NOEL-NATIVITE.jpg

L’Hymne de Saint Fortunat « Venez, nations, visiter avec foi le Dieu que Marie nous enfante » :

« Que le monde entier se réjouisse en apprenant l’arrivée de celui qui est la récompense de vie ; après le joug d’un ennemi farouche, la rédemption nous apparaît. Ce qu’avait chanté Isaie, s’accomplit dans la Vierge ; l’Ange lui a annoncé le mystère, l’Esprit-Saint l’a remplie de sa vertu. Marie conçoit dans ses entrailles ; sa Foi dans la parole a été féconde ; celui que le monde entier ne peut contenir est contenu au sein d’une Vierge. La tige de Jessé a fleuri, la branche a porté son fruit ; la Mère féconde a mis au jour son Fils, et la Vierge a gardé son intégrité. Il s’est laissé placer dans une crèche celui qui est l’auteur de la lumière ; avec son Père il a créé les cieux, la main de sa Mère l'a enveloppé de langes. Celui qui donna la loi au monde, celui qui promulgua les dix préceptes, a daigné, devenu homme, se placer sous le joug de la loi. La souillure du vieil Adam, le nouvel Adam l’a lavée ; ce que le premier, dans son orgueil, avait renversé, le second, dans son humilité, le relève. La lumière et le salut viennent de naître, la nuit s’enfuit, la mort est vaincue ; « Venite gentes, credite, Deum Maria protulit » : venez, nations, visiter avec foi le Dieu que Marie nous enfante ».

Ainsi soit-il.


Saint Venance Fortunat (530-609)

Venance-Fortunat.jpg

Voir également de Saint Venance Fortunat :
L’Hymne de Saint Venance Fortunat à la Sainte Croix « Ô Crux fidelis » (Ô Croix fidèle)
La Prière de St Venance Fortunat « Ô Croix bénie à laquelle le Seigneur est pendu en chair »
La Prière de Saint Venance Fortunat « Sur la Croix, le Sang du Christ lave le venin dont l’infernal serpent L’a infecté »
L’Hymne de Saint Venance Fortunat pour le temps de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ « Vexilla Regis prodeunt » (Les étendards du Roi s'avancent) à l’Office des Vêpres
L’Hymne de Saint Venance Fortunat pour le temps de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ « Lustris sex qui jam peractis » (Trente années achevées) à l’Office des Laudes
L’Hymne de Saint Venance Fortunat pour le temps de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ « Pange lingua gloriosi » (Chante ma langue la Gloire) aux Offices des Matines ou des Vigiles
L’Hymne de Saint Venance Fortunat du Jeudi Saint pour la consécration du Saint Chrême « Ô Rédempteur, agréez les cantiques de ce chœur qui Vous célèbre »
L’Hymne de Saint Fortunat « Venez, nations, visiter avec foi le Dieu que Marie nous enfante »