Augustin.jpg

L’Hymne aux Premières Vêpres pour la Fête de Saint Augustin le 28 août :

Triomphe de la Grâce, et Sa digne conquête,
Toi dont le cœur sentit Son pouvoir merveilleux ;
Fais comprendre aux pécheurs, grand Saint, dans cette Fête,
Ce qu'Elle fit sur toi, ce qu'Elle peut sur eux.

Augustin, second Paul, Docteur incomparable ;
Tes écrits sont pour nous plus précieux que l'or ;
Et de l'Église même, ô gloire inestimable !
Après les Livres Saints, le plus riche trésor.

Conserve parmi nous ta céleste Doctrine ;
Qu'elle y trouve toujours de zélés défenseurs ;
Qu'elle y forme à jamais, de la Grâce divine,
D'intrépides hérauts, et d'illustres vengeurs.

Grand Dieu, Ta main peut tout : sans effort ni contrainte
Tu soumets à tes Lois les plus rebelles cœurs ;
Et soumis, Tu les fais de ton Église Sainte,
Les Chefs même, et les défenseurs.

Enflé du vain orgueil d'une fausse sagesse ;
Au plaisir, Augustin veut donner ses beaux jours ;
Et secouant le joug, épris de son ivresse,
Se livre à ses folles amours.

Dans la nuit de l'erreur, il gémit, il soupire ;
Il aime la Lumière ; il La cherche et La suit :
La Vertu d'un côté, par ses charmes l'attire ;
De l'autre, la chair le séduit.

Mais enfin, quand du vrai la beauté rayonnante ;
Eut dissipé le faux par son jour lumineux,
D'un feu plus épuré, la flamme dominante,
Surmonta tous les autres feux.

Que de pleurs, de sanglots ! Quel combat ! Quel orage !
Tandis que ce brasier s'allumait dans son cœur :
Mais dans le Saint Baptême il sent son esclavage
Céder au doux joug du Seigneur.

Il recouvre la paix qu'il a tant désirée ;
Il voit évanouir les doutes de l'erreur :
Par un soleil nouveau, sa belle âme éclairée,
Goûte un repos plein de douceur.

Gloire au Père Éternel, Source de la Lumière ;
Gloire au Verbe son Fils, sa vivante Clarté :
Gloire à l'Esprit Divin, qui changeant l'âme altière,
Le fier Augustin a dompté.


L’Hymne aux Matines pour la Fête de Saint Augustin le 28 août :

Fais briller maintenant ta Gloire sans égale,
Sainte Religion, et règne en sûreté.
Augustin Te défend : fuyez troupe infernale
Devant cette vive Clarté.

Dieu dans les Livres Saints, à ses yeux se dévoile.
Des Oracles Sacrés, perçant la profondeur,
Ce qu'il n'entrevoyait que sous un sombre voile,
Se montre à lui dans sa Splendeur.

C'est de là qu'il tira les armes salutaires,
Dont il sut de l'Enfer repousser tous les traits,
Et de l'obscure nuit, par des lumières claires,
Chasser les nuages épais.

Par sa plume savante, il confond les superbes,
Par sa tonnante voix, il abat le pécheur :
Il ôte les chardons, et les mauvaises herbes
Qui couvrent le champ du Seigneur.

L'Épouse Sainte en proie à mille erreurs funestes,
Conserva par ses foins, Son éclat, Sa beauté ;
Elle acquît Son époux, l'ornant des dons célestes ;
Donna pour dot la vérité.

Mais surtout son cœur parle, et sa main se surpasse,
Quand de la Grâce il peint le pouvoir triomphant :
Comment à son empire, aussi doux qu'efficace,
La nature cède et se rend.

Gloire au Père Éternel, Source de la Lumière ;
Gloire au Verbe son Fils, sa vivante Clarté :
Gloire à l'Esprit Divin, qui changeant l'âme altière,
Le fier Augustin a dompté.


L’Hymne aux Laudes et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de Saint Augustin le 28 août :

Arbitre de la Foi, Saint Docteur de la Grâce ;
De toute vérité le soutien, le vengeur,
Et la Grâce, et la Foi, toujours de race en race,
T'appelleront leur défenseur.

Tu ne peux contenir ces fleuves de lumières,
Qui coulent de ton sein dans tes savants écrits :
Dans cette vaste mer, des plus doctes matières
Puiseront les plus grands esprits.

Dieu dictait, et ta main traçait ce que Dieu pense.
Lui-même te parlait, et t'inspirait alors :
Il t'ouvrait de sa Sainte et profonde science,
Les impénétrables trésors.

Pour ne te point enfler, ni te priser toi-même ;
Tu nous peins de ton cœur jusqu’aux moindres défauts.
Plus ton âme s'unit à la Grandeur suprême,
Plus tu caches ce que tu vaux.

Tu fais, censeur rigide, une revue exacte
Des ouvrages divers que ton zèle enfanta ;
Et te jugeant, ta plume ou corrige, ou rétracte ;
Jusqu’au plus léger iota.

Tu suis avec ardeur, quelque part que t'appelle,
L'aimable Vérité qui marche devant toi :
Et docile Docteur, sa lumière fidèle
Fut toujours son unique loi.

Ta bouche ne fut point téméraire ; ou trop prompte ;
Tu consultais le Ciel s'il fallait décider ;
Et tu cédas toujours sans regret et sans honte,
Où ta gloire fut de céder.

Père, que tes enfants marchent tous sur ta trace ;
Anime tes soldats, sous ta loi combattants :
Embrase de tes feux nos cœurs froids et de glace,
Et fixe nos esprits flottants.

Gloire au Père Éternel, Source de la Lumière ;
Gloire au Verbe son Fils, sa vivante Clarté :
Gloire à l'Esprit Divin, qui changeant l'âme altière,
Le fier Augustin a dompté.

Ainsi soit-il.


Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire (1630-1697) – « Hymnes du Nouveau Bréviaire de Paris » : Hymnes pour la Fête de Saint Augustin d’Hippone le 28 août, pages 254-259, chez Merigot (1786)

Voir les « Catéchèses du Mercredi sur Saint Augustin » données en janvier-février 2008 par le Pape Benoît XVI

Jean-de-Santeul.jpg

Voir également de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire :
- L’Hymne à la Sainte Trinité pour les Matines « Ô Père, ô Fils et ô Saint-Esprit ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne à la Sainte Trinité pour les Laudes « Ô Heureuse et Sainte Trinité ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne à la Sainte Trinité pour les Vêpres « Ô Trinité Toute-Puissante ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour l'Office de la Vierge au Samedi « Comme on voit fuir la nuit au lever de l'aurore » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour l’Annonciation « Verbe Dieu fait homme mortel, élevez-nous aux Cieux » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour la Fête de la Visitation « Ô Vierge Sainte, Tu portes le Soleil Glorieux qui bientôt doit éclairer l'univers » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de la Visitation « Où portes-Tu Tes pas dans l'ardeur qui Te presse ? » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Fête de la Visitation « Sous les pas empressés de cette Vierge Mère » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour la Fête de la Visitation « De Marie, en ce Jour, la voix se fait entendre » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Présentation de Jésus-Christ au Temple « Courons au Sacrifice, qu'à ce devoir tout cède » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres pour la Présentation de Jésus-Christ au Temple « Ouvre Sainte Sion, de ton Temple les portes » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Deuxièmes Vêpres pour la Présentation de Jésus-Christ au Temple « Ô Mystère ! Ô Prodige ! Un Dieu se fait Hostie » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour la Présentation du Christ dans le Temple « Ô Vierge Mère, combien de glaives transperceront Ton âme ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres pour la Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur « C'est assez garder le silence, que le Christ, pour un temps, aux Siens avait prescrit » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur « Source de feux et de lumières, Toi qui, par notre chair, tempères ta Splendeur » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur « Ô Jésus, en ce Jour pour nous transfiguré, transforme-nous en Toi, conduis-nous à la Gloire » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres pour les Fêtes de la Sainte Croix « Je Te salue, ô Croix Sacrée, du Sang de Jésus empourprée » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour les Fêtes de la Sainte Croix « Croix, signe d'une Sainte et Nouvelle Alliance, qui du Monde change le sort » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour les Fêtes de la Sainte Croix « Ô Toi, d'un Dieu mourant, confidente fidèle, Croix Sainte, apprends-nous Ses douleurs » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Deuxièmes Vêpres pour les Fêtes de la Sainte Croix « Ô Croix Puissante et Salutaire ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière sur les 5 Plaies de N-S-J-C « Poussons des cris touchants, des accents lamentables, sur les cruels tourments, les maux inconcevables d'un Dieu pour nous souffrant, mort et crucifié » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne pour la Fête de l'Ascension de Notre Seigneur « Retourne dans le Ciel, ta Demeure chérie » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour l’Assomption « Ô Reine des Cieux, écoute du haut de ton Trône, les vœux de Tes clients » du Chanoine Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de l'Assomption le 15 août « Vierge Mère du Christ, et sur le Trône assise, de ce sublime Rang regarde son Église » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Fête de l'Assomption le 15 août « Le Ciel s'ouvre, et l'on voit briller tout l'Empyrée » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres et à Matines pour la Fête de Saint Joseph du 19 mars « Issu du sang des Rois, de ton Peuple la Gloire » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour la Fête de Saint Joseph « Digne et fidèle époux d'une Vierge très Sainte » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière à Saint Jean l'Apôtre le 27 décembre « Ô Jean, où l'Amour t'a conduit, obtiens-moi de te suivre » de Jean de Santeuil
- L’Hymne aux Deuxièmes Vêpres pour la Fête de Sainte Marie Madeleine le 22 juillet « Chaste Amante d'un Dieu, tu pleures ton cher Maître » de Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Laurent le 10 août « Ô fier tyran, dit-il, qui de mon corps disposes, tourne, si tu le veux, ce corps, et t'en repais ! » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire
- Les Hymnes aux Matines et aux Laudes pour la Fête de la Sainte Couronne d'Épines le 11 août « Je T'adore en ce Jour, Épine précieuse, Bois honteux à mon Roi mais aux Siens glorieux » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Augustin d’Hippone le 28 août « Augustin, second Paul, Docteur incomparable, tes écrits sont pour nous plus précieux que l'or » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes sur la Décollation de Saint Jean-Baptiste Martyrisé le 29 août à la danse de Salomé « Voilà ton fruit, ton prix, danse luxurieuse… Quel prix ! Le chef de Jean servi dans un bassin » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête au 2 septembre des Saints Lazare, Marthe et Marie « Vous Lazare, Marthe et Marie, apprenez-nous à joindre au zèle, à l'action, à l'amour pénitent, la contemplation » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne pour la Fête des Saints Anges Gardiens le 2 octobre « Ô Saint Ange de Dieu, qui veilles pour ma Garde, que ton œil attentif sans cesse me regarde » de Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes à Saint Denis de Paris, Évêque et Martyr, le 9 octobre « Grand Saint, de qui la France implore le suffrage, redevable à ton sang du grand Don de la Foi, conserve tes enfants, achève ton ouvrage, et protège à jamais, et le peuple, et son Roi » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Tous les Saints le 1er novembre « Nous Vous réclamons Tous au Séjour de la Gloire, ô Saints, qui jouissez de la Félicité ! » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Étienne le 26 décembre « Ô Toi, dont le Nom même annonce la Victoire, digne Chef des Martyrs, Étienne plein de Foi ! » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Jean Apôtre, Évangéliste, Vierge et Martyr le 27 décembre « Ô Jean, de l'Homme Dieu chéri par préférence, Délices de Jésus, compagnon de Son sort, témoin de Ses travaux, de Sa dure souffrance et de Sa Gloire après la mort » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire