MÉDITATION du 1er DIMANCHE de l’AVENT


Dieu-Trinitaire.jpg

« Tous ceux que Dieu a choisis dans Sa prescience, Il les a aussi prédestinés pour être conformes à l'Image de son Fils » (Rom., 8).

ORAISON PRÉPARATOIRE : Faites, ô mon Dieu, que pendant cette méditation, toutes les pensées de mon esprit, toutes les affections de mon cœur, toutes les opérations de mon âme tendent purement et uniquement au Service et à la Gloire de Votre Divine Majesté. Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de Vos fidèles, et allumez en eux le Feu de votre Amour.

PRÉLUDE I : Nous représenter la montagne du Thabor et les rives du Jourdain où Jésus-Christ se trouva comme en spectacle aux hommes, et Dieu le Père priant à haute Voix du milieu de la nuée lumineuse : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toutes mes Complaisances ; écoutez-Le ».

PRÉLUDE II : Divin Jésus, Lumière du monde, qui êtes venu pour servir de Modèle et de Règle à tous les Chrétiens, faites-nous la Grâce de comprendre la nécessité où nous sommes de Vous connaître, de Vous aimer et de Vous imiter.

POINT I : Nous devons imiter Jésus-Christ, parce que nous sommes Chrétiens. Il est de Foi, comme le dit Saint Paul, que, pour être sauvé, il faut ressembler à Jésus notre Sauveur. Considérons d'abord que cette ressemblance nécessaire au Salut consiste, pour tous les Chrétiens, dans l'imitation de ce divin Seigneur. Le beau nom de Chrétien seul exprime déjà ce devoir ; car il signifie disciple, imitateur de Jésus-Christ. Saint Paul nous dit : Vous tous qui êtes Baptisés, vous avez été revêtus de Jésus-Christ, c'est-à-dire, vous avez reçu sa Grâce Sanctifiante, sa Vie et sa Ressemblance ; or, on ne peut conserver ces Trésors précieux qu'en imitant cet adorable Maître. Le même Apôtre ajoute, que Jésus-Christ est le Sceau de Dieu, qu'Il doit imprimer en nous sa Marque, afin que nous soyons transformés en sa propre Image. Travaillons donc à nous avancer dans la pratique de toutes ses Vertus, jusqu'à ce que ce Divin Modèle soit formé parfaitement en nous. Notre avancement dans la vie spirituelle ne se trouve qu'en l'imitation de Jésus-Christ, qui est la Voie, la Vérité et la Vie ; personne ne vient à son Père que par Lui, parce qu'Il est la Porte et que celui qui entrera par Lui sera Sauvé. C'est pourquoi celui-là n'est pas poussé d'un bon esprit, qui veut aller à Dieu par des moyens faciles et commodes, et qui ne veut pas marcher sur les Pas du divin Sauveur, notre Modèle et notre Lumière.

POINT II : Pour imiter Notre-Seigneur Jésus-Christ, il faut faire notre principale étude de la méditation de ses Mystères et de sa Vie. Un bon peintre qui veut rendre au naturel la personne dont il fait le tableau a soin de la placer dans un jour favorable, afin d'en saisir tous les traits. Faisons de même pour retracer en nous notre Divin Modèle : dans le calme et le silence de l'oraison, contemplons-Le avec une attention profonde ; étudions son Esprit, ses Vertus, ses Actions, en un mot, toute sa Vie. Mais cette étude, quoique très-sainte, serait insuffisante si elle se bornait à la connaissance de Notre-Seigneur : il faut que nous reproduisions toute la Vie de Jésus dans notre esprit, dans notre cœur, dans notre conduite ; en sorte qu'en nous voyant, en nous entendant, on retrouve l'adorable Jésus, parlant, agissant, etc. Oh ! Que notre vocation est sublime ! Que la tâche qu'elle nous impose est noble ! Ô mon âme, où en suis- je sur ce point ? Ai-je à cœur de retracer dans ma conduite la Vie de Jésus ? Ai-je déjà quelques traits de ressemblance avec ce Divin Modèle ? Hélas ! Ne suis-je pas encore en opposition avec sa Bonté, son Humilité, sa Modestie ? Mes prières sont-elles faites avec le même Respect, la même Ferveur ? Mes paroles respirent-elles la même Douceur, la même Humilité et la même Charité ? Fais-je toutes mes actions avec les mêmes Vues ? Ah ! Que je suis encore loin de ressembler à mon Divin Modèle !!!

COLLOQUE : Ô Cœur adorable de Jésus, qui brûlez pour nous de l'Amour le plus ardent, communiquez-moi quelques-unes de Vos flammes. Daignez, ô Cœur Sacré, être Vous-même mon Maître dans l'étude que je vais faire de votre Vie et de vos Vertus ; je Vous promets d’être toujours docile à Vos divines Leçons. Vous êtes, ô mon Jésus, le Cachet du Père éternel, avec Lequel Vous marquez tous les prédestinés ; daignez-Vous graver Vous-même dans mon cœur et dans toutes les puissances de mon âme : appliquez-Vous à mes yeux, pour Sanctifier mes regards ; à ma bouche, pour conserver toutes mes paroles ; à mon entendement, pour purifier mes pensées ; à ma volonté, pour régler toutes mes affections ; à mon corps et à mon âme, pour y imprimer votre Humilité, votre Pureté, votre Charité, toutes vos Vertus.

RÉSOLUTIONS : Nous appliquer à l'imitation de Jésus-Christ, et particulièrement à la Vertu qui est la plus opposée au défaut dans lequel nous tombons le plus souvent.

OFFRANDE DES RÉSOLUTIONS : Je Vous offre, ô mon Dieu, ces résolutions : je ne puis y être fidèle si Vous ne daignez les Bénir ; mais j'espère de Votre bonté cette Bénédiction, que je Vous demande au Nom et en vue des Mérites de Jésus, mon divin Sauveur. Vierge Sainte, mon bon Ange, mes Saints Patrons, obtenez-moi la Grâce de garder ces résolutions avec une fidélité parfaite.

BOUQUET SPIRITUEL : « Je vous ai donné l'Exemple, afin que ce que j'ai fait vous le fassiez aussi ».

Ainsi soit-il.


Abbé Charles Michel Alexandre de Brandt S.A.D. (1812-1903) - « Méditations pour tous les Jours et Fêtes de l'année selon la Méthode de Saint Ignace sur la Vie et les Mystères de Notre Seigneur Jésus-Christ », 1er Dimanche de l’Avent, pages 41-45, Tome 1, Périsse Frères Paris Lyon, 1857.


Voir également de Monsieur l’Abbé Charles Michel Alexandre de Brandt:
- La Méditation pour le 1er Dimanche de l’Avent sur l'Imitation de Notre Seigneur Jésus-Christ « Ô Divin Jésus, faites-nous la Grâce de Vous connaître, de Vous aimer et de Vous imiter » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur le Miracle de la Multiplication des Pains « Ô mon Sauveur, faites-moi la Grâce d'imiter la docilité de vos Apôtres et la ferveur de ce peuple qui abandonne tout pour Vous suivre » de l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Parabole de l'économe infidèle « Faites-moi la Grâce, Seigneur, de me préparer avec soin à la mort, afin que je puisse Vous rendre avec confiance un compte exact de toutes vos Grâces » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation lorsque Jésus pleure sur Jérusalem « Cœur adorable de Jésus, accordez-moi la Grâce de m'intéresser comme Vous au Salut des pauvres pécheurs » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Parabole du Pharisien et du Publicain « Ô Jésus, Modèle parfait d'Humilité, donnez-moi cette Vertu » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Parabole de la Guérison du Sourd-Muet « Ô Jésus, guérissez-moi de mes infirmités à l'égard des choses du Salut » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Guérison des dix lépreux « Que Vous rendrai-je, ô mon Dieu, pour tous les Biens que j'ai reçus de Vous » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur l’Abandon à la Providence Céleste et Divine « Faites, ô divin Maître, que je mette mon bonheur à m'abandonner à Votre Bon Plaisir » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Prière « Faites-moi la Grâce, Seigneur, de vénérer avec amour Votre Sainte Croix » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Résurrection du fils de la veuve de Naïm « Ô Jésus, séchez les larmes que l'Église répand sur Ses enfants ensevelis dans la mort du péché » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur l’Humilité « Faites-moi la Grâce, Seigneur, de devenir véritablement Humble » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Guérison du Paralytique « Inspirez-moi, ô divin Jésus, une confiance qui mérite d'obtenir la guérison de mon âme » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Parabole du Festin des Noces du Fils d'un Roi « Faites, Seigneur, que je mérite d'être admis aux Noces de l'Agneau pour Vous louer dans tous les siècles » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Guérison du Fils d'un Officier à Capharnaüm « Daignez m’inspirer, ô Jésus, une Vive Foi » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Sainte Fête de Tous les Saints « Accordez-moi, Seigneur, un grand Désir des Biens du Ciel, et la Grâce de travailler constamment à Les mériter » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur la Commémoration des Morts « Inspirez-moi, Seigneur, pour les âmes du Purgatoire, une compassion tendre et généreuse » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur l'obligation de payer le tribut à César « Divin Jésus, remplissez-moi de l'Esprit de Prudence, afin que j'évite les pièges du monde et de l'enfer » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur « Une femme est guérie en touchant le vêtement de Jésus » de Monsieur l’Abbé de Brandt
- La Méditation sur le Jugement Dernier « Faites-moi la Grâce, ô mon Dieu, de me préparer avec soin au Jour terrible du Jugement Dernier » de Monsieur l’Abbé de Brandt