Retrouvez en direct les interventions sur le podium à l'issue de la Marche Pour La Vie 2024 :



La Marche pour la Vie du 21 janvier 2024 à Paris :


Rendez-vous à Paris sur la place Saint-Sulpice le Dimanche 21 janvier 2024 à 14h pour porter ce message de vie, d’espérance et de solidarité envers les plus fragiles de notre société !
La Marche pour la Vie s’élancera de la place Saint-Sulpice, passera par la rue Guynemer, avant de rejoindre la rue d’Assas qui mènera le cortège vers Port Royal pour finir place Denfert-Rochereau vers 15h45. A la fin de la marche, une conférence de presse sera tenue avant le discours de plusieurs personnalités. La manifestation prendra fin vers 17 heures. Un village d’associations se tiendra sur la place Denfert-Rochereau.

Plusieurs mots d’ordre accompagnent cette 18ème édition en 2024 (#MPLV2024) « Lutter pour ceux qui ne le peuvent plus », « donner une voix à ceux qui n’en ont pas », « marcher pour ceux qui ne le peuvent pas ».

« Oui à la prévention, non à la constitutionnalisation ! L’accès à l’IVG n’est pas du tout menacé en France, ce projet de loi est indécent parce qu'on a 234 000 avortements en France et donc, il faut mettre en place des politiques de prévention parce que ça reste toujours un drame. Nous appelons à mettre en place une grande étude pour mieux comprendre les causes et les conséquences de l'avortement. Ça ne peut pas être une liberté, ça ne peut pas être un droit dans ce sens-là » Nicolas Tardy Joubert, président de La marche pour la Vie (#MPLV2024)

« La natalité a décroché : 48 000 naissances en moins en 2023 ! N'est-il pas temps d'avoir des projets pour la vie plutôt que nous autoriser à nous suicider les uns les autres et aller vers toujours plus d'avortements ? » Pascale Morinière, présidente des AFC (#MPLV2024)

« Accompagner la mort plutôt que la provoquer, éliminer les souffrances, plutôt qu'éliminer le souffrant, là est notre vraie vocation ! » Geneviève Bourgeois, porte-parole de la Marche pour la Vie (#MPLV2024)

« Ce projet voudrait intégrer l’Euthanasie aux Soins Palliatifs alors même que la Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP) a réalisé un excellent sondage auprès des soignants où une très large majorité le refuse, quelles que soient ses convictions politiques ou religieuses. Seulement 2 % seraient prêts à poser ce geste auprès de leurs patients » Docteur Geneviève Bourgeois, gériatre et porte-parole de la Marche pour la Vie (#MPLV2024)

« La vie humaine doit être respectée et protégée de manière absolue depuis le moment de la conception. Dès le premier moment de son existence, l’être humain doit se voir reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels le droit inviolable de tout être innocent à la vie » (cf. Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Instr. Donum vitæ, 1, 1)

« Le gouvernement a choisi de promouvoir la piqûre létale, de la même manière qu’il avait décidé de promouvoir, il y a 50 ans, l'avortement pour répondre à la demande d’accompagnement des femmes enceintes en difficulté. Mais tuer ne sera jamais une solution. Notre proposition est claire : au lieu de dépenser l’argent des Français pour mettre en place l'euthanasie et le suicide assisté, le gouvernement devrait dépenser plus d’argent pour l’hôpital public, plus particulièrement pour l’ouverture de centre de soins palliatifs » Aliette Espieux, porte-parole de la Marche pour la Vie (#MPLV2024)


Les 10 propositions de la Marche pour la Vie 2024 :

1. Refuser la constitutionnalisation de l’Avortement

2. Faire réaliser une étude sur l’IVG par les pouvoirs publics, pour mieux comprendre les causes et les conséquences de l’Avortement, comme le souhaitent 88% des Français (sondage IFOP octobre 2020), et obtenir la création d’une mission d’études parlementaires sur ce sujet.

3. Rejeter toute légalisation du Suicide Assisté et de l’Euthanasie,

4. Déployer un grand plan pour que les Soins Palliatifs soient accessibles à tout Français qui en aurait besoin.

5. Mettre en place une Politique Familiale pour combattre la précarité et accompagner tous les parents pour que l’IVG ne soit jamais un choix réalisé pour des raisons économiques.

6. Permettre le remboursement à 100% des actes liés à une maternité, alors qu’une prise en charge à 100% est déjà prévue pour une IVG.

7. Rendre obligatoire, dès la sixième semaine de grossesse, une échographie qui permette d’entendre battre le cœur du fœtus.

8. Rétablir un délai de réflexion de trois jours minima, avant toute IVG.

9. Encourager l’accouchement sous X pour permettre aux jeunes femmes en difficulté de mener leur grossesse à terme et de permettre ainsi l’adoption.

10. Défendre le droit absolu à l’objection de conscience des personnels de santé et protéger la clause de conscience spécifique.

avortements-IVG-France.jpg


Voir également sur l'avortement :
- La « Marche pour la Vie » du Dimanche 21 janvier 2024
- La « Marche pour la Vie » du Dimanche 22 janvier 2023
- La « Marche pour la Vie » du Dimanche 20 janvier 2019
- La « Marche pour la Vie » du Dimanche 22 janvier 2017
- La « Marche pour la Vie » du Dimanche 25 janvier 2015
- La Prière face aux trop nombreux avortements de Mgr M. Schooyans « Seigneur, donne-nous la force d'être des veilleurs capables d'aboyer »
- La Prière de l'Abbé Hervé Soubias pour les enfants qui n’ont pas vus le jour et leurs parents « Vierge des douleurs, Tu es là où la vie s'éteint »
- La Prière pour les femmes ayant avorté du Père Louis-Marie Guitton « Seigneur, nous Te demandons pardon pour ces mamans ayant avorté »
- La Prière d’une maman après un avortement de Jean Pliya « Père du Ciel je Te demande pardon d’avoir refusé ton Cadeau de Vie »
- La Prière de Sainte Mère Teresa de Calcutta contre l’avortement « Prions tous d'avoir le courage de défendre l'enfant à naître »
- Les « Litanies de Louange et de Supplication pour la Vie » de la Veillée de Prière pour la Vie à Notre-Dame de Paris le Jeudi 28 mai 2009
- La Prière « Ô Marie, nous te confions la cause de la Vie » extraite de l'Encyclique « Evangelium Vitae » de sa Sainteté Jean-Paul II (1920-2005) pour la Vie Naissante
- La « Prière pour la Vie Naissante » de Benoît XVI contre l’avortement pour accompagner la Vidéo « Chère future maman » pour sauver des enfants de la sélection prénatale et restaurer la dignité des personnes trisomiques
- Le Gouvernement Macron profite du confinement face au Coronavirus pour étendre « l’IVG médicamenteuse à domicile de 7 à 9 semaines ! »
- Le nouveau triste record de « 232 200 Avortements en France en 2019 »
- Le « Chemin de Croix pour la défense de la vie » de Monsieur l’Abbé Philippe Nansenet
- La Mise en Garde sur la Constitutionnalisation de l'IVG par les Parlementaires « Tu ne suivras pas une majorité qui veut le mal, ne tue pas la vie de l'innocent » de Mgr Dominique Rey