Les Conseils du Père Jules Chevalier « Comment visiter les pauvres ? » :

« Ainsi, mes très chers frères, prenez votre argent, vos vieux vêtements et votre cœur surtout, et mettez-vous joyeusement en route vers la maison du pauvre. Le chemin qui y conduit est bossu, difficile et droit, mais prenez courage, c'est le chemin du ciel. Avancez car le pauvre a faim et la faim n'attend pas. »

« Arrivé à la demeure du malheureux, ne restez pas à la porte comme un huissier qui apporte une cédule ; entrez et saluez avec respect, ce sont des hommes. Asseyez-vous si on vous offre une chaise. Soyez affable, bon et cordial ; informez-vous avec l'accent de l'intérêt de toute la famille, du nombre des enfants, de leur âge, de leur état, de leurs ressources, et vous aurez bientôt gagné leur confiance. Dites une parole à chacun ; jetez un regard de bonté à l'insu ; ayez un sourire aimable, une petite caresse pour le petit enfant, et vous aurez toute la sympathie de la maison. Puis on vous fera le récit de la misère ; écoutez avec patience et consolez... »

« Souvent la maison est en désordre, c'est une confusion complète, ce qui a servi de lit n'a plus de forme ; les enfants sont sales et dénudés. Prenez garde à votre zèle ; qu'il ne vous emporte pas trop loin. Patience, patience... Vous entendrez souvent des choses qui vous choqueront, n'y faites pas attention. Usez de beaucoup de douceur et condescendance... »

« Redoublez au contraire la charité, qui sait si la Providence n'a pas attaché la conversion de cette âme à la persévérance de vos efforts. La charité, la charité, c'est le meilleur moyen de conversion du cœur. Elle fait croire, elle fait aimer, elle fait espérer ; elle conduit au ciel non seulement ceux qui la reçoivent, mais aussi ceux qui la font. Amen. »

R. P. Jules Chevalier (1824-1907)

Jules-Chevalier.png

Voir également du Révérend Père Jules Chevalier :
La Prière du Père Jules Chevalier « Ô Notre-Dame du Sacré-Cœur »
Les Conseils du Père Jules Chevalier « Comment visiter les pauvres ? »