Christ-Jugement-dernier.jpg

La Prière de l’Abbé de Ford « Autrefois, Seigneur Jésus, Tu voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair » :

« Autrefois, Seigneur Jésus, Tu voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair (Lc 10, 18), lorsqu'il enfantait l'orgueil. Qu'il tombe et se brise maintenant grâce à l'ampleur de ta Tendresse, grâce au percement des clous dont il T'a cloué, grâce à l'écartèlement de Tes mains sur cette Croix qu'il T'avait préparée. Ainsi, nu sur la Croix, Tu dépouilleras Puissances et Principautés (cf. Col 2, 15) ; crucifié, Tu les crucifieras ; souffrant, Tu les détruiras ; mourant, Tu les supprimeras ; expirant, Tu les disperseras par Ton souffle, au loin. Car, ce que Tu as dit un jour, voici que déjà nous en voyons l'accomplissement : « Je monterai au palmier et j'en cueillerai les fruits » (Ct 7, 8). N'est-elle pas un palmier très élevé, florissant, riche de fruits, ta Croix ? Sur Elle, du seul fait de souffrir et de mourir, Tu as vaincu le péché et la mort, comme aussi leur responsable à tous deux, le diable. Vraie Sagesse, Tu as vaincu la perversité en triomphant du mal par le bien (cf. Rm 12, 21). En détruisant les fruits amers du péché et de la mort, Tu as saisi les fruits de vie : ceux de la Sainteté, de la Résurrection, de la Gloire, et de l’Immortalité ».

Ainsi soit-il.


Jean de Ford (1140-1214)

Voir également de l’Abbé Jean du Monastère de Ford :
La Prière de l’Abbé Jean de Ford « Ô Source de vie, Seigneur Jésus »
La Prière de Jean de Ford « Seigneur, ouvre mes lèvres »
La Prière du Père Abbé Jean de Forde « Ô Lumière toute belle »
La Prière du Cistercien Jean de Ford « Ô mon Roi et mon Dieu, qui nous donnera ce Feu très ardent et très doux »
La Prière de l’Abbé de Ford « Autrefois, Seigneur Jésus, Tu voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair »
La Prière du Père Abbé de Ford « Seigneur Jésus, Tu étais la grande Lumière cachée dans le sein du Père »
La Prière du Père Abbé Jean de Ford « Ô Seigneur Jésus, décharge-nous de Tes épaules et rends-nous à Tes saints Troupeaux »
La Prière du Père Abbé John de Ford sur la Chasteté « Ô Seigneur Jésus, enlève le pourrissement que suscite encore en moi la convoitise de la chair »