En ce mois de novembre, nous ferons mémoire de nos chers disparus mais nous fêterons aussi tous les saints, ceux qui nous ont précédés et nous tous, les vivants ! Dans cette communion du Ciel et de la Terre, nous pouvons puiser toute notre espérance. Soeur Marie du Sacré Coeur Bernaud (1825-1903), Fondatrice de l'association de la Garde d’Honneur du Sacré-Cœur de Jésus, profite aussi de ces fêtes pour nous rappeler le véritable sens de toute vie : Tendre au but !


La Lettre de Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud « Dieu nous a créés pour Le connaitre, L’aimer, Le servir et acquérir par là un éternel bonheur » :

« Quel est le but véritable que tout homme doit poursuivre et atteindre ? Question que nous nous posons parfois en diverses occasions mais qu’il convient de répondre car la réponse est une réponse de vie ou de mort pour l’éternité !

Si la question est redoutable pour ceux qui n’ont pas la lumière de la foi, pour nous qui vivons à l’école du Coeur de Jésus, nous pouvons affirmer avec certitude « que Dieu nous a créés pour Le connaitre, L’aimer, Le servir et acquérir par là un éternel bonheur ». Tel est défini en quatre mots principaux le but de toute existence et vers lequel nous devons tendre.

Nous ne sommes pas sur terre par hasard seulement pour y travailler, souffrir et mourir ! Il est donc vain de nous engluer et nous accrocher aux choses temporelles de ce monde. Notre véritable but est de connaitre Dieu, L’aimer et Le servir. Rien de plus élémentaire et cependant rien de plus sublime ! Si nous réfléchissons, nous voyons que bien souvent ce qui nous préoccupe, nous passionne, nous motive sont les honneurs, les biens matériels et jouissances de la vie, les métiers ou carrières les plus en vue… tels sont les buts poursuivis de la plupart d’entre nous. Mais que s’en suit-il lorsque, arrivés au terme d’une carrière, après maints efforts pour obtenir tout cela, nous nous rendons compte que le but ultime n’était pas celui-ci ?

Cette vérité fondamentale, trop oubliée aujourd’hui dans un monde tourné sur lui-même, doit être au centre de nos préoccupations quotidiennes. Avant d’arrêter un projet, demandons-nous si cela servira pour notre vie éternelle. Pendant la journée, examinons si nos occupations servent à nous faire aimer, connaitre et servir Jésus. Si la réponse est négative ou seulement douteuse, rectifions ce que Dieu ne peut approuver, récompenser ou bénir. Implicitement tout ce qui est conforme à la loi de Dieu nous conduit à l’authentique bonheur et au véritable but.

Rappelons-nous bien, particulièrement en ce mois où nous fêtons nos défunts, Dieu ne nous a pas créés pour chercher nos satisfactions personnelles, pour être ou faire ce que bon nous semble ; non, mille fois non, le Seigneur nous propose un but bien plus avantageux pour nous : Il nous a faits pour LUI ! Issus de son Sein créateur, nous devons y retourner et partager avec Lui l’héritage d’un bonheur éternel ! Ne l’oublions jamais, c’est par la connaissance, l’amour et le service pour le Seigneur que nous atteindrons ce but ultime ! »

Ainsi soit-il !

Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud (1825-1903)

Soeur-Marie-du-Sacre-Coeur-Bernaud.jpg

Voir également de Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud :
La Méditation sur la pureté d’intention de Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud « Mon Dieu, tout pour vous plaire, tout pour votre Amour ! »
Les conseils de Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud pour « identifier et lutter contre notre défaut dominant » afin de poursuivre notre travail de Sanctification
La Prière de l’Heure de la Garde d'Honneur du Sacré-Cœur de Jésus « Seigneur Jésus, je T’offre cette heure avec toutes mes actions, mes joies et mes peines »
La Méditation de Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud sur le Mystère de « L’Annonciation »
La Paix selon Sr Marie du Sacré-Cœur Bernaud : « Quel trésor incomparable que la Paix ! »
La Lettre de Sœur Marie du Sacré-Cœur Bernaud « Dieu nous a créés pour Le connaitre, L’aimer, Le servir et acquérir par là un éternel bonheur »