Notre-Dame du Rosaire

La Prière de M. l'abbé Le Guillou à Notre-Dame du Rosaire « Ô Marie, obtenez-moi de mourir de la mort des justes ! » :

« Vous saluant avec l'Ange, et au nom de l'Eglise, mon cœur, ô Marie, se réjouit en Vous : obtenez-moi de mourir de la mort des justes ! »

« Qu'il m'est doux de Vous bénir, Vous qui nous avez donné le Rédempteur promis, et de bénir avec Vous le Fruit adorable de Vos entrailles, Jésus, l’Agneau de Dieu qui efface les péchés du monde ! Qu'il m'est doux de contribuer par mes modestes louanges à proclamer Bienheureuse jusqu'à la fin des siècles, l'humble servante sur Laquelle le Seigneur a voulu abaisser Ses regards divins, et dont s'est servi l'éternelle Sagesse pour faire éclater en notre faveur les merveilles de sa Miséricorde infinie ! »

« Vous saluant avec l'Ange, et au nom de l'Eglise, mon cœur, ô Marie, se réjouit en Vous : obtenez-moi de mourir de la mort des justes ! »

« Qu'il m'est doux, tout en nourrissant mon âme de la sainte pensée de la Mère du Fils de Dieu, de méditer aussi les Mystères sublimes de la vie du Sauveur, notre Maître et notre Modèle ! Qu'il m'est doux d'apprendre de Celle qui a si parfaitement imité les vertus de l'Homme-Dieu, à entrer avec joie dans le chemin douloureux qu’Il a dû suivre, selon la Volonté de son Père, pour parvenir à la Gloire, nous donnant l’Exemple afin que nous marchions sur Ses traces ! »

« Vous saluant avec l'Ange, et au nom de l'Eglise, mon cœur, ô Marie, se réjouit en Vous : obtenez-moi de mourir de la mort des justes ! »

Qu'il m'est doux de Vous prier, ô tendre Mère, qui me tendez sans cesse une main secourable, et en même temps de prier Jésus, l’Auteur de la Grâce et le Vainqueur de la mort ! Qu'il m'est doux de penser que je puis tous les jours et à tous les instants de ma vie faire entendre au Ciel deux Noms qui me le rendent propice, surtout à l'heure de mon dernier combat ! »

Ainsi soit-il.


Abbé Corentin-Marie Le Guillou (1804-1890) - « Douze cantiques à Marie », pages 79-80, chez Périsse, 1838


Voir également de l’Abbé Corentin-Marie Le Guillou :
- La Prière de M. l'abbé Le Guillou « Ô Marie, ma Reine, ma Bienfaitrice et ma Mère »
- La Prière de l'abbé Le Guillou à Notre-Dame du Rosaire « Ô Marie, obtenez-moi de mourir de la mort des justes ! »
-