La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Bonne Mère que nous invoquons, octroyez-nous ce que nous désirons » :

« Il est venu le Jour sacré, le Jour de nos chants d’allégresse, où nos cœurs sont illuminés. Jour de splendeur joyeuse qui ramène la Fête consacrée aux Louanges de la Mère de Dieu. Que la voix élève ses modulations, que l’âme réponde en son plus intime, et ne laisse pas stérile l’hymne de louange. Que Louange à Dieu soit chantée, et qu’en Lui soit glorifiée Son auguste Mère. Glorieuse en dignité, compatissante en charité, son Nom inspire la componction. A l’honneur de la Mère Elle unit la pudeur virginale, resplendissante au sommet des creux. Un buisson jadis fut en flamme, et ses feux ne le consumaient pas, ni n’altéraient ses feuilles verdoyantes. Ainsi sous les Feux de l’Esprit, sans aucun contact humain, la Vierge enfanta un Dieu. Elle est la Fontaine scellée, le Jardin fermé où prospèrent heureusement les semences des vertus. Elle est la Porte close que, dans un conseil mystérieux, Dieu tenait fermée aux hommes. Elle est la Toison qui attire la rosée, le Champ fertile d’où s’exhale le parfum qui embaume toutes les contrées de la terre. Elle est la Branche qui produit la fleur, la Terre qui germe le Sauveur, pour le salut des fidèles. C’est Elle qu’on appela en figure, la Montagne, la Forteresse, le Palais, le Temple, le Lit nuptial et la Cité. Ainsi, à Elle seule, Elle résume la sublimité de tous les noms élus. Sa prière triomphe du péché, son Nom chasse la tristesse, son Parfum dépasse l'arôme du lys, ses Lèvres l’emportent sur le miel en douceur. Plus délectable que le vin, plus blanche que la neige, plus rose que la rose, plus brillante que la lune par la splendeur du vrai Soleil. Impératrice des Cieux, Triomphatrice des enfers, Voie assurée du Ciel, Objet de notre espoir fidèle, nous si loin de Vous, attirez-nous à Vous, et réunissez-nous à la famille de Vos enfants. Bonne Mère que nous invoquons, octroyez-nous ce que nous désirons, ne méprisez pas les pécheurs, ne dédaignez pas Vos clients ; nos péchés nous inquiètent ; mais en Vous nous nous confions : présentez-nous à votre Fils. Amen. »


Adam de Saint-Victor († vers 1140) - L’Année Liturgique « Le Temps de Noël » de Dom Prosper Guéranger, p. 591-593, Chez Julien Lanier (1847)

Adam-de-Saint-Victor.jpg

Voir également d’Adam de Saint-Victor :
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Toi, qui procèdes du Père et du Fils, divin Paraclet »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Salut, ô Jour qui es la gloire des jours »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à l’Archange Saint Michel « Que Michaël soit célébré par tous ! »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à Saint André « Tressaillons et réjouissons-nous, et savourons les louanges de l'Apôtre André »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Le Seigneur ressuscitant, tout avec Lui ressuscite »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Mère du Sauveur, que la violence de notre ennemi plein d'audace et de fourberie cède à votre Force souveraine »
L’Hymne du matin d’Adam de Saint-Victor « Ô Jésus, éternel Soleil, dardez sur nous Vos rayons »
La Prière d’Adam de Saint-Victor pour Noël « Ô Jésus, à tous ceux qui célèbrent aujourd'hui l’Anniversaire de votre Naissance, donnez le salut ici-bas et la joie dans l'éternité »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à Sainte Monique « Ô mère bénie de Saint Augustin, recevez notre prière et priez pour nous ! »
La Prière d’Adam de Saint-Victor à Sainte Agnès « Ô Sainte Agnès, modèle incomparable de pudeur et de vertu »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Étoile de la mer, ne permettez pas que nous fassions naufrage »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Salut, Mère du Sauveur, c'est de Vous qu'est sortie le Christ, présentez-nous à votre Fils »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Les Solennités de l’Église sont le reflet de l'éternelle Solennité du Ciel »
La Prière d’Adam de Saint-Victor « Ô Bonne Mère que nous invoquons, octroyez-nous ce que nous désirons »