Bapteme.jpg

« Le baptême, porte des Sacrements, nécessaire au salut, qu'il-soit reçu en fait ou du moins désiré, par lequel les êtres humains sont délivrés de leurs péchés, régénérés en enfants de Dieu, et, configurés au Christ par un caractère indélébile, sont incorporés à l'Eglise, n'est conféré validement que par le bain d'eau véritable accompagné de la formule requise » (Can. 849).


« Les fidèles incorporés à l'Église par le Baptême ont reçu un caractère qui les délègue pour le culte religieux chrétien;… ils sont tenus de professer devant les hommes la foi que par l'Église ils ont reçue de Dieu » (Vatican II, Lumen gentium, 11).


CEC 1213 : « Le saint Baptême est le fondement de toute la vie chrétienne le porche de la vie dans l’Esprit (vitæ spiritualis ianua) et la porte qui ouvre l’accès aux autres sacrements. Par le Baptême nous sommes libérés du péché et régénérés comme fils de Dieu, nous devenons membres du Christ et nous sommes incorporés à l’Église et faits participants à sa mission : " Le Baptême est le sacrement de la régénération par l’eau et dans la parole " ».

Pour voir les articles suivants du CEC (Catéchisme de l’Eglise Catholique) sur le Sacrement du BAPTEME, cliquer ICI


I. Comment est appelé ce sacrement ?
II. Le Baptême dans l’économie du salut
III. Comment est célébré le sacrement du baptême ?
IV. Qui peut recevoir le baptême ?
V. Qui peut baptiser ?
VI. La nécessité du baptême
VII. La grâce du baptême


Lire également :
Comment choisir un Parrain et une Marraine de Baptême ?
La « Célébration du Baptême »