L’Hymne pour le Carême de Saint Grégoire le Grand « Ex more docti mystico » :

Ex more docti mystico, servemus hoc jejunium, deno dierum circulo ducto quater notissimo.
Fidèles à la tradition mystérieuse, gardons avec soin ce jeûne célèbre qui parcourt le cercle de quarante journées.

Lex et Prophetae primitus hoc praetulerunt, postmodum Christus sacravit, omnium Rex atque factor temporum.
La Loi et les Prophètes l’inaugurèrent autrefois ; Auteur et Roi de toutes les choses créées, le Christ daigna Lui-même le consacrer.

Utamur ergo parcius Verbis, cibis et potibus, somno, jocis, et arctius perstemus in custodia.
Il nous faut restreindre l’usage de la parole, du manger, du boire, du sommeil et des délassements ; veillons plus strictement sur la garde de nous-mêmes.

Vitemus autem noxia, quae subruunt mentes vagas ; nullumque demus callidi hostis locum tyrannidi.
Évitons ces périls où succombe l’âme inattentive ; gardons-nous de laisser la moindre entrée à notre tyran perfide.

Flectamus iram vindicem, ploremus ante Judicem, clamemus ore supplici, dicamus omnes cernui :
Fléchissons la colère vengeresse ; pleurons aux pieds de notre Juge ; poussons des cris suppliants, et, prosternés devant notre Juge, disons-Lui :

Nostris malis offendimus Tuam, Deus, clementiam : effunde nobis desuper remissor indulgentiam.
Ô Dieu ! par nos péchés, nous avons offensé votre Clémence, daignez étendre sur nous votre Pardon.

Memento quod sumus tui, licet caduci, plasmatis : ne des honorem Nominis Tui, precamur, alteri.
Souvenez-vous que, malgré notre fragilité, nous sommes l’œuvre de Vos mains ; ne cédez pas à un autre l’honneur de votre Nom.

Laxa malum quod fecimus, auge bonum quod poscimus ; placere quo tandem tibi possimus hic et perpetim.
Pardonnez-nous le mal que nous avons fait ; donnez-nous avec abondance la Grâce que nous implorons, afin que nous puissions Vous plaire ici-bas et dans l’éternité.

Praesta, beata Trinitas, concede, simplex Unitas, ut fructuosa sint tuis Jejuniorum munera.
Trinité bienheureuse, Unité parfaite, rendez profitable à vos fidèles le bienfait du jeûne.

Ainsi soit-il.


Saint Grégoire le Grand (540-604) - Hymne de l’Office des Matines du lundi de la première semaine de Carême

Gregoire-le-Grand.jpg

Voir également de Saint Grégoire le Grand :
Les « Catéchèses de Benoît XVI » sur Saint Grégoire le Grand
La Prière de Saint Grégoire le Grand « Ô Seigneur Jésus, puisses-Tu avoir la bonté de T'approcher de moi »
La Méditation de la Prière de Jésus Christ « Aimez pour le motif pour lequel je vous ai aimés » selon Saint Grégoire le Grand
La « force de Prière de Sainte Scholastique » selon Saint Grégoire le Grand
La Prière de St Grégoire le Grand « Seigneur Dieu Tout Puissant, soyez mon gardien durant tout ce jour qui commence »
La Prière du Pape Grégoire pour la Pentecôte « Ô Saint-Esprit, c'est sous la forme de langues de feu que Vous êtes apparu aux Apôtres »
L’Hymne de Grégoire le Grand « Ô Vous, qui nous apprenez à donner le nom de jour à l’espace qui s’étend du matin jusqu’au soir »
L’Hymne pour le Carême de Saint Grégoire le Grand « Fidèles à la tradition mystérieuse » (Ex more docti mystico)