Votons Marine Le Pen aux Élections Présidentielles Françaises 2017 contre le franc-maçon Emmanuel Macron, successeur de François Hollande et ennemi de la Foi catholique, de la Famille et de la France !

Drapeau-France.jpg

Votons contre « l’appel républicain » à voter Emmanuel Macron, le luciférien de la franc-maçonnerie, des sept obédiences maçonniques : le Grand Orient de France (GODF), la Fédération française du Droit humain (FFDH), la Grande Loge féminine de France (GLFF), la Grande Loge féminine de Memphis Misraïm (GLFMM), la Grande Loge mixte universelle (GLMU), la Grande Loge mixte de France (GLMF) et la Grande Loge des cultures et de la spiritualité (GLCS)

Marine-Le-Pen.jpg

Marine le Pen est porteuse d’un projet sur la défense de notre identité et de notre souveraineté française avec des mesures concrètes : le rétablissement des frontières nationales, la restitution au peuple français de sa souveraineté, la réduction à son strict minimum de l’immigration, la lutte contre le communautarisme, la lutte contre l’islamisme, la réécriture de la loi Taubira pour ré-ancrer l’homme dans une filiation naturelle et le refus de toute reconnaissance de la GPA.

Votons « CONTRE l'Assistance Médicale à Procréation (AMP) aux couples de femmes homosexuelles » avant le 30 avril 2018 proposée par le gouvernement d’Emmanuel Macron

Votons avant le 30 avril 2018 CONTRE sa proposition de loi criminelle de « Créer des embryons dédiés à la recherche médicale »

Signons la « Pétition contre un marché mondialisé de la procréation humaine » par la Loi de Bioéthique en 2018

Pour dire « Stop à l’interdiction des Crèches et des Croix en France ! » en signant la Lettre à Emmanuel Macron

Soutenons le « Mouvement des Gilets Jaunes » pour que le Gouvernement Macron rembourse sa dette innommable de 2 500 000 000 000 € contractée auprès des Contribuables Français d’abord sur ses propres deniers en réduisant drastiquement son train de vie indécent avant de mettre à mort la France Catholique par sa fiscalité meurtrière !



Gilets-Jaunes-Macron-Neron.jpg

Emmanuel Macron en 3 actes


La très courte influence politique d’Emmanuel Macron s’est jouée en trois actes, sur le mode accablant d’une mauvaise tragédie.

Le premier acte de la pièce de théâtre, jouée par l’acteur Macron tout au long de l’année 2017, ne pouvait leurrer que les inconscients ou les adeptes de la méthode Coué. Une campagne du candidat d’une rare vacuité, une prise de pouvoir grandiloquente sous les insignes éclatants de la franc-maçonnerie, l’élection de « députés En marche » d’une rare nullité, la nomination d’un gouvernement totalement inapte : tout se mettait en place pour que le quinquennat fut un désastre. Le décor était dressé. Fin du premier acte.



Emmanuel-Macron-President-des-homosexuels.jpg

Honte à Emmanuelle Macron pour cette photo (qui n’est hélas pas un montage) avec deux racailles à Saint Martin aux Antilles qui a choquée toute la France et le Monde entier le 30 septembre 2018 alors qu’il était déjà le Président de la France depuis plus d’un an. Avec en plus une alliance pour nous rappeler que sa Brigitte pourrait être sa maman. Même Facebook a censuré cette photo qui est contraire aux « Standards de la communauté concernant la nudité et les actes sexuels »... Et cela l'amuse !


Le second acte de la tragédie, qui se joua de l’automne 2017 à l’été 2018, transforma peu à peu Macron en Manu. L’adolescent attardé, qu’il confirma publiquement être, se contentait de réciter des discours qui sont à la véritable intelligence ce qu’Attila fut à la douceur de vivre. Des généralités, des évocations qui se voulaient lyriques, une prise en compte à bras-le-corps de problèmes mondiaux ou interplanétaires que personne ne peut résoudre dans l’état actuel de l’univers, une absence complète de réformes fondamentales pourtant si indispensables, une critique systématique du franchouillard blanc, une accusation non moins systématique d’une France détestée, une coupable passion allemande, une haine pathologique de toute valeur traditionnelle : pour abaisser encore plus la fonction présidentielle, Manu l’adolescent choisira le 14 juillet 2018 et le palais de l’Élysée pour fricoter avec délice avec d’insupportables Africains à la sexualité bizarroïde, puis s’agglutinera à deux repris de justice dénudés lors de son voyage à Saint-Martin. Comme le dit très justement le dicton populaire, on a les amis qu’on mérite.



Gilets-Jaunes.jpg

Le troisième acte, qui s’est ouvert sur une marée de « Gilets Jaunes », annonce une fin de tragédie redoutable pour un Manu devenu Manuscule. Le pouvoir ne peut reculer, ne peut discuter, ne peut réagir, car le pouvoir n’existe plus. Le roi est nu, l’avion sans pilote, la classe politique tétanisée. Jouer au roi du monde quand la France se délite à ce point, ne parler que climat et ouverture des frontières quand l’Etat pressure à ce point les Français pour enrichir un monde politique qui est à la politique ce que Staline fut à la démocratie : tout cela n’a qu’un nom, une bêtise crasse, et tout cela ne pouvait se terminer que par la révolte des Français, et singulièrement des classes laborieuses et méritantes de souche, malmenées à un point inouï par des élites affichant une priorité absolue à toute personne non française. La suite de l’histoire risque d’être riche en enseignements : les dites élites commencent à s’affoler des destructions importantes opérées depuis quelques semaines, qui ébranlent leurs entreprises, leur confort, leur tranquillité apparente. Et qui viennent pour partie des populations immigrées tellement choyées. Affaire à suivre : Actes I et II, Acte III, Acte IV, Acte V, ...

Quoi qu’il en soit, Macron semble définitivement dévalué, et n’aura plus aucun levier pour gouverner une France exsangue. Il est désormais totalement inaudible, et rejeté par 80 % des Français. Pour que notre pays, soumis à ses assauts destructeurs, ne meurt pas définitivement, puisse-t-il quitter le pouvoir dans les meilleurs délais.


François Billot de Lochner, Président de l'Association pour la fondation de service politique, créée en 1992 dont l'objectif est d'inviter « les Chrétiens de tous horizons à promouvoir les valeurs fondatrices de la civilisation judéo-chrétienne ». - (le 07/12/2018)