Alliance.jpg

Entre souffrances et questionnements…

Une séparation ou un divorce est un immense bouleversement qui fait tout basculer. En général, les personnes qui traversent cette épreuve vivent de la solitude, du rejet ; elles portent de la culpabilité, du ressentiment et de la colère contre tous - y compris Dieu et l'Église. Toutefois, ces personnes sont aussi à la recherche d'espérance et de vérité, car des questionnements surgissent. Certaines d'entre-elles retrouvent une foi, peut-être laissée sur un banc d'école, et veulent l'approfondir à l'aide de la Parole de Dieu. D'autres tentent de comprendre la pensée de l'Église en dépassant le discours des médias. Bref, elles désirent être renseignées, éclairées, guidées et encouragées.

Par ailleurs, une Pastorale auprès des personnes séparées ou divorcées considère aussi le milieu familial, sur lequel ce genre d'épreuve a de profondes répercussions. Ainsi, cette Pastorale a accueilli des demandes de la part de personnes qui cherchaient comment aider des proches dans cette situation, tout comme des pasteurs, des religieux et des religieuses qui souhaitaient se ressourcer pour enrichir l'accompagnement qu'ils offraient.


… des attitudes à développer

Les personnes en situation de rupture ont d'abord et avant tout besoin d'écoute, de disponibilité, de soutien et de charité. Avec le temps et l'aide reçue, elles peuvent s'ouvrir à une démarche pastorale. Regarder la personne, la laisser parler pour vider le trop plein de souffrance, la valoriser en reconnaissant ses forces et les moyens dont elle dispose sont autant d'attitudes favorisant une ouverture.

Bien sûr, la démarche Pastorale sera aussi marquée d'encouragement, de tendresse reflétant l'amour de Dieu, de prière et de relecture d'expériences positives. À l'inverse, parler en mal du conjoint, de la famille ou des amis, de l'Église ou des communautés chrétiennes est une voie à éviter, car la personne a besoin de rebâtir son estime de soi et de construire des liens de confiance pour retrouver toute sa dignité d'enfant de Dieu. En effet, le langage même d'une Pastorale d'espérance devrait traduire la Compassion et la Miséricorde.


Des passages à réaliser

Les personnes vivant une rupture ou s'engageant dans une nouvelle relation cherchent souvent à redécouvrir la mission conjugale et parentale que le Christ leur confie, dans leur famille, dans la société et dans l'Église, en tenant compte de leur situation actuelle, quelle qu'elle soit. Afin de les y aider, cette Pastorale auprès des personnes séparées ou divorcées de l’Église Catholique de Montréal a mis sur pied plusieurs activités. Celles-ci proposent de soutenir leur croissance humaine et spirituelle, de nourrir et de renouveler leur foi. Plusieurs activités regroupent des personnes vivant des situations semblables favorisant un partage fraternel et d'entraide.

Des Conférences-échanges (131 rencontres regroupant 3 456 personnes sur les 23 dernières années) sont ouvertes à toute personne voulant se renseigner sur le Sacrement du Mariage, la pensée de l'Église Catholique sur la séparation, le divorce, le remariage civil et l'union de fait, sur le processus de nullité du Mariage Sacramentel, et sur tout autre sujet d'intérêt. Des Soirées et des journées d'espérance (74 rencontres regroupant 1 553 personnes sur les 23 dernières années) sont offertes aux personnes vivant une de ces situations. Dans un climat fraternel, à l'aide de thèmes rejoignant leur réalité, les participants peuvent partager et éclairer leur questionnement à partir de la Parole de Dieu. Puis, une Retraite annuelle (20 retraites regroupant 594 personnes sur les 23 dernières années) d'une fin de semaine est proposée à ceux et celles désirant aller plus loin. Des partages, des enseignements, des rencontres avec un prêtre, des temps de prière, d'eucharistie et d'agapes fraternelles permettent d'approfondir leur cheminement. Enfin, les Groupes de soutien « Eaux vives » (368 rencontres regroupant 3 248 personnes sur les 23 dernières années) permettent à ses membres de se ressourcer et de s'aider à se situer en Église.

Ultimement, la Pastorale auprès des personnes séparées ou divorcées vise à ouvrir un « Espace de Réconciliation », où elles peuvent redécouvrir, avec joie, un Dieu Amour qui les invite à vivre selon le chemin de sainteté qui est le leur, et qui les assure de Sa présence quotidienne. Des amitiés se tissent, des solitudes se brisent et surtout, ces personnes vivent une expérience d'Église où elles ne se sentent pas exclues, mais aimées et consolées.


Pour en savoir plus :
Adresse mail : opp@diocesemontreal.org
Adresse postale : 2000, rue Sherbrooke ouest - Montréal (Québec) - H3H 1G4
Téléphone : (514) 925-4304





En France :

Communion-Notre-Dame-Alliance-100.jpg
Les Séparés-Divorcés-Fidèles de la « Communion Notre-Dame de l’Alliance »


Compagnons-de-Naim.png
Les Séparés-Divorcés-Fidèles des « Compagnons de Naïm »


En Italie :

Separati-Fedeli.png
Les « Separati Fedeli » Italiens



Au Canada :

Les Séparés-Divorcés-Fidèles de « l’Église Catholique de Montréal »