Source et de Vous voir toujours »
La Prière de Saint Bède à Saint Jean Baptiste « Salut, annonciateur du matin »
La Prière de Bède le Vénérable « Ô Christ, sois présent aux cœurs que Tu as rachetés »
L’Hymne à l’Apôtre Saint André de Saint Bède le Vénérable « Chantons d'une joyeuse voix la Solennité du Bienheureux André »