La Méditation de Saint Séraphim de Sarov sur la « Force de la Prière » :

« Il est certain que toute vertu pratiquée au nom du Christ donne la grâce de l'Esprit Saint, mais la prière plus que toute autre, car elle est comme une arme toujours à portée de la main pour l'obtention de la grâce. Imaginons par exemple que vous ayez envie d'aller à l'église : mais elle se trouve trop éloignée, ou bien l'office est terminé ! Vous auriez envie de faire l'aumône, mais vous ne voyez pas de pauvre, ou bien vous n'avez pas de monnaie. Vous voudriez rester chaste, mais vous n'avez pas assez de force pour cela, soit du fait de votre constitution, soit à cause des pièges de l'ennemi auquel la faiblesse de votre chair humaine ne vous permet pas de résister. Vous voudriez faire telle autre bonne action au nom du Christ, mais vous n'avez pas assez de force pour cela, ou bien l'occasion ne s'en présente pas. Mais la prière, tous ces empêchements ne l'atteignent pas. Chacun en a toujours la possibilité : le riche comme le pauvre, le notable comme le simple, le fort comme le faible, le bien portant comme le malade, le vertueux comme le pécheur. Ainsi soit-il. »

Saint Séraphim de Sarov (1913-2007)

Seraphim-de-Sarov.jpg

Voir également de Saint Séraphim de Sarov :
La Prière de Saint Séraphim de Sarov « Très sainte Mère de Dieu digne de toute louange, ne cesse pas de prier pour nous »
La Méditation de Saint Séraphim de Sarov sur la « Force de la Prière »
La Prière du défunt de Saint Séraphim de Sarov « Quand je serai mort, venez sur ma tombe et venez-y souvent ! »