La Prière de Sérapion de Thmuis « Donne-nous l’Esprit-Saint » :

« Il est digne et nécessaire de te louer, de te chanter, de te glorifier, Toi, Père incréé du Fils unique Jésus-Christ. Nous te louons, Dieu incréé, inscrutable, ineffable, incompréhensible à toute nature créée. Nous te louons, toi qui es connu par le Fils unique, toi qui par lui es annoncé, interprété, et manifesté à la nature créée. Nous te louons, toi qui connais le Fils, et révèles aux saints la gloire qui le concerne, toi qui es connu par le Verbe que tu as engendré, toi qui es révélé aux saints. Nous te louons, Père invisible, chorège de l’immortalité. Tu es la source de la vie, la source de la lumière, la source de toute grâce et de toute vérité. Ami des hommes, ami des pauvres, miséricordieux à tous, tu les attires tous à toi par la venue de ton Fils bien-aimé. Nous te prions, fais de nous des hommes vivants, donne-nous l’Esprit de lumière afin que nous te connaissions, toi, le véritable, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. Donne-nous l’Esprit-Saint afin que nous puissions dire et raconter tes mystères ineffables. Que parle en nous le Seigneur Jésus, avec l’Esprit-Saint, qu’il te célèbre par nous. Car tu es au-dessus de toute principauté, puissance, force, seigneurie, au-dessus de tout nom prononcé, non seulement dans le siècle présent, mais dans le siècle à venir. Mille milliers et dix mille myriades d’anges, d'archanges, de trônes, de seigneuries, de principautés, de puissances sont près de toi, et surtout les deux séraphins très vénérables aux six ailes. Ils chantent ta sainteté, reçois notre acclamation avec la leur : Saint, Saint, Saint, le Seigneur Sabaoth ! Ciel et terre sont emplis de ta merveilleuse gloire ! Amen. »

Sérapion de Thmuis - Évêque de Thmuis en 339

Serapion-de-Thmuis.jpg

Voir également de Sérapion de Thmuis :
La « Prière pour les Malades » attribuée à Sérapion de Thmuis
La Prière de Sérapion de Thmuis « Donne-nous l’Esprit-Saint »
La Prière de Sérapion de Thmuis « Seigneur Dieu, accorde à ton Église d’être vivante et pure »