La Prière d’Édith Stein « Mon Seigneur et mon Dieu, rien ne pourra jamais me séparer de Ton Amour » :

« Mon Seigneur et mon Dieu, Tu m’as conduite sur un long chemin, obscur, pierreux et dur. Maintes fois mes forces faillirent m’abandonner, à peine j’espérais voir un jour la Lumière. Pourtant, au plus profond de la douleur où mon cœur se figeait, une étoile claire et douce se leva pour moi. Elle me conduisit fidèlement ; je la suivis d’abord hésitante, puis de plus en plus confiante, je me tenais enfin à la porte de l’Église. Elle s’ouvrit ; je demandai d’entrer. Est-il possible, Seigneur, que renaisse celui qui a franchi la moitié de sa vie ? Tu l’as dit, et pour moi c’est devenu réalité. Le fardeau d’une longue vie de fautes et de souffrances est tombé de moi. Oh ! Aucun cœur d’homme ne peut comprendre ce que Tu réserves à ceux qui T’aiment. Maintenant je T’ai et ne Te lâcherai plus. Où que conduise le chemin de ma vie, Tu es toujours auprès de moi, rien ne pourra jamais me séparer de Ton Amour. Amen. »

Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (1891-1942)

Edith-Stein.jpg

Voir également de Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix :
La Prière de Sainte Thérèse-Bénédicte de La Croix « Toi qui as aimé les tiens comme jamais aucun homme n’a aimé sur cette terre »
La Prière de Sainte Edith Stein aux malades « Mon Dieu, Bénis l'esprit brisé des souffrants »
La Prière de Sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix « Laisse-moi, Seigneur, marcher sans voir sur les chemins qui sont les Tiens »
La Prière de Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix « Qui es-Tu douce Lumière ? »
La Prière de Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix pour les défunts « Dieu notre Père, donne à tous les morts le repos dans Ta paix éternelle »
La Prière d’Édith Stein « Mon Seigneur et mon Dieu, rien ne pourra jamais me séparer de Ton Amour »
La « Lettre à Pie XI du 12 avril 1933 » d’Édith Stein
La Prière de Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix à Marie, Reine du Carmel « Aujourd'hui près de Toi je demeure au Calvaire »