La Prière de Maximilien Kolbe « Ô Immaculée, j'ose Vous supplier d'avoir la bonté de bien vouloir me dire qui Vous êtes » :

« Ô Immaculée, Reine du Ciel et de la terre, je ne me sens pas digne de m'approcher de Vous, de me prosterner devant Vous la face contre terre, mais puisque je Vous aime tant, j'ose Vous supplier d'avoir la bonté de bien vouloir me dire qui Vous êtes. Je désire, en effet, Vous connaître toujours davantage, sans limites, et Vous aimer de façon toujours plus ardente, avec une ferveur sans bornes. Je voudrais pouvoir ensuite révéler à d'autres âmes qui Vous êtes, afin que, de plus en plus nombreuses, ces âmes Vous connaissent toujours plus parfaitement et vous aiment plus ardemment, jusqu'à ce que Vous deveniez la Reine de tous les cœurs. Quand donc les habitants de la terre Vous reconnaîtront-ils tous pour leur Mère et le Père céleste pour leur Père, quand donc ainsi se sentiront-ils finalement tous frères ? »

Ainsi soit-il.


Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) – « Manuel du Tiers-Ordre de la Pénitence d’obédience traditionnelle de notre Séraphique Père Saint François d’Assise » sous l’autorité du R. P. Antoine de Fleurance, Gardien du Couvent Saint-François à Morgon dans le département du Rhône, page 737.

Maximilien-Kolbe.jpg

Voir également à propos de Saint Maximilien Kolbe :
La « Prière Mariale » de Saint Maximilien Kolbe
La « Prière pour les Familles » à Saint Maximilien Kolbe
La « Prière Trinitaire » de Saint Maximilien Kolbe
La « Neuvaine » à Saint Maximilien Kolbe
La Prière de Saint Maximilien Kolbe « Ô Vierge Immaculée élue entre toutes les femmes »
La Prière de Maximilien Kolbe « Abandonne-toi complètement à Dieu et tu seras heureux »
La Lettre de Saint Maximilien-Marie Kolbe « C’est l’obéissance, et elle seule, qui nous manifeste sûrement la Volonté de Dieu »
La Prière de Maximilien Kolbe « Ô Immaculée, j'ose Vous supplier d'avoir la bonté de bien vouloir me dire qui Vous êtes »
La Prière du Père Kolbe pour la conversion des francs-maçons « Ô Marie, conçue sans péché, priez pour les francs-maçons ! »