Prière à Sainte Marie Madeleine de Mgr Jean-Pierre Ravotti :

« Toi qui fut guérie et sauvée par Jésus, rends notre âme resplendissante de la beauté même de Dieu. Toi, disciple fidèle et femme à l’écoute, enracine en nos cœurs la Parole de Vie, donne-nous d’écouter, de garder et de mettre en pratique l’Evangile du Christ, notre Maître et Seigneur. Toi qui as connu les larmes et répandu le parfum de l’Amour, console tous ceux qui souffrent par le baume versé de notre surnaturelle Charité. Toi, persévérante jusqu’à la Croix et au tombeau, accorde-nous la grâce de l’Espérance dans les épreuves, de la force dans le combat, de la Foi en la Vie Eternelle à l’heure de la mort. Toi qui, la première, as mérité de voir Jésus ressuscité et a reçu la mission de l’annoncer aux disciples, fais de nous des témoins crédibles et courageux du Christ vainqueur de la mort et éternellement glorieux. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen. »

Monseigneur Jean-Pierre Ravotti

Monseigneur Jean-Pierre Ravotti, Chanoine honoraire, est un Prêtre italien et a été responsable de l’aumônerie militaire à Turin. Il a passé son enfance à Saint-Maximin, près du tombeau vénéré de Marie-Madeleine, d’où son attachement à la Sainte Patronne de la Provence : Marie Madeleine. Il exerce souvent, dans le diocèse de Fréjus-Toulon un ministère de prédication à la gloire de la plus illustre des femmes évangéliques après la Très Sainte Vierge Marie : Sainte Marie Madeleine.


Prions : « Ô Père très clément, répands largement sur nous tes dons, afin que par l’intercession de Sainte Marie-Madeleine, qui en aimant notre Seigneur Jésus-Christ par-dessus tout, a obtenu le pardon de ses péchés, nous obtenions nous aussi de ta miséricorde l'éternelle béatitude. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen. »

Intercède et supplie sans cesse pour nous, auprès de Jésus, ô Sainte Marie-Madeleine !

Marie-Madeleine.jpg


Après la Sainte Vierge, Marie Madeleine - Marie de Magdala - est la plus grande Sainte de l'Évangile et les chrétiens lui ont toujours voué un culte fervent. Qui est-elle ? Depuis le Pape Grégoire le Grand (VIe siècle), on l'assimile à la pécheresse oignant les Pieds de Jésus, mais aussi à la sœur de Marthe et de Lazare. Beaucoup d'historiens estiment que ce sont trois femmes différentes, mais la version traditionnelle est toujours soutenue, arguments à l'appui, et c'est elle qui forme le riche portrait de la « Madeleine » qui est aimée et priée depuis l'origine. « Pécheresse » (il n'est pas dit « prostituée »), elle a été délivrée par Jésus de sept démons, ce qui a délivré surtout en elle une puissance d'amour pour le Sauveur comme il ne s'en est pas trouvé de telle chez les Apôtres (sauf sans doute saint Jean). Marie qui avait versé un parfum précieux sur la Tête de Jésus et avait baigné Ses Pieds de ses larmes, puis essuyé de Ses Cheveux, gestes d'amour féminin sublime, montrera un amour plus grand encore en restant au pied de la Croix, puis en bravant l'interdit pour aller embaumer le Corps de Jésus dans son Tombeau. C'est à elle la première que le Christ manifeste Sa Résurrection. C'est elle qui en avertit les Apôtres, méritant d'être appelée « l'apôtre des Apôtres ». Ensuite, c’est la « légende » (littéralement : ce qui doit être lu comme digne de foi) : avec d'autres disciples, Marie débarque en Provence. Elle évangélise la région puis consacre la fin de sa vie à prier dans la grotte, aujourd'hui sanctuaire, de la Sainte-Baume (Baume en provençale veut dire « grotte »). Depuis, ce n'est pas la « légende », c'est le cours ininterrompu du pèlerinage, accompli par les humbles comme par les plus grands, et toujours vivant aujourd'hui.


Lire également :
La Prière « Ô Jésus espoir des pénitents » du Cardinal Pierre de Bérulle à Sainte Marie Madeleine
La Prière d'un Pénitent à Sainte Marie Madeleine
La Prière à « Sainte Marie-Madeleine » de la Sainte-Baume
La Prière à « Sainte Marie Madeleine » de Monseigneur Bernard MOLLAT du JOURDIN