CEC 1211 : « En suivant cette analogie on exposera d’abord les trois sacrements de l’initiation chrétienne (le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie), ensuite les sacrements de guérison (la Pénitence et l’Onction des malades), enfin les sacrements qui sont au service de la communion et de la mission des fidèles (l’Ordre et le Mariage). Cet ordre n’est, certes, pas le seul possible, mais il permet de voir que les sacrements forment un organisme en lequel chaque sacrement particulier a sa place vitale. Dans cet organisme, l’Eucharistie tient une place unique en tant que " sacrement des sacrements " : " tous les autres sacrements sont ordonnés à celui-ci comme à leur fin " (S. Thomas d’A., s. th. 3, 65, 3) ».


Les 7 Sacrements de l’Église Catholique :
Le Baptême qui efface le péché originel et nous greffe sur le Corps Mystique du Christ.
La Confirmation qui nous fortifie dans la Foi en nous communiquant le Saint-Esprit avec l'abondance de ses 7 dons.
La Réconciliation qui nous réconcilie avec Dieu en nous purifiant des péchés commis après le Baptême.
L'Eucharistie qui, en nous unissant plus intimement à Jésus-Christ et à son Corps Mystique, a pour effet d'augmenter en nous la vie de la grâce et d'affaiblir nos mauvais penchants.
L'Onction des Malades qui procure le soulagement spirituel et corporel des malades.
L'Ordre qui institue les prêtres et les évêques et habilite celui qui le reçoit à remplir, au nom de Jésus-Christ, toutes les fonctions sacrées, en lui donnant la grâce de les exercer saintement. Le Mariage qui sanctifie l'union de l'homme et de la femme.