« Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :



L’ASCENSION DU CHRIST est intimement liée à sa Résurrection, comme le soulignent les Évangiles de Saint Marc (année B) et de Saint Luc (année C). Sans s’astreindre à la chronologie des faits, les évangélistes ont le souci de rattacher le Retour de Jésus vers son Père à l’Évènement Pascal, en présentant la Résurrection et l’Ascension comme un mouvement unique, qui emporte le Seigneur dans la Gloire. Mais, plus encore qu'un événement, la Solennité de l'Ascension célèbre un Mystère, celui de l’accomplissement de la Pâque dans le Corps total du Christ, Chef et membres. En ce Jour, le Christ « a fait entrer notre nature avec sa faiblesse dans la Gloire de Dieu » (canon romain), Il est « monté au Ciel pour nous rendre participants de sa Divinité » (2ème Préface). La Liturgie ne cesse de le redire en des termes où s'expriment tour à tour allégresse et action de grâce (Prière d’ouverture), humilité et désir du Ciel (Prière sur les offrandes, Prière après la Sainte Communion). Mystère de Gloire, l'Ascension n’est pas pour le Christ une évasion de notre condition humaine (1ère Préface) : Jésus a promis aux Siens de demeurer avec eux jusqu'à la fin du monde (Antienne de la Communion). De même la contemplation du Ciel n’est pas pour les Catholiques une évasion : si les anges rappellent aux Apôtres que le Seigneur reviendra (Antienne d'ouverture), c'est pour les renvoyer à leurs tâches, à la mission qu'ils ont reçue de témoigner de tout ce qu'ils ont vu.


Parole de Dieu pour la Fête de l’Ascension du Seigneur: Force d'en Haut pour la Mission « Voilà des hommes qui ont vécu dans l'intimité de Jésus. Ils ont été témoins de ses Miracles et de son Enseignement, ils ont mangé et bu avec Lui. Quel ne doit pas être leur accablement alors que leur Maître est enlevé au Ciel ! Eh bien, les Apôtres vont très bien, merci. C'est en grande joie qu'ils retournent à Jérusalem, précise Saint Luc. Leur allégresse se fait action de grâce dans le Temple, à bénir Dieu - juste retour de l'ultime Bénédiction reçue de Jésus. Les Apôtres ont compris que cette absence inaugure une nouvelle forme de présence, libérée des limites du temps et de l'espace. Aucun être humain ne reste éternellement en ce monde, n'est-ce pas ? Alors Jésus passe le relais, en quelque sorte, à l'Esprit Saint. Il promet aux Siens qu'ils vont recevoir une Force, celle d'une puissance venue d'en Haut. Des mots mystérieux, pour des fruits très visibles, car les Apôtres seront capables de proclamer l'Évangile et d'être les témoins du Christ jusqu'aux extrémités de la terre. Décidément non, Jésus ne s'est pas réfugié au Ciel, avec un gros soupir de soulagement, en se jurant de ne plus jamais se mêler de la conduite des humains ... Peut-Il donner à ses Apôtres un plus grand Signe de confiance que d'en faire des messagers du Salut ? N'est-ce pas d'ailleurs pour cela qu'Il les a appelés « Apôtres », « envoyés » en grec ? Dès l'origine, l'Esprit-Saint est au service de la mission. Comme Il a équipé les Apôtres, Il équipe chaque Baptisé, donc chacun de nous, pour être les témoins joyeux du Christ Ressuscité » (Christelle Javary)


Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :

« Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder vers le Ciel ? Il viendra de la même manière, Celui que vous avez vu s'en aller vers le Ciel, alléluia » (cf. Ac 1, 11)


Prière d'ouverture de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :

« Nous T'en prions, Dieu Tout-Puissant : puisque nous croyons que ton Fils Unique, notre Rédempteur, est aujourd'hui monté au Ciel, accorde-nous d'habiter en esprit dans la Demeure des Cieux. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles »

Ou bien

« Dieu Tout-Puissant, fais-nous exulter d'une Joie sainte et nous réjouir dans une fervente action de grâce, car l'Ascension de ton Fils, le Christ, nous introduit déjà auprès de Toi, nous, les membres du Corps dont Il est la Tête, appelés à vivre en espérance dans la Gloire où Il nous a précédés. Lui qui vit et règne... »


Lectures de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :


Première Lecture du Livre des Actes des Apôtres (Ac 1, 1-11) selon Saint Luc de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :

« Tandis que les Apôtres Le regardaient, Il s’éleva »

« Cher Théophile, dans mon premier Livre j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le moment où Il commença, jusqu’au Jour où Il fut enlevé au Ciel, après avoir, par l’Esprit Saint, donné Ses instructions aux Apôtres qu’Il avait choisis. C’est à eux qu’Il s’est présenté vivant après sa Passion ; Il leur en a donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, Il leur est apparu et leur a parlé du Royaume de Dieu. Au cours d’un repas qu’Il prenait avec eux, Il leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la Promesse du Père. Il déclara : « Cette Promesse, vous L’avez entendue de ma bouche : alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez Baptisés d’ici peu de jours. » Ainsi réunis, les Apôtres L’interrogeaient : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où Tu vas rétablir le Royaume pour Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de Sa propre Autorité. Mais vous allez recevoir une Force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Après ces Paroles, tandis que les Apôtres Le regardaient, Il s’éleva, et une nuée vint Le soustraire à leurs yeux. Et comme ils fixaient encore le Ciel où Jésus s’en allait, voici que, devant eux, se tenaient deux hommes en vêtements blancs, qui leur dirent : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le Ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au Ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous L’avez vu s’en aller vers le Ciel »

Le sens de cette Première Lecture du Livre des Actes des Apôtres (Ac 1, 1-11) : Saint Luc dresse ici l'Acte de Naissance de l'Église : Jésus monte au Ciel et Ses disciples restent sur la terre, avec la charge de continuer sa Mission. Le Christ ne sera plus visible, et l'on peut imaginer le désarroi de Ses compagnons. Mais ils ne sont pas abandonnés à eux-mêmes : c'est l'Esprit Saint qui, désormais, guidera l'Église. Les deux dernières Consignes de Jésus resteront valables pour tous les temps : rester unis et prier !


Psaume 46 (Ps 46, 2-3, 6-7, 8-9) de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :

R/ Dieu s’élève parmi les ovations, le Seigneur, aux éclats du cor ! ou Alléluia ! (cf. Ps 46, 6)

Tous les peuples, battez des mains,
Acclamez Dieu par vos cris de joie !
Car le Seigneur est le Très-Haut, le Redoutable,
Le grand Roi sur toute la terre.

Dieu s’élève parmi les ovations,
Le Seigneur, aux éclats du cor.
Sonnez pour notre Dieu, sonnez,
Sonnez pour notre Roi, sonnez !

Car Dieu est le Roi de la terre :
Que vos musiques L’annoncent !
Il règne, Dieu, sur les païens,
Dieu est assis sur son Trône sacré.


Deuxième Lecture de la Lettre aux Hébreux (He 9, 24-28 ; 10, 19-23) de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :

« Le Christ est entré dans le Ciel Lui-même »

« Le Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, Figure du Sanctuaire véritable ; Il est entré dans le Ciel même, afin de se tenir maintenant pour nous devant la Face de Dieu. Il n’a pas à s’offrir Lui-même plusieurs fois, comme le grand prêtre qui, tous les ans, entrait dans le sanctuaire en offrant un sang qui n’était pas le sien ; car alors, le Christ aurait dû plusieurs fois souffrir la Passion depuis la fondation du monde. Mais en fait, c’est une fois pour toutes, à la fin des temps, qu’Il s’est manifesté pour détruire le péché par son Sacrifice. Et, comme le sort des hommes est de mourir une seule fois et puis d’être jugés, ainsi le Christ s’est-Il offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude ; Il apparaîtra une seconde fois, non plus à cause du péché, mais pour le Salut de ceux qui L’attendent. Frères, c’est avec assurance que nous pouvons entrer dans le véritable Sanctuaire grâce au Sang de Jésus : nous avons là un chemin nouveau et vivant qu’Il a inauguré en franchissant le rideau du Sanctuaire ; or, ce rideau est sa Chair. Et nous avons le Prêtre par excellence, Celui qui est établi sur la Maison de Dieu. Avançons-nous donc vers Dieu avec un cœur sincère et dans la plénitude de la foi, le cœur purifié de ce qui souille notre conscience, le corps lavé par une eau pure. Continuons sans fléchir d’affirmer notre espérance, car Il est fidèle, Celui qui a promis ».

Le sens de cette Deuxième Lecture de la Lettre aux Hébreux (He 9, 24-28 ; 10, 19-23) : Parce qu'il s'adresse à des Chrétiens d'origine juive, très attachés à la liturgie du Temple de Jérusalem, l'auteur de la Lettre aux Hébreux s'attache à démontrer que Jésus a parfaitement restauré l'Alliance entre Dieu et son Peuple. Ce que les grands prêtres juifs accomplissaient chaque année, Jésus l'a réalisé une fois pour toutes.


Alléluia ! Alléluia !

« De toutes les nations, faites des disciples, dit le Seigneur. Moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (cf. Mt 28, 19a.20b)

Alléluia !


Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Luc (Lc 24, 46-53) de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :


« Tandis qu’Il les bénissait, Il était emporté au Ciel »

« En ce temps-là, Jésus ressuscité, apparaissant à Ses disciples, leur dit : « Il est écrit que le Christ souffrirait, qu’Il ressusciterait d’entre les morts le Troisième Jour, et que la conversion serait proclamée en son Nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. À vous d’en être les témoins. Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en Haut. » Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie ; et, levant les mains, Il les bénit. Or, tandis qu’Il les bénissait, Il se sépara d’eux et Il était emporté au Ciel. Ils se prosternèrent devant Lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie. Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu ».


Credo


Prière Universelle de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :

En cette Fête de l'Ascension, que Dieu qui élève le Christ au-dessus de tous ouvre notre cœur à la Joie et reçoive notre prière confiante :

Prions pour les Prêtres et les laïcs au service de la mission. Qu'ils soient des témoins vivants de la Résurrection du Christ.

Prions pour les chefs d'État et pour toutes les personnes qui siègent au sein des gouvernements. Que le Seigneur les comble de sa Sagesse et de son Intelligence.

Prions pour ceux qui passent du doute à la foi. Qu'ils reconnaissent les Signes de la Présence du Christ Ressuscité dans leur vie.

Prions pour notre communauté. Que chacun de ses membres vive la Joie authentique d'être serviteur de ses frères et sœurs.

Seigneur, élevé à la Droite du Père où Tu intercèdes pour nous, daigne exaucer la prière de ton Église, maintenant et pour toujours


Prière sur les Offrandes de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :
« Seigneur, en ce Jour où nous fêtons l'admirable Ascension de ton Fils auprès de Toi, nous Te présentons humblement ce sacrifice ; nous T'en prions, fais que cet échange très saint élève nos cœurs vers les Réalités célestes. Par le Christ, notre Seigneur »


Préface de l’Ascension du Seigneur de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :
Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant. Car le Seigneur Jésus, Vainqueur du péché et de la mort, est aujourd'hui ce Roi de Gloire devant qui s'émerveillent les anges : Il s'élève au plus haut des Cieux, pour être le Juge du monde, et le Seigneur des seigneurs, seul Médiateur entre Dieu et les hommes ; Il ne s'évade pas de notre condition humaine : mais en entrant le Premier dans le Royaume, Il donne aux membres de son Corps l'espérance de Le rejoindre un jour. C'est pourquoi le Peuple des Baptisés, rayonnant de la Joie Pascale, exulte par toute la terre, tandis que les anges dans le Ciel chantent sans fin l'hymne de ta Gloire : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :
« Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde, alléluia » (Mt 28,20)


Prière après la Sainte Communion de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du 26 mai 2022 (année « C ») :

« Dieu Éternel et Tout-Puissant, Tu nous donnes d'avoir part aux Mystères Divins alors que nous sommes encore sur la terre ; mets en nos cœurs un grand désir d'être unis au Christ en qui notre nature humaine est déjà près de Toi. Lui qui vit et règne... »


V/ Ite Missa est, alléluia, alléluia.
R/ Deo gratias, alléluia, alléluia.

V/ Allez, dans la Paix du Christ, alléluia, alléluia.
R/ Nous rendons grâce à Dieu, alléluia, alléluia.


Vidéo de la « Messe de l’Ascension du Seigneur » du jeudi 26 mai 2022 (année « C ») célébrée et prêchée par Monsieur le Chapelain Maxence Bertrand du Sanctuaire de Lourdes :