La Prière Testamentaire de l’Abbé Henri Perreyve « Je meurs dans la foi de l'Église catholique, au service de laquelle, dès l'âge de douze ans, j'ai eu le bonheur de consacrer ma vie » :

« Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Je meurs dans la foi de l'Église catholique, au service de laquelle, dès l'âge de douze ans, j'ai eu le bonheur de consacrer ma vie. Je bénis tendrement mes parents et mes amis. Je conjure tous ceux qui garderont quelque souvenir de moi, de prier longtemps pour le salut de mon âme, afin que Dieu, détournant ses regards de mes péchés, daigne me recevoir dans le lieu du repos et du bonheur éternels. J’espère cette grâce par les mérites de Notre Seigneur Jésus-Christ. Amen. Je bénis encore une fois tous ceux qui me sont chers, mes parents, mes bienfaiteurs, mes maîtres, mes pères et mes frères dans le sacerdoce, mes fils spirituels, tant de jeunes gens qui m’ont aimé, toutes les âmes auxquelles j’ai été uni sur la terre par le lien d'une même foi et d'un même amour en Jésus-Christ. Ainsi soit-il. »

Abbé Henri Perreyve (1831-1865)

Abbe-Henri-Perreyve.jpg

Voir également de l’Abbé Henri Perreyve :
La Prière de l’Abbé Henri Perreyve « Ô Marie, qu'il est bon de Vous rencontrer à l'heure de la détresse »
La Prière de l’Abbé Henri Perreyve « Je Vous adore, Seigneur Jésus, succombant sous le bois de la Croix »
La Prière de l’Abbé Henri Perreyve « Consacrer sa vie à Dieu, ce n'est pas toujours se séparer du monde »
La Prière de l’Abbé Henri Perreyve « Vierge sainte, ayez pitié de ceux qui s’aimaient et qui ont été séparés »
La Prière Testamentaire de l’Abbé Henri Perreyve « Je meurs dans la foi de l'Église catholique, au service de laquelle, dès l'âge de douze ans, j'ai eu le bonheur de consacrer ma vie »
La Prière de l’Abbé Perreyve sur l'Humilité « Ô Jésus, donnez-moi d'être humble dans la constatation de ma misère et relevez-moi »