Les lois de notre société athéiste française ont progressivement facilité le divorce à tel point qu’un Mariage sur deux aboutit actuellement à un divorce, ce qui prépare le terrain pour le « remariage » civil de l’un des époux ou même des deux… Et le divorce de un ou deux autres couples par ricochet. Cette réalité banalise aussi bien le Mariage que le divorce. Elle risque d'étouffer la conscience intime de notre être qui aspire à un Amour éternel, capable de durer et de s’approfondir avec le temps.

Alliance.jpg

En cas de séparation ou de divorce, que devient ma promesse d’être Fidèle jusqu'à ce que la mort nous sépare ? Que devient mon « OUI » solennel devant l’Autel ? Que devient mon Sacrement de Mariage ?

En cas d’échec, ce n'est pas parce que l'un des deux conjoints rompt l'Alliance que l'autre est obligé de faire de même ! Même si je ne peux m'opposer au divorce qui m’est imposé, personne ne peut m'arracher mon « OUI » intime à cette Alliance. Aucune autorité ne peut m'empêcher de rester Fidèle à mon conjoint, à Dieu, à moi-même. Non pas par héroïsme, mais par Amour ! Un Amour crucifié certes, à l’image de notre Seigneur qui s’est librement livré pour nous : « Personne ne m’enlève la vie, je la donne de Moi-même » (Jn, 10,18) et « Si nous sommes infidèles, Lui reste fidèle, car Il ne peut se renier Lui-même » (2 Tim. 2, 13).

On ne peut vivre cela que par la Grâce : la Grâce du Sacrement de Mariage. Mais oui, bien sûr ! « Car les dons et l’appel de Dieu sont sans repentance » (Rom 11, 29). Comment ? On a prié pour que son Mariage ébranlé soit sauvé et la Grâce semble avoir fait défaut ? Mais les Chemins de Dieu sont insondables et Il ne reprend jamais les Grâces qu’Il nous a accordées. Il ne se dédit jamais de son Alliance. Celui ou celle qui par amour continue tout(e) seul(e) la route avec Lui peut s’appuyer sur la Grâce de son Mariage. Heureusement, car la douleur demeure et la solitude peut peser. Mais quelle joie de découvrir que le Seigneur est vraiment là, et même plus fort que jamais auparavant !...

Alliance-Mariage-Croix.jpg

Alors va-t-Il restaurer notre Mariage et va-t-Il faire revenir notre conjoint ?
Un jour on verra ce qu’Il a fait avec nos larmes : si ce n’est dans ce monde, ce sera dans le monde à venir. Et là Il nous comblera au-delà de toute espérance humaine. Je suis seul depuis 5 ans en raison de notre séparation : mon épouse m’a abandonné et je vais fêter demain notre trentième anniversaire de Mariage en renouvelant mon « OUI ». Il existe très peu d'instances qui aident les époux séparés ou divorcés continuant seuls sur un chemin de guérison par le pardon et la fidélité. C'est le but de la Communion Notre-Dame de l'Alliance et des Compagnons de Naïm, deux mouvements dont je fais partie :

Compagnons-de-Naim.png

Communion-Notre-Dame-Alliance-100.jpg

On peut bien sûr et l’on doit se faire accompagner spirituellement par un Prêtre, à condition qu’il soit Lui-même profondément convaincu que la Grâce du Mariage ne se « dessèche » pas avec le divorce.
Mais en plus de cet accompagnement spirituel, il est bon de rencontrer des personnes qui vivent la même épreuve et se soutiennent en frères et sœurs, découvrant dans la foi et l’espérance que la Fidélité au Sacrement de Mariage est source de Grâces intarissables. L'expérience spirituelle de chacun est précieuse pour les autres. La confiance et le respect mutuel au cours des partages créent des liens de profonde amitié.
Il est important de souligner que l’on peut rejoindre ces deux associations de "Séparé ou Divorcé mais Fidèle" sans être encore totalement convaincu de la Grâce d’un tel chemin de pardon et de fidélité. On vient et l’on apprend à découvrir cette Grâce. Cela prendra peut-être du temps mais l’ambiance fraternelle et le respect du chemin de chacun y contribuent.


Toute cette rubrique « Séparés-Divorcés-Fidèles » sur Site-Catholique.fr avec des témoignages, des enseignements, des adresses et contacts, des rencontres, des prières pour les familles, les couples en difficulté séparés ou divorcés, les enfants du divorce, … est là pour vous y aider !


Les séparés, divorcés qui choisissent la fidélité à leur conjoint poursuivent aujourd'hui la mission prophétique d'Osée. Le Père Denis Sonet l'affirme avec force : « Il n'y a personne qui soit plus signe de la Fidélité de Dieu qu'un divorcé fidèle ! » .