Christ-de- Caleruega.jpg

La Prière de Dom Benedictus van Haeften « Seigneur, mon âme brûle d'un extrême désir de monter à la Maison de Dieu par l'échelle de la Croix » :

« Mon très doux, et très aimable Jésus ! Je Vous rends des grâces infinies de ce qu'il a plu à votre Bonté de regarder l'humilité de Votre servante et que Vous n'avez pas méprisé l'oraison d'une pauvre fille. Je Vous conjure, mon adorable Sauveur, qu'il me soit fait selon votre Parole et qu'il Vous plaise d'enseigner à Votre très humble servante le chemin de la Vérité et les sentiers de la Justice. Ah ! Mon Seigneur, que mon âme brûle d'un extrême désir de monter à la Maison de Dieu par l'échelle de la Croix ; c'est là où je suis invitée d'aller; c'est là que Votre belle Face me convie, Laquelle les anges désirent sans cesse de contempler. Mais, prêtez, je Vous supplie, la main à celle qui tâche de monter, et faites-moi voir comment la croix et la tribulation est l'échelle du Ciel. Ainsi soit-il. »

Dom Benoît Haeften (1588-1648)

Dom-Benoit-Haeften.jpg

Voir également de Dom Benoît Haeften (o.s.b.)
- La Prière pour se réjouir dans la Croix du Sauveur « Je Te salue, ô Croix Sacrée, Croix si digne d'être adorée » de Dom Benoît Haeften
- La Prière de Dom Benedictus van Haeften « Seigneur, mon âme brûle d'un extrême désir de monter à la Maison de Dieu par l'échelle de la Croix »
- La Prière de Dom Benedictus Haeftenus « Seigneur, réglez mon cœur au Vôtre »
- La Prière pour se glorifier qu'en la Croix du Christ « Ô mon Sauveur, c'est en Vous seul que je me glorifierai dans ma faiblesse et mes souffrances » de Dom Benoît Haeften
- La Prière de Protection et d’Espérance en la Croix « Ô Seigneur, qui dominez sur l'impétuosité de la mer, servez-moi de Pilote par le Secours de votre Croix » de Dom Benoît Haeften
- La Prière sur la Douceur inestimable de la Croix « Ô combien est Grande, Seigneur Jésus, l'abondance de votre Douceur » de Dom Benoît Haeften
- La Prière Testamentaire de Sainte Staurophile « Prenez, chers héritiers, le Chemin de la Croix que j'ai pris » de Dom Benoît Haeften