La Prière d’Adam de Perseigne « Mon âme magnifie le Seigneur ! » :

« Mon âme magnifie le Seigneur ! Comment donc le magnifiez-vous, ô Vierge, puisque vous ne le rendez, ni de petit, grand, ni de grand, plus grand ? Vous magnifiez cependant, parce que vous louez, vous magnifiez parce que, parmi les ténèbres de ce monde, plus lumineuse que le soleil, plus belle que la lune, plus odorante que la rose, plus blanche que la neige, vous faites connaître Dieu davantage. Vous le magnifiez, non pas en apportant un accroissement à la grandeur .sans mesure, mais en apportant, au milieu des ténèbres du monde, la lumière de la vraie divinité, inconnue des gens de ce monde. Votre âme magnifie le Seigneur, qu'est-ce à dire ? Sinon que vous-même êtes par lui magnifiée jusqu'à recevoir magnifiquement la plénitude de grâce, et à vous étendre jusqu'aux magnificences d'une gloire unique. « Vous étendre », parce que vous êtes toute trempée de la rosée du Saint-Esprit, tout entière imprégnée de l'onction céleste, si bien que votre âme, désireuse d'aimer, s'étend comme une toison huilée, jusqu'à parvenir au Verbe de Dieu lui-même. Vous êtes en effet le réceptacle du Verbe. Vous êtes la Mère de Dieu, le terme au péché. Que par votre intercession mon âme apprenne à s'éloigner du mal, à prendre exemple sur vos vertus, et à magnifier le Seigneur à qui appartient honneur et gloire, autorité et puissance, dans tous les siècles des siècles. Amen. »

Adam de Perseigne (1145-1221)



Voir également d’Adam de Perseigne :
La Prière d’Adam de Perseigne « C'est par tes entrailles, Vierge Marie, que notre Tout-Petit a grandi jusqu'à devenir homme parfait »
La Prière d’Adam de Perseigne « Mon âme magnifie le Seigneur ! »
La Prière Mariale d’Adam de Perseigne « Le Christ est descendu en Marie comme la pluie sur la toison »
La Prière de l’Abbé Adam de Perseigne « La lance du soldat a ouvert le côté du Sacré Cœur de Jésus »
La Prière d’Adam de Perseigne « Ô Vierge digne de toute louange »
La Prière d’Adam de Perseigne « Chaque fois que le démon te livre combat, réfugie-toi près de la Reine des anges »