Jean-Baptiste.jpg

L’Hymne de J. F. Frié « Le Royaume des cieux est au violent qui s'en empare ! » :

Refrain : « Depuis les jours de Jean, la pénitence nous prépare ! Le Royaume des cieux est au violent qui s'en empare ! »

Il nous enseigne le désert et que les fruits de l'abstinence font revivre. Il va devant, à découvert. C'est avancer vers la Présence que le suivre !

Il donne à voir Celui qui vient pour apaiser toute justice d'un grand signe : « Entre vous tous, là Il se tient ! » Et c'est l'Agneau du sacrifice qu'il désigne !

Que le vieil homme diminue ! Le Christ en nous, il faut qu'Il croisse sans mesure ! À chaque instant de Sa venue, c'est notre peine que sa Grâce transfigure !

Ainsi soit-il. »

Jacqueline Frédéric Frié (1922-2009)

Jacqueline-Frederic-Frie.jpg

Voir également de Jacqueline Frédéric Frié :
L’Hymne de J. F. Frié « Ô Vierge, Mère du Christ et fille de ton Fils »
L’Hymne de Jacqueline-Frédéric Frié « Ô Sainte Thérèse d’Avila qui nous entraîne vers la septième demeure »
L’Hymne de J. F. Frié à Saint Jean le Baptiste « Le Royaume des cieux est au violent qui s'en empare ! »