La Prière de Charles Wagner « Quand je dormirai du sommeil qu'on nomme la mort » :

« Quand je dormirai du sommeil qu'on nomme la mort, c'est dans ton Sein, ô mon Père, que j’aurai ma couchette et que je reposerai. Tes bras me tiendront comme ceux des mères tiennent les enfants endormis. Et Tu veilleras sur ceux que j'aime et que j'aurai laissés, sur ceux qui me chercheront et ne me trouveront plus, sur les champs que j'ai labourés, Tu veilleras. Ta bonne main réparera mes fautes. Tu feras neiger des flocons tout blancs sur les empreintes de mes pas égarés ; Tu mettras ta Paix sur les jours évanouis, passés dans l'angoisse ; Tu purifieras ce qui est impur. Et de ce que j'aurai été, moi, pauvre apparence, ignorée de moi-même et réelle en Toi seul, Tu feras ce que Tu voudras. Ta volonté est mon espérance, mon lendemain, mon au-delà, mon repos et ma sécurité. Car elle est vaste comme les cieux et profonde comme les mers ; les soleils n'en sont qu'un pâle reflet et les plus hautes pensées des hommes n'en sont qu'une lointaine image. En Toi je me confie. À Toi je remets tout. Amen. »

Charles Wagner (1852-1918)

Charles-Wagner.jpg

Voir également du Pasteur Charles Wagner :
La Prière de Charles Wagner « Quand je dormirai du sommeil qu'on nomme la mort »
La Prière du Soir de Charles Wagner « Mon Dieu, il m'est doux ce soir de me recueillir devant Toi »
La Prière du Pasteur Protestant Charles Wagner « Père de tous les jours, je voudrais être plus confiant, plus enfant et plus patient »
La Prière de Louange du Pasteur Charles Wagner « Père, mon âme monte à Toi, en Toi et Te magnifie »