Louis-de-Gonzague-2.jpg

« Très Sainte Vierge Marie, nous croyons et confessons votre Sainte et Immaculée Conception, pure et sans tache. Ô très pure Vierge, par votre pureté virginale, votre Conception Immaculée, votre glorieuse qualité de Mère de Dieu, obtenez donc de votre cher Fils, le Bel Amour, une grande pureté de cœur, de corps et d'esprit, et ce, par l’intercession toute spéciale de Saint Louis de Gonzague, toutes les personnes tombées dans le péché de l’impureté, de la luxure et de l’immoralité ! Ainsi soit-il. »

Louis-de-Gonzague.jpg

« Ô saint Louis ! Vrai miroir des vertus angéliques, quoique votre indigne serviteur, je vous recommande d’une manière particulière la chasteté de mon âme et de mon corps, je vous conjure par votre pureté angélique de me recommander à Jésus-Christ, l’agneau sans tâche, et à sa très sainte Mère, la Vierge des vierges ; préservez-moi de tout péché ; ne permettez pas que je tombe jamais dans aucune faute d’impureté, mais quand vous me verrez en tentation ou en danger de pécher, éloignez de moi toutes les pensées, toutes les affections impures ; et, réveillant en moi le souvenir de l’éternité et de Jésus crucifié, imprimez profondément dans mon cœur le sentiment de la sainte crainte de Dieu ; enflammez-moi du divin amour, afin qu’en vous imitant sur la terre, je mérite de jouir de Dieu avec vous dans le Ciel. Ainsi soit-il. »


Prions : Seigneur, dispensateur des dons spirituels, tu as réuni dans le jeune Louis de Gonzague la pratique de la pénitence et une admirable pureté de vie ; si nous n'avons pas la même innocence, accorde-nous, à sa prière et par ses mérites, d'imiter son renoncement. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur. Amen.

Voir les Prières de Saint Louis de Gonzague :
- La Prière à la Sainte Vierge Marie de Saint Louis de Gonzague
- La Prière à Saint Michel Archange de Saint Louis de Gonzague
- Saint Louis de Gonzague, en mourant, chantait le psaume 121
- La Prière de Saint Louis de Gonzague avant de s'endormir « Ouvrez-moi, Seigneur, Votre sacré Cœur »
- La Prière de Saint Louis de Gonzague à son réveil « C'est par votre Grâce, Seigneur, que je vois encore ce jour »



Louis-de-Gonzague-3.jpg

Si la jeunesse manque de guides, en voilà un par excellence : Saint Louis de Gonzague. L'artiste français Cali chante : « C'est quand le bonheur ? » Louis, à l'agonie, s'écrie de son côté et plus de quatre siècles plus tôt: « Quel bonheur ! » Il est alors au seuil de la mort après s'être dévoué corps et âme auprès des malades. Nous sommes en 1591, alors que la peste ravage Rome. Louis retourne vers le Père auquel il a voué sa vie. Il a 23 ans. Promis aux plus hautes destinées, car il était fils de la haute aristocratie italienne, il fut d'abord page à la cour de Florence. À l'atmosphère fastueuse et corrompue des cours italiennes de la Renaissance, il répond par un vœu de chasteté. Il est envoyé à la cour de Madrid pour parfaire son expérience princière, mais il revient décidé à devenir jésuite. Il a 17 ans. Devant l'opposition obstinée de son père, Louis ne flanche pas. Finalement, le premier doit se plier à la volonté inébranlable du second. Novice à Rome, Saint Louis rencontre un autre saint dont il sera l'élève : Saint Robert Bellarmin. Modèle de pureté, Louis de Gonzague est aussi un modèle de confiance en Dieu. Lorsque quelqu'un lui demanda - alors qu'il était enfant et qu'il jouait- : « Si vous deviez mourir dans une heure que feriez-vous ? », il répondit tout simplement : « Je continuerais à jouer ».