Saints-Martyrs-Innocents.jpg

L’Hymne aux Saints Innocents de Prudence de Sarragosse « Salvete, flores Martyrum » :

« Le tyran soucieux a ouï dire que le Roi des rois vient de naître, Celui qui doit régir Israël et occuper le trône de David. A cette nouvelle, il s’écrie avec transport : « Un compétiteur nous presse ; on nous détrône ; allez, soldats, prenez le fer, inondez de sang les berceaux. Tuez tout enfant mâle, cherchez jusque dans le sein des nourrices ; que l’épée égorge le fils sur la poitrine même de la mère. Je soupçonne quelque fraude de la part des mères de Bethlehem ; je crains que quelqu’une ne soustraie son enfant du sexe mâle ». Un bourreau, dans sa fureur, transperce du glaive ces petits Corps à peine nés à la vie ; il poursuit une vie toute nouvelle en eux. Sur ces faibles membres, à peine le meurtrier trouve-t-il place aux blessures ; son épée dépasse en largeur la gorge même de ses victimes. Ô spectacle barbare ! La tête des enfants, brisée contre la pierre, répand la cervelle blanche comme le lait, et les yeux sortent par l’horrible blessure. Ailleurs l’enfant palpitant est précipité dans un gouffre profond ; son faible gosier dispute cruellement le passage à l’eau. A quoi aura servi un tel forfait ? Quelle utilité apporte ce crime à Hérode ? Seul le Christ échappe au massacre général. Au milieu des flots du sang des enfants d’un même âge, le fruit de la Vierge évite seul les atteintes du fer qui désolait les mères. Ainsi fut soustrait à l’édit insensé de l’impie Pharaon, Moïse, libérateur de son peuple et figure du Christ. »

Ainsi soit-il.


Prudentius de Sarragosse (348-405) - Hymne aux Saints Innocents « Salvete, flores Martyrum »

Voir sur les Saints Innocents :
L’Hymne aux Saints Innocents de M. de Sacy « Brillez, fleurs des Martyrs, enfants, troupe innocente, que le glaive immole au berceau »
La Prière face aux trop nombreux avortements de Mgr M. Schooyans « Seigneur, donne-nous la force d'être des veilleurs capables d'aboyer »
La Prière de Sainte Thérèse de la Sainte-Face « À mes petits Frères du ciel, les Saints Innocents »
L’Hymne pour les Saints Innocents de Sœur Marie-Pierre Faure « Écoutez pleurer Rachel au lendemain de Noël »
L’Hymne des Saints Martyrs Innocents du Vénérable Bède « Célébrons les Innocents que la terre, avec tristesse, a vus périr »
La Prière de Notker le Bègue aux Saints Innocents « De tous ceux qui s’empressent à la louange des Innocents, que nul ne devienne compagnon d’Hérode »
La Prière de Prudentius de Sarragosse aux Saints Martyrs Innocents « Je vous salue, Fleurs des martyrs, qu’à l'aurore de votre vie l'ennemi du Christ arracha »
L’Hymne aux Saints Innocents de Prudence de Sarragosse « Salvete, flores Martyrum »


Voir également d’Aurelius Prudentius Clemens :
La Prière du Lucernaire d’Aurelius Prudentius Clemens « Tu es la vraie Lumière pour nos âmes »
L’Hymne du matin de Prudence de Sarragosse « L’Oiseau qui annonce le jour chante l'approche de la lumière »
La Prière de Prudentius de Sarragosse aux Saints Martyrs Innocents « Je vous salue, Fleurs des martyrs, qu’à l'aurore de votre vie l'ennemi du Christ arracha »
L’Hymne aux Saints Innocents de Prudence de Sarragosse « Salvete, flores Martyrum »
L’Hymne de Prudence pour l’Epiphanie « Reconnais les illustres symboles de Ta puissance et de Ta royauté, Enfant, à qui le Père a conféré par avance une triple destinée »
L’Hymne de Prudence sur le Jeûne « Ô Christ, nous T'offrons nos chastes abstinences »
Le Cantique de Prudence de Sarragosse « Célébrez votre Prince, ô vous tous, désormais nul ne mourra plus »
L’Hymne pour l'Épiphanie d’Aurelius Prudentius Clemens de Sarragosse « Ô vous qui cherchez le Christ, levez les yeux en haut »
L’Hymne de la Naissance du Christ du Poète Prudence « Paraissez, doux Enfant, né d'une Mère qui enfante sans alliance humaine »
L’Hymne sur la Maternité divine du Poète Prudence « La Vierge qui a été digne d'enfanter un Dieu triomphe de tous les poisons »