Nicolas-de-Myre.jpg

L’Hymne à Saint Nicolas de Saint-Victor « Réjouissons-nous et tressaillons à cette solennelle Fête du Bienheureux Nicolas » :

« Réjouissons-nous et tressaillons, unis de bouche et de cœur, à cette solennelle Fête du Bienheureux Nicolas. Encore enfant au berceau, il observe les jeûnes ; encore enfant à la mamelle, déjà il mérite les joies suprêmes. Adolescent, il embrasse l'étude des lettres, sans pécher, sans connaître la licence de son âge. Bienheureux Confesseur, une Voix venue du Ciel l'appelle aux dignités. Promu par Elle, il monte au faîte le plus élevé de la Prélature. Il avait dans le cœur une tendre miséricorde ; et il prodiguait ses bienfaits aux opprimés. Par ses trésors, des vierges sont sauvées de l'opprobre ; et la pauvreté de leur père est soulagée. Des matelots en mer luttaient contre la furie des flots, sur une nef à demi-brisée. Déjà, désespérant de la vie, en ce danger si pressant, ils crient et disent tout d'une voix : « ô Bienheureux Nicolas ! Ramenez-nous à un port de mer de ce grand péril de mort. Ramenez-nous à un port de mer, vous dont la compassion généreuse est tant de fois venue en aide ». Pendant qu'ils criaient, et non sans fruit, voici quelqu'un qui leur dit : « J'arrive à votre secours ». Soudain souffle un vent favorable, et la tempête est apaisée et les mers sont en repos. De sa tombe découle une huile abondante, qui guérit tous les malades, par l'intercession du Saint. Nous que voici en ce monde, naufragés déjà plus d'une fois dans l'abîme du vice, Glorieux Nicolas, menez-nous au port du salut où sont paix et gloire. Obtenez-nous du Seigneur, par vos secourables prières, l'onction qui sanctifie ; cette onction qui a guéri les blessures d'innombrables iniquités dans Marie la pécheresse. Qu'à jamais soient dans la joie ceux qui célèbrent cette fête ; et qu'après cette course de la vie, le Christ les couronne ».

Ainsi soit-il.


Adam de Saint-Victor († vers 1140) - L'Année Liturgique : « Le Temps de l’Avent » de Prosper Guéranger, pages 341-342, chez Julien Lanier Cosnard et Cie éditeurs (1858)

Adam-de-Saint-Victor.jpg

Voir également d’Adam de Saint-Victor :
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Toi, qui procèdes du Père et du Fils, divin Paraclet »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Salut, ô Jour qui es la gloire des jours »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à l’Archange Saint Michel « Que Michaël soit célébré par tous ! »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à Saint André « Tressaillons et réjouissons-nous, et savourons les louanges de l'Apôtre André »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Le Seigneur ressuscitant, tout avec Lui ressuscite »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Mère du Sauveur, que la violence de notre ennemi plein d'audace et de fourberie cède à votre Force souveraine »
L’Hymne du matin d’Adam de Saint-Victor « Ô Jésus, éternel Soleil, dardez sur nous Vos rayons »
La Prière d’Adam de Saint-Victor pour Noël « Ô Jésus, à tous ceux qui célèbrent aujourd'hui l’Anniversaire de votre Naissance, donnez le salut ici-bas et la joie dans l'éternité »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à Sainte Monique « Ô mère bénie de Saint Augustin, recevez notre prière et priez pour nous ! »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à Sainte Agnès « Ô Sainte Agnès, modèle incomparable de pudeur et de vertu »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Étoile de la mer, ne permettez pas que nous fassions naufrage »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Salut, Mère du Sauveur, c'est de Vous qu'est sortie le Christ, présentez-nous à votre Fils »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Les Solennités de l’Église sont le reflet de l'éternelle Solennité du Ciel »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Bonne Mère que nous invoquons, octroyez-nous ce que nous désirons »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à Saint Paul « Paul, Docteur des nations, loup à l’aurore, agneau sur le soir »
L’Hymne de Saint-Victor à Saint Nicolas « Réjouissons-nous et tressaillons à cette solennelle Fête du Bienheureux Nicolas »
L’hymne de louanges à la Sainte Croix d’Adam de Saint-Victor « Hommage à toi, arbre salutaire, principe de salut pour le monde entier ! »