La Prière de Benoit Marchon « Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent… » :

« Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent… Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ? Quelqu’un meurt, et c’est comme un arbre qui tombe… Mais si c’était une graine germant dans une terre nouvelle ? Quelqu’un meurt et c’est comme une porte qui claque… Mais si c’était un passage s’ouvrant sur d’autres paysages ? Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle… Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ? Amen. »

Benoit Marchon (1950- ….)