malade-mourant.jpg

La Prière Testamentaire de Sainte Staurophile « Prenez, chers héritiers, le Chemin de la Croix que j'ai pris » de Dom Benoît Haeften :

Mortels, vous avez vu mes combats sur la terre,
L’Enfer m'aurait soumise à ses barbares lois
Et je n'ai soutenu cette funeste guerre,
Qu'en marchant d’un pas ferme au chemin de la Croix.

C’est d'un Dieu Rédempteur que j'ai suivi les traces,
Son Exemple toujours fut présent à mes yeux,
Pour moi n'a point tari la source de ses Grâces,
Et je Le vois enfin prêt à m'ouvrir les Cieux

Arrête, me dit-Il, tu touches à la porte
Du Séjour Éternel de la Félicité ;
Mais fais ton Testament, je le veux, il importe
Par l'espoir de tes biens que l'on soit excité

Il dit, et pour un ordre aux humains salutaire,
A ce Divin Sauveur je montre un cœur soumis ;
Soudain un Ange approche, il me sert de Notaire,
C’est l'Ange à qui le soin de mon âme est commis.

Moi par tant de travaux sur la terre éprouvée ;
Moi qui portai la Croix dans le fond de mon cœur,
Moi Staurophile enfin par cette Croix Sauvée,
Par mon dernier soupir j'en prêche la rigueur.

Je vécus et je meurs Vierge et sans héritage,
Mes aïeuls en naissant m'ont laissé quelques biens,
Mais j'ai toujours pris soin d'en faire un Saint usage,
J'en ai nourri Jésus dans Ses membres Chrétiens.

Que j'en suis en mourant payée avec usure !
Jésus ouvre pour moi tous les trésors des Cieux
Sa main en ma faveur les répand sans mesure,
Son Amour me les rend encore plus précieux.

Mortels, c'est de ces biens qu'aujourd'hui je dispose,
Soyez-en héritiers, il ne tient plus qu'à vous ;
Voyez quelles moissons, quel champ je vous propose,
Jouissez de mes droits, je vous les cède tous.

Sous les Lois de Jésus, attachez-vous à vivre,
Sa Croix fut le Salut de tout le genre humain,
Pour monter jusqu’aux Cieux, vous n'avez qu'à Le suivre,
Il en est à la fois le Guide et le Chemin.

Voilà quels sont les biens qu'en mourant je vous laisse,
Le temps qui détruit tout ne pourra rien sur eux,
Contre eux tout l'Enfer même aurait trop de faiblesse,
Quiconque les possède est à jamais heureux.

Fidèle testatrice aussi bien qu'héritière
J’expose à vos regards ma vie et mon trépas ;
Au sentier de la Croix, j'ai marché la première,
Renoncer à mes biens, ou suivez tous mes pas.

Un bien me reste encore, source de tous les autres,
Je ne puis le quitter sans pousser des soupirs ;
La Croix sauva mon âme et sauvera les vôtres
Qu'Elle soit à jamais l'objet de vos désirs

Prenez-La, portez-La, cette Croix Salutaire
Des dons que je vous fais c'est le plus précieux ;
Des trésors de la Grâce, Elle est dépositaire,
Elle sert d'échelon pour s'élever aux Cieux.

C’est ce char de triomphe promis à ma victoire,
Qui m'enlève au Séjour des Bienheureux Esprits,
Voulez-vous comme moi parvenir à la Gloire ?
Prenez, chers héritiers, le Chemin que j'ai pris.

Ainsi soit-il.


Dom Benoît Haeften (1588-1648) – « Le Chemin Royal de la Croix », Tome III, Prière Testamentaire de Sainte Staurophile, pages 639-644, chez Claude Martin (1757)

Dom-Benoit-Haeften.jpg

Voir également de Dom Benoît Haeften (o.s.b.)
- La Prière pour se réjouir dans la Croix du Sauveur « Je Te salue, ô Croix Sacrée, Croix si digne d'être adorée » de Dom Benoît Haeften
- La Prière de Dom Benedictus van Haeften « Seigneur, mon âme brûle d'un extrême désir de monter à la Maison de Dieu par l'échelle de la Croix »
- La Prière de Dom Benedictus Haeftenus « Seigneur, réglez mon cœur au Vôtre »
- La Prière pour se glorifier qu'en la Croix du Christ « Ô mon Sauveur, c'est en Vous seul que je me glorifierai dans ma faiblesse et mes souffrances » de Dom Benoît Haeften
- La Prière de Protection et d’Espérance en la Croix « Ô Seigneur, qui dominez sur l'impétuosité de la mer, servez-moi de Pilote par le Secours de votre Croix » de Dom Benoît Haeften
- La Prière sur la Douceur inestimable de la Croix « Ô combien est Grande, Seigneur Jésus, l'abondance de votre Douceur » de Dom Benoît Haeften
- La Prière Testamentaire de Sainte Staurophile « Prenez, chers héritiers, le Chemin de la Croix que j'ai pris » de Dom Benoît Haeften