La Prière de St Anselme « Ô Mère de pardon, accueillez dans votre Cœur le malheureux qui est mort en son péché » :

« Ô Vierge d'un mérite incomparable et qui n'avez jamais eu de modèle, Vierge sans seconde, Vierge Mère, le Seigneur s'est Lui-même fait le Gardien de la virginité de Votre corps et de la virginité de Votre âme, afin de pouvoir dignement revêtir en Votre sein cette Chair qui est le prix de notre rédemption. Je Vous en supplie, ô très Miséricordieuse, et grâce à qui, après Dieu, le monde tout entier a été sauvé, intercédez pour moi qui suis tout couvert de la boue du péché et souillé de toutes les iniquités, afin que Dieu accorde à cette âme toute misérable l'amour de la Pureté et la passion de la Chasteté. Malheureux que je suis, j'ai perdu la grâce de l'innocence et celle de la sainteté ; j'ai violé en moi-même la majesté du temple de Dieu. Mais que fais-je ? Ne voilà-t-il pas que je raconte mes impuretés à la plus Immaculée de toutes les oreilles. J'ai horreur de moi, ô ma Dame. Ma conscience m'accuse. Je sens, comme Adam, ma nudité mauvaise. Je me vois mourir. A qui donc irai-je montrer la blessure de mon âme, exposer ma douleur, dire mes larmes ? Et comment pourrai-je recouvrer la santé s'il ne m'est plus permis d'entrer dans ce lien de repos de la Miséricorde éternelle ? Dame, ayez pitié de moi ; ayez pitié de ce citoyen de Votre royaume qui s'est banni lui-même de Votre domaine céleste, et qui, après un long exil, après de longs soupirs, après de cruelles déceptions et des tortures sans nombre, revient enfin à sa Consolatrice et à sa Mère. Je me rappelle ici, et ce souvenir m'est bien doux, que pour encourager tous les pécheurs à s'adresser à Votre incomparable Patronage, Vous avez bien voulu révéler Votre nom délicieusement mémorable à un de Vos serviteurs qui allait mourir. Comme il était dans les affres de l'agonie, Vous lui êtes apparue : « Me reconnais-tu ? » Et il Vous a répondu tout tremblant : « Non, Dame, je ne Vous reconnais point ». Alors avec quelle Bonté, avec quelle Tendresse, avec quelle Familiarité, Vous lui avez dit : « Je suis la Mère de Miséricorde ». Non, non, il n'y a personne qui puisse recevoir la confidence de nos misères, de nos calamités et de nos larmes ; il n'y a que Vous, ô Marie, qui êtes vraiment, qui êtes indubitablement la Mère de Miséricorde. Mère sainte, Mère unique, Mère immaculée, Mère d'amour, Mère de pardon, Mère de bonté, ouvrez Votre cœur si aimant, et accueillez dans ce Cœur le malheureux qui est mort en son péché. Et ce malheureux, c'est moi. Voici l'enfant prodigue qui revient : il est nu, il a les pieds broyés, il arrive d'un lieu horrible, il sort d'une obscurité immonde et infecte. Et il soupire et il crie, et il appelle sa Mère : car il se souvient que Vous l'avez bien des fois couvert quand il était nu, réchauffé quand il avait froid, et excusé auprès de son Père. Quel Père et comme Il est Bon ! Quelle Mère et comme Elle est Douce ! Reconnaissez donc en nous ces enfants que Votre Fils unique, Jésus, n'a pas rougi d'appeler Ses frères. Vous avez senti le glaive percer Votre cœur à la vue de votre Fils Très Innocent qu'on avait mis en Croix : comment ne pourriez Vous pas pleurer sur Vos fils adoptifs, qui, comme moi, sont morts dans leur péché ? Comment pourriez-Vous, à leur vue, contenir Vos sanglots et Vos gémissements maternels ? Nous sommes entrainés par l'Ennemi, arrachés à notre Patrie et jetés en captivité. Et il n'y a personne pour nous délivrer, personne pour nous racheter, personne enfin qui se lève un matin et consente à se faire caution pour nous ! Levez-Vous, ô Vierge ; levez-Vous, Miséricordieuse. Entrez dans le Sanctuaire céleste où Dieu écoute les prières, et restez là, Vos mains étendues, Vos mains qui sont immaculées, devant cet Autel d'or où se fera la Réconciliation de Dieu et de l'homme. Et Vous nous obtiendrez aisément tout ce que nous osons demander par Votre intercession. Et les crimes qui nous remplissent de crainte seront, grâce à Vous, pardonnés. Est-ce qu'il pourrait Vous laisser longtemps à Ses pieds, priant pour nous, Celui que, douce Mère, Vous avez si souvent consolé, alors qu’Il était un petit enfant vagissant. Et qui mériterait d'apaiser la colère de ce Juge, si ce n'est Celle qui a mérité d’être sa Mère ? N'hésitez donc pas, ô ma Dame. Cc Dieu que Vous allez prier, c'est mon Salut et ma Gloire, c'est aussi ma chair, c'est notre Tête à tous. Il nous connait ; Il connait bien Son œuvre. Honneur des vierges, Souveraine des nations, Reine des anges, Fontaine des jardins fermés, Virginité sans tâches, ô Marie, tendez la main à un malheureux qui se voit perdu. Il n'a pas l'audace d’espérer encore la robe des anges. Mais, du moins, qu'il reçoive de Vous une robe nuptiale, pour s'asseoir au banquet du Ciel, ne fût-ce qu'à la dernière place. Enfin, si je ne mérite point, et par là même que je ne mérite pas de m'approcher plus près de ces chœurs odorants et fleuris qui chantent Votre gloire là-haut, faites du moins que, de loin, de bien loin, je mérite de voir et d'entendre ces processions et ces concerts du Paradis, et tout ce qu'il y aura dans le Ciel de joie, de triomphe et de gloire quand nous Vous verrons suivre l'Agneau partout où Il va. Vierge d'un mérite incomparable, Vierge souverainement et perpétuellement virginale, la Seule des vierges qui ait été mère, me voici arrivé à la fin de cette prière, de cette misérable supplication. Et je n'ai à Vous demander qu'une seule chose au Nom de votre Fils : c'est le souvenir perpétuel, le souvenir toujours présent de votre Nom si suave. Que ce soit la nourriture très douce de mon âme. Que ce Nom soit présent dans tous mes périls, dans toutes mes angoisses, et qu'il soit le principe de toutes mes joies. Si j'obtiens ce don de Dieu et de Vous, je ne crains plus l'éternelle mort. Votre protection et Votre grâce ne me quitteront plus jamais. Et quand bien même, je serais plongé au fond de l'enfer, Vous m'y viendriez chercher, Vous m'en arracheriez et me rendriez victorieusement à votre Fils qui m'a racheté et lavé de son Sang, à ce Jésus-Christ, notre Seigneur, qui vit et règne éternellement Dieu avec le Père et le Saint-Esprit ».

Ainsi soit-il.


Saint Anselme de Canterbury (1033-1109)

Anselme-de-Canterbury.jpg

Voir les autres Prières de Saint Anselme de Canterbury :
La Prière de Saint Anselme de Canterbury « Ô tendre et puissante Vierge Marie, garde souci de celui qui se confie à Toi »
La Prière de Saint Anselme à « Saint Jean Baptiste »
Les Prières au « Christ » de Saint Anselme
Les Prières à « Dieu le Père » de Saint Anselme
La Prière de Saint Anselme de Canterbury « Sainte Marie, daignes guérir mon âme »
La Prière de Saint Anselme de Canterbury « Ô lumière souveraine et inaccessible »
La Prière de Saint Anselme de Canterbury « Seigneur, je sais et j'avoue »
La Prière sur la Passion du Christ de Saint Anselme « Regarde, Père très saint »
La Prière de Saint Anselme de Cantorbéry « Et maintenant, homme de rien, fuis un moment tes occupations »
La Prière de Saint Anselme de Canterbury « Mon Dieu, Tu es toute tendresse pour moi »
La Prière pour le Carême de Saint Anselme « Seigneur, mon Dieu, donne à mon cœur de Te désirer »
La Prière (en latin et en français) des « Salutations à la Très Sainte Mère de Dieu » de Saint Anselme de Canterbury
La Prière « Je Te supplie, Ô Marie, d’utiliser à mes soins Ta miséricorde » de Saint Anselme de Canterbury
La Prière Mariale de Saint Anselme de Canterbury « Ô Bonne Mère, je Vous en supplie par cet Amour dont Vous chérissez votre Fils »
La Prière de Saint Anselme de Canterbury « Aimer plutôt qu'être aimé »
La Prière du Bon Larron de Saint Anselme de Cantorbéry « Je Te supplie, Seigneur, souviens-Toi de moi dans Ton royaume »
La Prière de Saint Anselme pour le Vendredi Saint « C'est Toi, Seigneur, qui as souffert la mort pour que je vive ! »
La Prière d'abandon de Saint Anselme « Seigneur, que Ta Volonté seule s'accomplisse par moi, en moi et sur moi »
La Prière de Saint Anselme « Ô Vierge sacrée, votre Peine a été la plus grande qu'une pure créature ait jamais endurée »
La Prière de Saint Anselme « Ô Seigneur, accorde-moi la grâce de T'aimer autant que Tu me le commandes »
La Prière de Saint Anselme « Nous T’adorons, ô Christ, et proclamons tes Miséricordes »
La Prière pour Noël de Saint Anselme « Ô admirable condescendance qui mérite tout notre amour ! »
La Prière de Consécration Mariale de Saint Anselme « Ô Marie, recevez-moi, soutenez-moi, défendez-moi et conservez-moi ! »
La Prière de Saint Anselme sur l’Incarnation du Verbe « Ô bon Jésus, Tu as voulu venir en personne pour nous racheter »
La Méditation sur le Royaume des Cieux de Saint Anselme de Cantorbéry « Dieu crie qu'Il met en vente le Royaume des Cieux »
La Prière de Saint Anselme « Ô bon Pasteur qui as voulu mourir pour Ton troupeau »
La Prière de Saint Anselme à Saint Etienne « Seigneur, ne leur compte pas ce péché »
La Prière de Saint Anselme de Cantorbéry « Que Vous êtes bon et doux, Seigneur Jésus, à l'âme qui Vous cherche »
La Prière de Saint Anselme « Ô notre sainte Reine, accueillez favorablement nos prières »
La Prière de Saint Anselme « Venez à notre secours, ô Reine très Clémente »
La Prière de Saint Anselme « Ô Très Glorieuse Vierge, accordez-moi de Vous aimer autant que Vous êtes aimable »
La Prière de Saint Anselme « Ô Miséricordieuse Reine, ne Vous rendez pas difficile à nous écouter »
La Prière de Saint Anselme « Je Te prie, mon Dieu, que de Toi je reçoive la joie »
La Prière de Saint Anselme « Ô Lumière souveraine et inaccessible, Tu es tout alentour de moi et je ne puis Te percevoir »
La Prière de Saint Anselme « Je cherche ton Visage ; c'est ton Visage, Seigneur, que je cherche… »
La Prière d’Anselme de Cantorbéry pour l'heure de la mort « Ô Jésus, qu'il n'y ait pas d'autre joie pour moi que de pouvoir prendre place près de Toi »
La Prière de St Anselme « Ô Jésus Christ, ta Lumière m'a éclairé dans ma nuit »
La Prière de St Anselme « Ô Seigneur Jésus, j'ai soif et faim de Vous »
La Prière de St. Anselme « Dans votre Bonté, Seigneur, rappelez-Vous qui je suis »
La Prière de St. Anselme « Ô Sainte Trinité, conservez en moi le trésor de ma foi immaculée »
La Prière pour chercher et trouver Dieu de St. Anselme « Seigneur, fais qu’en T’aimant je Te trouve et que je T’aime en Te trouvant »
La Prière avant la Confession de St Anselme « Ô Mère de pardon, accueillez dans votre Cœur le malheureux qui est mort en son péché »
La Prière de St Anselme « Priez pour moi, Sainte Mère de Dieu, afin que je puisse entrer en ce Royaume éternel »
La Prière de St Anselme « Ô Seigneur Jésus, pour me faire monter au Ciel, Vous en êtes descendu »
La Prière de Salutations Mariales de St Anselme « Salut, Vous qui ravissez, entrainez, absorbez toutes les intelligences »
La Prière de St Anselme « Ô mon Dieu, faites que j'aime un peu la Croix si je veux arriver à la Gloire »
La Prière de St Anselme « Dieu Lui-même est mon Père »
La Prière à Saint Jean de St Anselme « Ô Très Aimant Jésus, j’invoque les mérites de Votre ami bien-aimé Saint Jean »