Ignace-de-Loyola.jpg

La Prière de Saint Ignace de Loyola « contemplatio ad amorem » :

« Prends, Seigneur, et reçois toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté, tout ce que j'ai et tout ce que je possède, Tu me l'as donné; à toi, Seigneur, je le rends. Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté. Donne-moi ton amour et ta grâce. C’est assez pour moi. »


Autre traduction de la Prière de Saint Ignace de Loyola « Reçois, Seigneur, ma liberté entière » :

« Reçois, Seigneur, ma liberté entière. Voici ma mémoire, mon intelligence, toute ma volonté. Tout ce que je suis, tout ce que je possède, c'est Toi qui me l'a donné ; je Te le rends sans rien me réserver, disposes-en selon Ton bon plaisir. Donne-moi seulement ton Amour et ta Grâce ; j'en serai assez riche, je ne désire pour moi rien d'autre. Amen. »


Saint Ignace de Loyola (1491-1556)


Saint Ignace de Loyola naît en 1491 et grandit au Pays basque espagnol dans une famille de la petite noblesse. Jusqu’à 26 ans, Saint Ignace cherche les honneurs dans l’exercice des armes. Blessé au siège de Pampelune en 1521, il se convertit. À Manrèse, près de Barcelone, Saint Ignace de Loyola vit une expérience spirituelle forte et commence à écrire ce qui deviendra ses Exercices spirituels. Devenu étudiant à Paris, il regroupe autour de lui six compagnons, dont Pierre Favre et François Xavier, avec qui il fait le vœu d’être missionnaires du Christ. Ce vœu sera la base d’un nouvel ordre : la Compagnie de Jésus.

Tout au long des Exercices Spirituels, Saint Ignace de Loyola appelle l’homme qui veut suivre et imiter le Christ à demander la grâce de Dieu : car, sans cette grâce, que pourrait-il connaître de lui-même et de son passé s’il ne pouvait, par et dans la grâce de Dieu, s’ouvrir à la miséricorde du Seigneur ? Sans cette grâce, comment pourrait-il, aux différents moments de son chemin, se tourner vers Dieu et lui demander Sa présence, Sa force, Sa lumière pour discerner, décider et se risquer ? Sans cette grâce, comment pourrait-il éprouver cette allégresse et cette joie, cette paix et cette confiance qui permettent d’oser mettre ses pas dans ceux du Christ ? Et nous savons comment s’achève la prière de l’ « ad amorem » au terme des Exercices : « donne-moi ton amour et ta grâce : c’est assez pour moi ». Alors, pourquoi craindre ?

Ignace-de-Loyola.jpg

Lire également de Saint Ignace de Loyola :
La Prière de Saint Ignace de Loyola « Pour Toi, je veux perdre tous mes biens et les regarder comme des balayures »
La Prière de Saint Ignace de Loyola « contemplatio ad amorem »
La Prière de Saint Ignace de Loyola « Ô Verbe de Dieu, apprenez-nous à Vous servir »
Les « Exercices Spirituels » de Saint Ignace de Loyola avec les CPCR
La Prière de Saint Ignace de Loyola « Anima Christi » (Âme de Jésus-Christ)