Vierge-Enfant-Benozzo-Gozzoli.jpg

La Prière pour l’Angélus de l’abbé G. Boudant « A genoux, à genoux ! La cloche nous engage » :

« A genoux, à genoux ! La cloche nous engage
D'unir notre prière à son timbre pieux :
Avec la cloche sainte adressons notre hommage
A la Reine des cieux.

Saluons à l'envi l'Etoile magnifique.
Le lys de nos vallons éclatant de blancheur !
Cette rose du ciel, cette Vierge mystique
Qui porta le Sauveur !

Ah ! quand l'ombre du soir monte sur la colline,
Quand s'éteignent au loin les feux mourants du jour,
Le cœur, au tintement de la cloche divine,
A tressailli d'amour.

Sur les lèvres alors ruisselle la prière ;
Le pauvre se recueille et suspend son labeur :
Il songe au Rédempteur né d'une Vierge-Mère
Et bénit le Seigneur. »

Ainsi soit-il.


Abbé Gilbert Boudant (1808-1867) - « Recueil de poésies lyriques chrétiennes », page 31, chez Joseph Michel Hainglaise, 1854


Voir également de M. l’abbé Gilbert Boudant :
- La Prière de l’abbé Boudant pour la Fête de l’Annonciation « Dans sa cellule solitaire fermée aux regards indiscrets »
- La Prière pour l’Angélus de l’abbé Gilbert Boudant « A genoux, à genoux ! La cloche nous engage »