« Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » du 12 décembre 2021 (année « C ») :


Parole de Dieu pour ce 3ème Dimanche de l’Avent : Discernement « La prédication de Jean-Baptiste est surprenante, surtout pour celui qui se complaît dans la confortable sécurité de l'observance de Loi. Alors que Dieu avait donné la Loi comme des balises sur le chemin de sainteté, la nature humaine a su s'en accommoder sans trop de scrupules pour la neutraliser en une forme d'assurance vie : il suffirait de se tenir dans le cadre de la Loi pour avoir l'héritage des fils. C'est là que la parole flamboyante du Baptiste démasque les atermoiements du peuple. D'aucuns viennent donc à lui pour demander ce qu'il faut faire. Le Précurseur ne se contente pas de les renvoyer à la lettre de la Loi, il leur donne accès à l'esprit de la Loi par la tempérance, la fidélité et le partage. Le Baptême dans l'Esprit Saint et le Feu qu'Il annonce avec la Venue du Messie embrasera la vie de ceux qui sont en attente du Salut. C'est Lui le Sauveur qui répandra sur toute chair l'Esprit de Vérité et de Liberté, qui guidera les hommes sur les chemins du monde jusqu'au Royaume de Paix et qui inscrira la Loi Nouvelle dans les cœurs de chair. Ainsi, du confort embrumé de sommeil de la Loi, nous pourrons entrer dans l'ardente aventure de l'Évangile. Puisse cette Parole de Jean embraser nos cœurs dans l'attente de Noël pour qu'à notre tour nous puissions entendre l'Esprit du Christ nous dire ce que nous devons faire » (Père Sylvain Brison)

Dimanche-III-de-l-Avent-Gaudete.jpg

La Méditation pour ce 3ème Dimanche de l’Avent en 2021 (année C) : Bienheureux les visiteurs et les visités car ils entendront l'inouï de l'Esprit Plus personne ne vient me voir ! Ce cri souvent entendu aux informations ces derniers mois provoque une véritable prise de conscience : l'importance d'aller rendre visite, de visiter et d'être visité. Les visites« normales », comme celles du livreur, du facteur restent formelles et sont de l'ordre d'une certaine efficacité. Habitées par des règles, elles laissent rarement place à l'imprévu ou l'inattendu. Par contre, aller visiter une malade ou un ami, fait changer de registre. Visiter un proche demande une préparation et une sorte de mise en route, il faut fermer et ouvrir des portes et sortir de soi et de chez soi... pour ouvrir un autre espace de dialogue. Le premier effet de la visite est de rompre non pas la solitude mais l'isolement. Se sentir exister et reconnu par un autre, recevoir une personne, avec sa voix et son regard va permettre le contact. Car rien ne remplace une voix amicale, affectueuse et attentionnée. Rien n'est aussi essentiel que d'être regardé de façon bienveillante, bonne et chaleureuse. Une simple visite peut devenir alors une Visitation. Le Récit biblique de la Visitation de Marie visite-t-il nos rencontres ? Pourrait-il être un Modèle ou une Inspiration pour nos visites « ordinaires » ? Ou pour d'autres visites plus spirituelles ? Toute l'attitude de Marie lorsqu'Elle part visiter Élisabeth, révèle un puissant et profond dynamisme, rien n'est figé dans cet épisode ; cela bouge, remue, bouscule, comme la vie vivante. Son empressement n'est aucunement de l'agitation ou de la précipitation. Sa hâte est une réponse à un appel intérieur jaillissant de ses profondeurs. Pour aller rencontrer sa cousine, Marie s'est habillée, ses vêtements sont l'encouragement, le soutien et la bonté. Des habits légers, tellement doux qu'elle se hâte et court librement ; elle est comme soulevée et portée par la foi et par la confiance, vers ce lieu Ein Karem dont la traduction est « la Source de la Vigne ». La façon dont Marie s'empresse pour rencontrer sa cousine, est un enseignement. Son élan est celui du Souffle intérieur qui L'habite, Elle est accompagnée par l'Esprit de Dieu. En effet, sa marche légère, ses pieds agiles, son attitude intérieure pour accueillir et s'ouvrir indiquent une réalité invisible, réelle et spirituelle, Celle de l'Esprit Saint. En effet, Celui-ci agit et fait toujours mouvoir en vue de l'ouverture, de la rencontre, et de la sollicitude pour l'autre. Être connu et reconnu : c'est peut-être l'un des sens de la Visitation de Marie. Élisabeth est re-connue comme épouse porteuse de vie. De plus elle recontacte et re-connaît la Force consolante de l'Esprit Saint en elle grâce à la Visite de Marie. Et elle en est bouleversée, redressée et dilatée. Nous, nous sommes invités à connaître et à reconnaître l'Esprit Saint dans nos visites (que celles-ci soient par WhatsApp, Skype ou Zoom). Il s'agira de nous laisser visiter par cet Hôte intérieur ; car c'est Lui qui va nous emmener vers cette Source pour nous reconnecter avec cette Joie profonde dont le but est de laisser l'élan et le dynamisme remplir chaque action ou pensée bonne. La fécondité de nos visitations se trouve dans cet élan joyeux qui se loge dans notre cœur profond. Et qui nous fera proclamer à la suite de Marie : bienheureux les visiteurs et les visités, car ils entendront l'inouï de l'Esprit les faire chanter » (Sœur Catherine Aubin)

Communion-en-rose-laetare-gaudate.jpg

Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


Antienne d'ouverture de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

« Soyez dans la Joie du Seigneur, soyez toujours dans la Joie, le Seigneur est proche »

Voir l’Introït du Troisième Dimanche de l’Avent en latin « Gaudete in Domino semper » et en français « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur »


Prière d'ouverture de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

« Tu le vois, Seigneur, ton Peuple se prépare à célébrer la Naissance de ton Fils ; dirige notre joie vers la Joie d'un si grand Mystère pour que nous fêtions notre salut avec un cœur vraiment nouveau. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »

Voir la Prière d'ouverture (ou Collecte) du Troisième Dimanche de l’Avent de Gaudete en latin « Aurem tuam, quaesumus, Domino, precibus nostris accommoda » et en français « Prêtez, Seigneur, Votre oreille à nos prières » tirée du Bréviaire Romain (Breviarium Romanum) de l’Église Catholique


Lectures de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :


Première Lecture du Livre du Prophète Sophonie (So 3, 14-18a) de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

« Le Seigneur exultera pour toi et se réjouira »

« Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, Il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est Lui, le Héros qui apporte le Salut. Il aura en toi sa Joie et son Allégresse, Il te renouvellera par son Amour ; Il exultera pour toi et se réjouira, comme aux jours de fête ».

Le sens de cette Première Lecture du Livre du Prophète Sophonie (So 3, 14-18a) : Le SEIGNEUR te renouvellera par son Amour, Il exultera pour toi et se réjouira. » Cette Proclamation de l'Amour de Dieu pour son Peuple a retenti à Jérusalem vers l'an 600 av. J.-C. Et ce n'est pas la première Parole en ce sens dans l'Ancien Testament. Il n'y a rien d'étonnant à cela : si Dieu est Amour, Il L'est depuis toujours. Mais les hommes ont été longs à Le découvrir.


Cantique d’Isaïe (Is 12, 2-3, 4bcde, 5-6) de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

R/ Jubile, crie de joie, car Il est Grand au milieu de toi, le Saint d’Israël (cf. Is 12, 6)

Voici le Dieu qui me sauve : j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ; Il est pour moi le Salut.
Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux Sources du Salut.

« Rendez Grâce au Seigneur, proclamez son Nom, annoncez parmi les peuples Ses hauts faits ! »
Redites-le : « Sublime est son Nom ! »

Jouez pour le Seigneur, Il montre Sa magnificence, et toute la terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car Il est Grand au milieu de toi, le Saint d’Israël !


Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens (Ph 4, 4-7) de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

« Le Seigneur est proche »

« Frères, soyez toujours dans la Joie du Seigneur ; je le redis : soyez dans la Joie. Que votre bienveillance soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la Paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus ».

Le sens de cette Deuxième Lecture de la Lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens (Ph 4, 4-7) : Paul nous invite à prier sans cesse : non pas que Dieu ignore nos besoins ; mais la prière ouvre nos cœurs à sa Grâce. En nous mettant au diapason de Dieu, elle met en nos cœurs la Joie promise par Jésus à Ses disciples, Celle que nul ne pourra nous ravir.


Alléluia ! Alléluia !

« L’Esprit du Seigneur est sur moi : Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres » (cf. Is 61, 1)

Alléluia !


Saint Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ selon Saint Luc (Lc 3, 10-18) de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :


« Que devons-nous faire ? »

« En ce temps-là, les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! » Des publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) vinrent aussi pour être baptisés ; ils lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » Des soldats lui demandèrent à leur tour : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. » Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais Il vient, Celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de Ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le Feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer Son aire à battre le blé, et Il amassera le grain dans Son grenier ; quant à la paille, Il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. » Par beaucoup d’autres Exhortations encore, Il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle ».


Credo


Prière Universelle de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

R/ Réconfortés par l'Annonce de la Venue du Seigneur, prions, frères et sœurs, alors que nous attendons avec confiance notre pleine délivrance.

Pour que Dieu visite la Sainte Église par sa Venue et assiste les pasteurs par sa Sagesse, prions le Seigneur. R/

Afin qu'avec l'Aide constante de la Providence Divine, nos temps soient tranquilles et que notre vie soit illuminée par les Dons de Dieu, prions le Seigneur. R/

Pour que, par sa Venue, le Seigneur guérisse les douleurs des malades, donne la Paix et la Joie à ceux qui n'en ont pas, et délivre le monde de tous les maux, prions le Seigneur. R/

Afin que nous, qui nous souvenons maintenant avec piété de la Première Venue du Seigneur dans la chair, puissions aussi mériter de participer avec joie à Sa glorieuse Apparition à la Fin des Temps, prions le Seigneur. R/


Prière sur les Offrandes de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

« Permets, Seigneur, que le Sacrifice de nos Eucharisties Te soit toujours offert dans ton Église, pour accomplir le Sacrement que Tu nous as donné et pour réaliser la Merveille de notre Salut. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »


Préface de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :
Vraiment, il est juste et bon de Te rendre gloire, de T'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très Saint, Dieu Éternel et Tout-Puissant, par le Christ, notre Seigneur. Car Il est déjà venu, en prenant la condition des hommes, pour accomplir l'éternel dessein de ton Amour et nous ouvrir le chemin du Salut ; Il viendra de nouveau, revêtu de sa Gloire, afin que nous possédions dans la pleine Lumière les biens que Tu nous as promis et que nous attendons en veillant dans la foi. C'est pourquoi, avec les anges et tous les Saints, nous proclamons ta Gloire, en chantant (disant) d'une seule voix : ...

« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra gloria tua. Hosanna, in excélsis. Benedictus qui venit in nomine Domini. Hosanna, in excélsis ! »

Communion-Salutaris-Hostia.jpg

Antienne de la Sainte Communion de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

« Dites aux esprits abattus : Prenez courage, ne craignez pas ; voici notre Dieu qui vient : Il vient nous sauver »


Voir l’Acte de Communion Spirituelle afin de permettre aux Fidèles Catholiques de Communier spirituellement face au Coronavirus dans un Jeûne Eucharistique en ce Temps de dictature vaccinale « Seigneur Jésus, puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement » composé par Monseigneur Raymond Centène. Voir également la Prière du Cardinal Rafael Merry del Val pour une Communion Spirituelle « Ô mon Jésus, dans l’attente du bonheur de la Communion sacramentelle, je veux Te posséder en esprit » prononcée par le Pape François lors de sa Messe matinale à Sainte-Marthe le lundi 23 mars 2020.


Prière après la Sainte Communion de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :

« Seigneur Notre Dieu, nous attendons de ta Miséricorde que cette Nourriture prise à ton Autel nous empêche de céder à nos penchants mauvais et nous prépare aux Fêtes qui approchent. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur »


Bénédiction Solennelle de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») :
Vous croyez que le Fils de Dieu est venu dans ce monde et vous attendez le Jour où Il viendra de nouveau ; à la clarté de cette Lumière qui lève, que Dieu son Père vous guide en toutes vos démarches et qu'Il multiplie sur vous ses Bénédictions.
Amen.
Qu'Il rende ferme votre foi, joyeuse votre espérance, et constante votre charité.
Amen.
La venue du Rédempteur pauvre parmi les pauvres est déjà pour vous une grande joie ; quand Il apparaîtra dans toute sa Gloire, qu'Il vous ouvre le Bonheur sans fin.
Amen.

Et que Dieu Tout-Puissant, vous bénisse...
Signe-de-Croix Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.


V/ Ite Missa est.
R/ Deo gratias.

V/ Allez, dans la Paix du Christ.
R/ Nous rendons Grâce à Dieu.



Vidéo de la « Messe du 3ème Dimanche de l’Avent » 12 décembre 2021 (année « C ») célébrée et prêchée Mgr Olivier Ribadeau Dumas, Recteur du Sanctuaire de Lourdes :