noli-me-tangere.jpg

L’Hymne de Saint Romain le Mélode sur la Résurrection à Marie Madeleine « J'ai reçu la même gloire que Moïse » :

« Les femmes porteuses d'aromates envoyèrent en avant Marie-Madeleine au sépulcre selon le récit de Jean le Théologien. Il faisait noir, mais l'amour l'éclairait : aussi aperçut-elle la grande pierre roulée de devant la porte du tombeau et elle retourna dire : « Disciples, sachez ce que j'ai vu : la pierre ne recouvre plus le tombeau. Auraient-ils enlevé mon Seigneur ? Pas de gardes en vue : serait-il ressuscité, celui qui offre aux hommes déchus la résurrection ?  »

« A ces mots Céphas (Pierre) et le fils de Zébédée (Jean) partirent aussitôt en courant comme s'ils luttaient de vitesse... Or, ils ne trouvèrent pas le Seigneur... Marie qui les suivait leur dit : « Mystes (initié aux Mystères) du Seigneur, vous qui l'aimez d'amour vraiment brûlant, ne pensez pas ainsi... Car ce qui s'est passé c'était une disposition divine pour que les femmes, premières dans la chute, fussent les premières à voir le ressuscité ; c'est nous que veut gratifier de son « Réjouissez-vous », nous qui sommes en deuil, celui qui offre aux hommes déchus la résurrection !  »

« Le Seigneur qui voit tout, voyant Madeleine vaincue par les sanglots, accablée de tristesse, en eut le cœur touché et se montra à la jeune fille ; il lui dit : « Femme pourquoi pleures-tu, qui cherches-tu dans le tombeau ? » Alors Marie se retourna et lui dit : « Je pleure, car on a enlevé mon Seigneur du tombeau et je ne sais où il repose... Il est mon maître, il est mon Seigneur, lui qui offre aux hommes déchus la résurrection »

« Celui qui sonde les reins et les cœurs, sachant que Marie reconnaîtrait sa voix, appela la brebis, lui, le pasteur véritable : « Marie », dit-il et aussitôt elle le reconnut : « C'est bien lui mon bon pasteur qui m'appelle pour me compter désormais avec les quatre-vingt-dix-neuf brebis. Car je sais bien qui il est, celui qui m'appelle : je l'avais dit, c'est mon Seigneur, c'est celui qui offre aux hommes déchus la résurrection »

« Le Seigneur dit à Marie : « Que ta bouche désormais publie ces merveilles, femme, et les explique aux fils du Royaume qui attendent que je m'éveille, moi le Vivant ; va. Marie, rassemble mes disciples... éveille-les tous comme d'un sommeil afin qu'ils viennent à ma rencontre avec des flambeaux allumés. Va dire : l'Époux s'est éveillé... celui qui offre aux hommes déchus la résurrection ». « Mon deuil s'est soudain transformé en liesse, tout m'est devenu joie et allégresse », s'écrie Marie. « Je n'hésite pas à le dire : j'ai reçu la même gloire que Moïse ; j'ai vu, oui, j'ai vu, non sur la montagne, mais dans le sépulcre... le maître des incorporels et des nuées, celui qui est, qui était et qui vient, me dire : hâte-toi Marie, va révéler à ceux qui m'aiment que je suis ressuscité... Il est revenu à la vie, celui qui offre aux hommes déchus la résurrection »

Saint Romain le Mélode (493-560) - Hymne 40 sur la Résurrection

Romanos-le-Melode.jpg

Voir également de Romanos le Mélode :
La « Catéchèse de Benoît XVI sur Romanos le Mélode »
L’Hymne de la Passion de Romanos le Mélode « Le Rocher de la vie est aujourd’hui blessé par les clous »
L’Hymne du dialogue entre Marie et Jésus de Romanos le Mélode « Venez tous, chantons Celui qui fut crucifié pour nous »
L’Hymne de la Nativité de Saint Romain le Mélode « Aujourd’hui la Vierge met au monde l’Être supra substantiel, et la terre offre une grotte à l’Inaccessible »
L’Hymne de Saint Romain le Mélode sur la Résurrection à Marie Madeleine « J'ai reçu la même gloire que Moïse »
L’Hymne des dix Vierges de Saint Romain le Mélode « Offre à tous, Christ, la couronne incorruptible des 5 Vierges prudentes »
L’Hymne de Saint Romanos le Mélode sur la Mission des Apôtres « Proclamez la bonne nouvelle à toute la création »
L’Hymne de Saint Romanos le Mélode aux nouveaux baptisés « Nouveaux baptisés, enfants du baptistère, nous Te rendons grâce »
L’Hymne de Saint Romanos le Mélode pour la Théophanie « Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre et de la mort, une Lumière s’est levée »
L’Hymne de Saint Romanos sur la multiplication des pains « Seigneur Jésus, Tu es le Pain céleste d’immortalité »
L’Hymne de Saint Romanos sur la compassion de Notre Dame « Telle une brebis voyant son petit traîné à la boucherie, Marie suivait… »