Laurent-diacre-martyr.jpg

L’Hymne aux Premières Vêpres pour la Fête de Saint Laurent le 10 août :

Où vas-tu, Saint Pontife ? Où cours-tu tendre Père ?
Veux-tu donc aujourd'hui sacrifier sans moi ?
Offres-tu sans Ministre ? Hé ! Que prétends-tu faire ?
Ne pourrai-je te suivre, et mourir avec toi ?

Celui qui, par ton ordre, à la céleste Table,
Prenait et dispensait le Sang du Rédempteur,
Poussé par un Saint zèle, à ton zèle semblable,
N'offrira-t-il jamais le sien à son Sauveur ?

Dieu t'écoute, Laurent : oui Son ordre t'appelle
A de plus glorieux et de plus grands combats.
Digne Fils d'un tel Père, et L'ayant pour Modèle,
Tu Le suivras bientôt, et Le surpasseras.

Fidèle et sûr gardien des trésors de l'Église,
Des offrandes, des vœux consacrés au Seigneur,
Déjà tu les soustraits à l'injuste entreprise
De l'avide tyran leur cruel ravisseur.

Qu'il emploie à dessein, et prière et menace,
Qu'il se montre inflexible, ou semble plus humain,
Malgré tous ses efforts, quoi qu'il ose, ou qu'il fasse,
Tu fais les garantir de sa profane main.

De veuves, d'indigents la troupe favorite,
Confiée à tes soins, se présente à ses yeux :
Voilà, dis-tu, voilà des Fidèles l'élite,
Par qui j'ai fait passer tous ces trésors aux Cieux.

Au Père, Créateur de tout ce qui respire,
Gloire soit dans le Ciel, sur la Terre, en tout lieu ;
Gloire au Fils son égal, qui tient le même Empire ;
Même Gloire à l'Esprit, avec Eux même Dieu.


L’Hymne aux Matines pour la Fête de Saint Laurent le 10 août :

C'est en vain qu'à tes yeux on étale les chaînes,
Les fouets armés de plomb, le gril tout enflammé,
Mille et mille instruments des plus cruelles gênes,
Ton grand cœur, Saint Martyr, n'en est point alarmé.

Tu vois tout l'appareil du plus affreux supplice,
D'un visage serein, d'un œil ferme et constant :
Impatient d'offrir un si beau sacrifice,
Tu hâtes la lenteur du tourment qui t'attend.

Ta chair de mille coups est déjà déchirée ;
Ta peau, mise en lambeaux, ne tient plus sur ton corps :
Le tronc qui reste seul d'une chair démembrée,
Des bourreaux impuissants, lasse tous les efforts.

Dans un corps tout brisé, ta Vertu magnanime
Sait garder ton esprit et ton cœur tout entier ;
Et dans un bain de sang tu laves la victime,
Que les flammes encore doivent purifier.

Au Père, Créateur de tout ce qui respire,
Gloire soit dans le Ciel, sur la Terre, en tout lieu ;
Gloire au Fils son égal, qui tient le même Empire ;
Même Gloire à l'Esprit, avec Eux même Dieu.


L’Hymne aux Laudes et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de Saint Laurent le 10 août :

Non, tu n'as point assez éprouvé la constance
D'un Martyr pour son Dieu si digne de souffrir :
Ce n'est là qu'un prélude, un essai de souffrance.
Poursuis, tyran ; poursuis : cruel, fais-le mourir.

Sur le fer enflammé, sur une braise ardente,
Son corps, ce tronc informe, est enfin étendu :
Il triomphe en voyant sa chair toute fumante,
Et de joie applaudit à son sang répandu.

Dans ses membres rôtis, le feu fait un passage,
Qui porte jusqu’aux nerfs la plus vive douleur :
Mais Dieu, dont la Présence et la Main le soulage,
Par les eaux de sa Grâce en tempère l'ardeur.

Tandis que ce Saint corps se dissout et s'enflamme,
Son cœur d'un autre feu brûle plus purement ;
Et ce Feu tout Divin, qui transporte son âme,
Du feu qui le pénètre, éteint le sentiment.

Sur un gril tout ardent, sa chair est consumée :
Les bourreaux inhumains en frémissent d'horreur,
Mais de son corps mourant, l'odorante fumée,
Monte comme un encens agréable au Seigneur.

Sur son brasier, ainsi que sur un lit de roses,
L'intrépide Martyr paraît dormir en paix.
Ô fier tyran, dit-il, qui de mon corps disposes,
Tourne, si tu le veux, ce corps, et t'en repais !

Ô victime d'amour ! Par la flamme épurée,
Tu jouis maintenant de l'Éternel Repos :
Fais que le Feu Sacré dont tu fus pénétrée,
Embrase aussi nos cœurs, et pénètre nos os.

Au Père, Créateur de tout ce qui respire,
Gloire soit dans le Ciel, sur la Terre, en tout lieu ;
Gloire au Fils son égal, qui tient le même Empire ;
Même Gloire à l'Esprit, avec Eux même Dieu.

Ainsi soit-il.


Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire (1630-1697) – « Hymnes du Nouveau Bréviaire de Paris » : Hymnes pour la Fête de Saint Laurent le 10 août, pages 233-238, chez Merigot (1786)

Voir pour la Fête de Saint Laurent le 10 août la Prière d’Adam de Saint-Victor à Saint Laurent de Rome « Sur ses charbons Laurent paraît, méritant le laurier que signifiait son Nom »

Jean-de-Santeul.jpg

Voir également de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire :
- L’Hymne à la Sainte Trinité pour les Matines « Ô Père, ô Fils et ô Saint-Esprit ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne à la Sainte Trinité pour les Laudes « Ô Heureuse et Sainte Trinité ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne à la Sainte Trinité pour les Vêpres « Ô Trinité Toute-Puissante ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour l'Office de la Vierge au Samedi « Comme on voit fuir la nuit au lever de l'aurore » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour l’Annonciation « Verbe Dieu fait homme mortel, élevez-nous aux Cieux » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour la Fête de la Visitation « Ô Vierge Sainte, Tu portes le Soleil Glorieux qui bientôt doit éclairer l'univers » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de la Visitation « Où portes-Tu Tes pas dans l'ardeur qui Te presse ? » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Fête de la Visitation « Sous les pas empressés de cette Vierge Mère » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour la Fête de la Visitation « De Marie, en ce Jour, la voix se fait entendre » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Présentation de Jésus-Christ au Temple « Courons au Sacrifice, qu'à ce devoir tout cède » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres pour la Présentation de Jésus-Christ au Temple « Ouvre Sainte Sion, de ton Temple les portes » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Deuxièmes Vêpres pour la Présentation de Jésus-Christ au Temple « Ô Mystère ! Ô Prodige ! Un Dieu se fait Hostie » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour la Présentation du Christ dans le Temple « Ô Vierge Mère, combien de glaives transperceront Ton âme ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres pour la Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur « C'est assez garder le silence, que le Christ, pour un temps, aux Siens avait prescrit » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur « Source de feux et de lumières, Toi qui, par notre chair, tempères ta Splendeur » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur « Ô Jésus, en ce Jour pour nous transfiguré, transforme-nous en Toi, conduis-nous à la Gloire » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres pour les Fêtes de la Sainte Croix « Je Te salue, ô Croix Sacrée, du Sang de Jésus empourprée » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour les Fêtes de la Sainte Croix « Croix, signe d'une Sainte et Nouvelle Alliance, qui du Monde change le sort » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour les Fêtes de la Sainte Croix « Ô Toi, d'un Dieu mourant, confidente fidèle, Croix Sainte, apprends-nous Ses douleurs » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Deuxièmes Vêpres pour les Fêtes de la Sainte Croix « Ô Croix Puissante et Salutaire ! » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière sur les 5 Plaies de N-S-J-C « Poussons des cris touchants, des accents lamentables, sur les cruels tourments, les maux inconcevables d'un Dieu pour nous souffrant, mort et crucifié » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne pour la Fête de l'Ascension de Notre Seigneur « Retourne dans le Ciel, ta Demeure chérie » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière pour l’Assomption « Ô Reine des Cieux, écoute du haut de ton Trône, les vœux de Tes clients » du Chanoine Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières et Deuxièmes Vêpres pour la Fête de l'Assomption le 15 août « Vierge Mère du Christ, et sur le Trône assise, de ce sublime Rang regarde son Église » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Matines pour la Fête de l'Assomption le 15 août « Le Ciel s'ouvre, et l'on voit briller tout l'Empyrée » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Premières Vêpres et à Matines pour la Fête de Saint Joseph du 19 mars « Issu du sang des Rois, de ton Peuple la Gloire » de Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne aux Laudes pour la Fête de Saint Joseph « Digne et fidèle époux d'une Vierge très Sainte » de Jean-Baptiste de Santeuil
- La Prière à Saint Jean l'Apôtre le 27 décembre « Ô Jean, où l'Amour t'a conduit, obtiens-moi de te suivre » de Jean de Santeuil
- L’Hymne aux Deuxièmes Vêpres pour la Fête de Sainte Marie Madeleine le 22 juillet « Chaste Amante d'un Dieu, tu pleures ton cher Maître » de Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Laurent le 10 août « Ô fier tyran, dit-il, qui de mon corps disposes, tourne, si tu le veux, ce corps, et t'en repais ! » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire
- Les Hymnes aux Matines et aux Laudes pour la Fête de la Sainte Couronne d'Épines le 11 août « Je T'adore en ce Jour, Épine précieuse, Bois honteux à mon Roi mais aux Siens glorieux » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Augustin d’Hippone le 28 août « Augustin, second Paul, Docteur incomparable, tes écrits sont pour nous plus précieux que l'or » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes sur la Décollation de Saint Jean-Baptiste Martyrisé le 29 août à la danse de Salomé « Voilà ton fruit, ton prix, danse luxurieuse… Quel prix ! Le chef de Jean servi dans un bassin » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête au 2 septembre des Saints Lazare, Marthe et Marie « Vous Lazare, Marthe et Marie, apprenez-nous à joindre au zèle, à l'action, à l'amour pénitent, la contemplation » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- L’Hymne pour la Fête des Saints Anges Gardiens le 2 octobre « Ô Saint Ange de Dieu, qui veilles pour ma Garde, que ton œil attentif sans cesse me regarde » de Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes à Saint Denis de Paris, Évêque et Martyr, le 9 octobre « Grand Saint, de qui la France implore le suffrage, redevable à ton sang du grand Don de la Foi, conserve tes enfants, achève ton ouvrage, et protège à jamais, et le peuple, et son Roi » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Tous les Saints le 1er novembre « Nous Vous réclamons Tous au Séjour de la Gloire, ô Saints, qui jouissez de la Félicité ! » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Étienne le 26 décembre « Ô Toi, dont le Nom même annonce la Victoire, digne Chef des Martyrs, Étienne plein de Foi ! » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil
- Les Hymnes pour la Fête de Saint Jean Apôtre, Évangéliste, Vierge et Martyr le 27 décembre « Ô Jean, de l'Homme Dieu chéri par préférence, Délices de Jésus, compagnon de Son sort, témoin de Ses travaux, de Sa dure souffrance et de Sa Gloire après la mort » de Monsieur Jean-Baptiste de Santeuil de Saint-Magloire