L’Hymne de Saint Ephrem « Ô Enfant, d’où Vous vient ce si grand Amour de la nature humaine ? » :

« Que Vous êtes doux, ô Enfant ; mais que la force de Vos jugements est entrainante et invincible ! Qu’il est suave, qu’il est doux, votre Amour ! Qui pourra Vous résister ? Votre Père habite les Cieux, votre Mère rampe sur la terre ; qui jamais pourra Vous comprendre ? Si l’homme terrestre cherche Votre nature élevée au-dessus de la portée humaine, c’est au vaste sein de la Divinité qu’il La trouve, au plus haut des Cieux. S’il veut connaître Votre nature sensible, la voici sur la terre ; issue de l’étroite demeure du sein de Marie, Elle est visible à tous les yeux. L’intelligence confondue est flottante ; elle se perd à supputer les divers modes de votre Être plein de richesses. Votre divinité, qu’on croirait inaccessible sous des verrous redoublés, n’en est pas moins une mer immense, un océan qu’on ne saurait sonder, depuis même que Vous avez réduit votre Grandeur à la mesure de notre petitesse. Si nous cherchons à Vous voir, c’est un homme que nous apercevons, nous qui espérions voir un Dieu ; si en Vous nous voulons contempler l’homme, tout aussitôt une éclatante splendeur de Divinité vient éblouir nos regards. Qui vous prendrait pour l’héritier du trône de David, Vous qui, au lieu du riche ameublement de ce grand Roi, n’avez qu’une crèche ; au lieu de ses vastes palais, qu’une caverne ; qu’un ange en place de ses nombreux coursiers ? Mais, ô Enfant ! Ne Vous êtes aimable, accessible et gracieux pour tous ceux qui Vous approchent ! Votre Amour est vraiment l'amour de Celui qui désire les hommes, comme celui qui a faim désire le pain. Vous ne faites point de distinction entre Vos parents et les étrangers, entre votre Mère et de vils esclaves, accueillant l’impure prostituée comme la Vierge qui Vous nourrit de Son lait. Quoi donc ? Est-ce l’extrême facilité de votre Cœur, qui Vous porte à cet excès d’indulgence, ou plutôt cette charité qui fait que Vous ne haïssez rien de ce que Vous avez fait ? Quel motif Vous porte à descendre ainsi vers le riche comme vers le pauvre, à courir à eux, même lorsqu’ils ne Vous appellent pas ? D’où Vous vient ce si grand Amour de la nature humaine ? Quelle est cette Charité que Vous avez si grande, que si l’on Vous blasphème, Vous ne Vous enflammez pas ; si l’on Vous menace, Vous n’éclatez pas ; si l’on agit cruellement avec Vous, votre Front ne s’empreint pas de colère ? C’est que votre Charité est au-dessus de cette loi, en vertu de laquelle l’homme poursuivait son ennemi et vengeait son injure. »

Ainsi soit-il.


Saint Éphrem le Syrien (306-373)

Ephrem-le-Syrien.jpg

Voir également de Saint Éphrem :
La Prière Mariale « Ô Marie, notre Médiatrice » de Saint Ephrem le Syrien
Les « Prières de Saint Éphrem commentées par Benoît XVI »
La Prière de Saint Éphrem le Syrien de Nisibe « Nous T'adorons, Toi qui nous as mis dans le monde »
La « Prière d’un misérable » de Saint Éphrem le Syrien
La Prière de Saint Ephrem le Syrien « Feu et Lumière, nous Te magnifions »
Plusieurs Prières qui évoquent le Paradis en images poétiques et variées « Heureux qui, de ton Paradis, méritera d'hériter », « La vision de Dieu nourrit les âmes », « L'air du Paradis est senteurs et parfums » de Saint Éphrem le Syrien de Nisibe
La Prière Mariale de Saint Éphrem de Nisibe « Remplis ma bouche, ô Marie de la grâce de Ta douceur »
La Prière Mariale de Saint Éphrem le Syrien de Nisibe « Très Sainte Dame, Mère de Dieu »
La Prière du Carême de Saint Éphrem le Syrien de Nisibe « Seigneur et Roi, donne-moi de voir mes fautes »
La Prière de Saint Éphrem « Ô Souveraine Mère de Dieu qui enfantas le Christ Dieu notre Sauveur »
La Prière de Saint Éphrem « Jésus, notre Seigneur, le Christ, nous a illuminés de Sa joyeuse Lumière »
La Prière du soir de Saint Éphrem « Seigneur, remets et pardonne tous les péchés qu'en ce jour j'ai commis »
La Prière de Saint Éphrem « Seigneur notre Dieu, Tu as choisi l’Orient pour envoyer ton Fils unique »
L’Hymne de la foi de Saint Éphrem « Elle est cachée, ô mon Seigneur, Ta source, a qui n'a pas soif de Toi »
La Prière de Saint Éphrem « Seigneur qui ignores la rancune, ne me rejette pas pour mes nombreuses fautes »
La Prière de Saint Éphrem pour la guérison de l'âme « Rétablis-moi, ô Seigneur, et je serai guéri ! »
La Prière de Saint Éphrem « Seigneur, fais-moi revenir à Tes enseignements : véritable Trésor ! »
La Prière de Saint Éphrem de Nisibe « Prépare dans nos âmes, Seigneur, une demeure pour ce Jour qui ne connaît pas de fin »
La Prière de Saint Éphrem de Nisibe « Ô Dieu, qui est capable de comprendre toute la richesse d'une seule de tes Paroles ? »
La Prière de Saint Ephrem de Syrie « Fils de Dieu, donne-moi ton Don admirable, que je célèbre la beauté merveilleuse de ta Mère bien-aimée ! »
La Prière de Pénitence de Saint Ephrem « Ô Vous qui seul êtes Bon et qui ne gardez point le souvenir de nos offenses »
La Prière de Miséricorde de Saint Ephrem « Seigneur Jésus-Christ, dégagez-moi du poids énorme de mes dettes »
La Prière de Saint Éphrem de Nisibe « Seigneur, convertis-moi et pardonne-moi »
La Prière de St Éphrem « Ô Sainte Mère de Dieu, conservez-nous sous les ailes de votre Piété et de votre Miséricorde »
La Prière d’Éphrem « Nous Vous supplions, ô Bienheureuse Marie, d'avoir pitié de nous »
La Prière d’Éphrem le Syrien « Médiatrice entre Dieu et les hommes, je Vous salue ! »
La Prière contre les démons d’Ephrem le Syrien « Ô Marie, ne permettez pas que Lucifer nous entraîne dans le feu éternel »
Le deuxième Nocturne du Vendredi Saint d’Éphrem le Syrien « Aujourd'hui s'avance la Croix et les enfers sont ébranlés »
La Prière de St Éphrem pour la mort d'un jeune homme « À Vous, Seigneur, il appartient de soulager notre tristesse »
La Prière Mariale pour la Sainte Communion de St Éphrem « Ô Marie, rendez-moi digne par votre Intercession de participer sans crime au Corps immaculé et au Sang de Votre divin Fils »
La Prière d'Espérance de St Éphrem « Ô Marie, éloignez de mon esprit les ténèbres et la mauvaise tristesse qui l'assiègent »
La Prière de St Éphrem « Ô Marie, c'est par Vous que nous avons été réconciliés avec notre Dieu, le Christ, qui est Votre très doux Fils »
La Prière de St Ephrem « Ô Seigneur, la sainte Eglise Vous prie de veiller au salut de Ses enfants »
L’Hymne de Saint Ephrem « Venez, admirons la Vierge Mère »
L’Hymne de Saint Ephrem sur l’Amour de Dieu pour les hommes « Ô Enfant, d’où Vous vient ce si grand Amour de la nature humaine ? »