Pour la 7ème fois, La Manif Pour Tous (LMPT) invite les français à manifester à la fois leur refus des dérives de la loi Taubira et leur attachement au respect des droits des enfants !

Cette grande manifestation nationale du 16 octobre est un événement POUR les familles et donc AVEC les familles, avec des poussettes et des cannes ! Toutes les générations sont là pour rappeler et témoigner de l'importance de la famille. C'est avant tout une manifestation jeune et familiale pour les petits et les grands. De très nombreuses familles seront présentes pour témoigner de l'importance de la valeur de la famille, particulièrement en période de crise.


POURQUOI MANIFESTER POUR LA FAMILLE ?

On entend autour de nous des commentaires du genre : « manifester, ça ne sert à rien »…

SI ça sert ! La loi Taubira a été adoptée, certes, mais la mobilisation de LMPT après 2013 (souvenez-vous des manifs de 2014) a fait reculer le gouvernement sur la loi famille, les ABCD de l’égalité, la PMA, et la GPA reste bloquée …

Erwan BINET, rapporteur PS, a récemment dit que « LMPT a congelé les ambitions sociétales de la gauche » !

Le Pape François a raconté qu'un petit garçon français qui voulait devenir une fille et parlé à ce sujet d'un « sournois endoctrinement » à l'idéologie du genre. La Ministre de l'Education nationale a déclaré que le Pape tenait des propos « légers et infondés » .

Si LMPT ne reste pas un mouvement puissant mobilisant les foules, ce sera la mort de cette formidable aventure, et un boulevard ouvert à toutes les revendications libertaires de nos adversaires, et Dieu sait qu’il y en a !

Et de plus en plus avec les élections qui se profilent … Soyons en convaincus, notre mobilisation aura bien évidemment un impact sur la prise en compte de la Famille, du Mariage et de la Filiation dans les programmes de 2017.

Manifester est nécessaire, utile et efficace !


5 BONNES RAISONS DE MANIFESTER POUR LA FAMILLE !

1. Abroger la loi Taubira
La loi autorisant le mariage et l’adoption pour les personnes de même sexe a brouillé les repères du droit de la famille et de la filiation. Devant les désordres juridiques, anthropologique et sémantique qu’elle engendre, sa révision devient nécessaire. « Il n’y a aucun obstacle juridique sérieux à une révision de la loi Taubira », affirme Guillaume Drago, universitaire, président de l’Institut Famille et République.

2. Refuser la GPA et PMA
Pour Jean-Marie Andrès, président des AFC, « l’actualité reste brûlante, puisque nous avons, de manière continuelle, répétée et obstinée, des tentatives pour avancer sur les sujets comme la gestation pour autrui (GPA) et la procréation médicalement assistée (PMA) sans père ».
Concernant l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux célibataires, François Hollande a déclaré qu’il suivrait l’avis du Comité consultatif national d’éthique (CCNE). Cet avis devrait tomber à la fin de l’année ou début 2017.

3. Dénoncer l’idéologie du genre
Le pape François a mis les pieds dans le plat en s’attaquant à la « colonisation idéologique » de la « théorie du genre » en citant le cas de la France, le 2 octobre. « Nous sommes confrontés à une politisation et une idéologisation des programmes scolaires, en particulier sur la question du genre, confirmait Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif pour tous. Sous prétexte d’égalité homme-femme, on efface les différences. »

4. Relancer la politique familiale
Abaissement du plafond du quotient familial, modification du système de versement des allocations familiales, diminution drastique de la prime de naissance, congé parental raboté, officialisation de la mise en place du prélèvement à la source pour janvier 2018 préparant l’individualisation de l’impôt… la politique familiale sous le quinquennat de François Hollande n’aura cessé d’être sacrifiée.

5. Peser sur la primaire
Seuls deux candidats à la primaire de la droite et du centre veulent revenir sur la loi Taubira : Jean-Frédéric Poisson souhaite son abrogation, tandis que François Fillon parle de réécriture. « En complément de notre travail quotidien, il est utile de se montrer ensemble, de faire corps et de continuer à interpeller », explique Jean-Marie Andrès.



OÙ MANIFESTER POUR LA FAMILLE et QUAND ?

Rendez-vous le 16 octobre 2016 à 13h à la Porte Dauphine ! Nous rejoindrons le Trocadéro où un podium sera installé. Des écrans géants et une sonorisation permettront à chacun de suivre l'ensemble de l'animation. Pour des raisons de sécurité, pour favoriser la bonne gestion des flux et réduire le temps d'attente (nous serons nombreux !), l'accès à la manifestation se fera depuis la Porte Dauphine. Toutes les autres rues seront bloquées et interdites d'accès pour des raisons de sécurité. Un filtrage des manifestants sera fait par le Service d'Ordre LMPT, avec fouilles.


COMMENT VENIR POUR MANIFESTER POUR LA FAMILLE ?
Pour venir à « La Manif Pour Tous » à Paris le 16 octobre 2016, des départs sont organisés depuis toutes les régions en covoiturage, autocar, TGV, … Voir sur le site :

www.lamanifpourtous.fr



PARI GAGNÉ POUR LA MANIF POUR TOUS !!!

Plus de 200.000 manifestants ont répondu ce dimanche 16 octobre à l’appel de La Manif Pour Tous. « Notre mouvement social fait une entrée en campagne fracassante pour la famille » se réjouit Ludovine de La Rochère. « Nous sommes la première force militante de France. Aucun parti ni candidat ne réussit à mobiliser autant » poursuit-elle.

Pendant 3 heures et demie, les manifestants ont défilé dans le calme avec enthousiasme et détermination pour demander à François Hollande de stopper la déconstruction de la famille et de la filiation. N’en déplaise à certains détracteurs, 4 ans après les débats sur le mariage et l’adoption pour tous, le mouvement social de La Manif Pour Tous est toujours vivant, et bien vivant. Avec la mobilisation de ce dimanche, les familles entendent pousser le Président de la République à faire appel de la condamnation de la France par la CEDH pour refus de transcription à l’état civil d’enfants nés de GPA à l’étranger. Le délai expire le 21 octobre…

PMA « sans père », scandale de la GPA, diffusion du genre à l’école… les familles ont envoyé un message clair et net au gouvernement, mais aussi à l’opposition. Alors que s’ouvre une année riche en échéances électorales, il faudra bel et bien compter avec les familles. De nombreux élus étaient présents pour afficher leurs ambitions en matière de politique familiale et de reconstruction de la famille. Parlementaires et élus locaux ont battu le pavé parisien aux côté des familles : Jean-Frédéric Poisson, Bruno Retailleau, Philippe Gosselin, Henri Guaino, Hervé Mariton, Marion Maréchal Le Pen, Guillaume Peltier, Nicolas Dupont-Aignan, Karim Ouchikh, Jean-Christophe Fromentin, Valérie Boyer, Louis Aliot… pour n’en citer que quelques uns. En déplacement au Maroc, François Fillon a de son côté apporté son soutien aux manifestants par voie de communiqué, tout comme Bruno Nestor Azérot qui a tweeté « Pensées pour les militants de @LaManifPourTous depuis la Martinique ! Une telle mobilisation dans la durée ne peut que susciter le respect… »

Plusieurs élus ont pris la parole sur le podium. L’organisation a veillé à l’équilibre de l’expression de toutes les sensibilités. Faire parler sur un même podium les élus centristes, LR, PCD, Debout La France, SIEL et FN est un événement politique majeur. Seule la famille est capable de rassembler largement, toutes sensibilités confondues comme en témoigne le soutien du parlementaire de gauche (groupe GDR) Bruno Nestor Azérot.

Seul bémol dans cette journée de la famille, le dispositif était malheureusement légèrement sous-dimensionné. La zone d’arrivée était saturée et des dizaines de milliers de manifestants n’ont pas pu rejoindre la Place du Trocadéro. La fermeture des itinéraires de délestage pour des raisons de sécurité a amplifié ces difficultés. « Nous présentons nos excuses aux familles qui sont restées bloquées sur l’avenue Georges Mandel, au-delà du métro rue de la Pompe ainsi que sur les avenues adjacentes de la Place du Trocadéro » déclare Albéric Dumont, Coordinateur général de La Manif Pour Tous.

Confortée par ce retour en force sur le pavé parisien, La Manif Pour Tous va continuer à peser dans le débat public pour défendre la famille et l’intérêt supérieur de l’enfant. Albéric Dumont a d’ailleurs interrogé la foule pour lui demander si elle est prête à revenir manifester. La réponse fut unanime et répétée : OUI ! La Manif Pour Tous est donc prête à organiser de nouvelles mobilisations jusqu’à obtenir satisfaction sur ses revendications.

FOCUS – Les Français plébiscite la filiation Père-Mère-Enfant
Selon un sondage opinionway rendu public aujourd’hui, près de 8 Français sur 10 (79%) se déclare favorable à ce que l’Etat garantisse à chaque orphelin le droit à être adopté par un père et une mère. « Le mariage pour tous implique le droit à adopter pour les couples homosexuels » rappelle Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. « Les Français affichent leur attachement à la filiation Père-Mère-Enfant qui est remise en cause par la loi Taubira. En autorisant le mariage et l’adoption pour les personnes de même sexe, la loi Taubira a créé un droit à l’enfant, ouvrant la porte à moyen terme à la PMA « sans père » et à la GPA » poursuit-elle.


On ne lâche rien (ONLR !), jamais !

Manif-pour-Tous-Paris-Ambroise.jpg

La « Manif pour Tous » à Paris et Lyon le 2 février 2014
« Manif pour Tous » le 5 octobre 2014 à Paris et Bordeaux contre la circulaire GPA / Taubira
Tous dans la rue pour la Famille « dimanche 16 octobre 2016 » à Paris !