Bapteme-par-immersion.jpg

La Prière du R. P. de Maringues « Ô mon Dieu, renouvelez-moi, s'il Vous plaît, dans la Grâce de mon Baptême » :

« Ô Dieu mon Créateur et mon Seigneur, qui par une Bonté infinie et un Amour très particulier, m'avez considérée et choisie entre tant de personnes abandonnées, pour laver mon âme avec les eaux du Baptême, du péché originel, pour me revêtir de la robe éclatante de la Grâce, et me faire Votre fille. Hélas ! En quel état ai-je mis cette robe par mes péchés, comment l'ai-je souillée, et combien indignement ai-je vécu, foulant aux pieds cette qualité très éminente ; j'en ai un extrême déplaisir, et je Vous en demande pardon avec toute l’humilité que je puis ; donnez-le moi, ô Dieu de Miséricorde, et renouvelez-moi, s'il Vous plaît, dans la Grâce de mon Baptême. Ô Dieu qui m'avez créé, et qui dans ma création avez imprimé votre Image sur le front de mon âme, qui l'avez rachetée avec le Sang précieux de votre Fils, et l'avez régénérée par le Baptême à l'espérance de la Vie éternelle. Faites-moi la Grâce que pour cette fois et tout de bon, je renonce à Satan, à ses pompes et à toutes ses œuvres ; et que par les Mérites de Jésus-Christ, qui est la Voie, la Vérité et la Vie, et par l’Onction du Saint Esprit, je crois en Vous, comme en mon Dieu, mon premier Principe, mon souverain Seigneur, et ma dernière Fin, d'une foi ferme, sans douter, simple sans éplucher et efficace pour opérer, que je persévère inébranlablement en cette foi, jusqu’à la fin de ma vie ; ô Trinité toujours Sainte et Adorable, que Votre toute Puissance fortifie ma foi et ma faiblesse ; que Votre divine Sagesse l'illumine, et que votre Bonté infinie la rende excellente et parfaite, afin qu'à l'heure de ma mort je puisse Vous remettre mon âme entre les mains pures et sans tâche, comme Vous me l'avez donnée, et de plus embellie et éclatante de toutes sortes de vertus. Jésus-Christ mon Seigneur, qui m'avez lavée dans votre Sang et par votre Mort m'avez donné la vie, rompez tous les lacets que mon ennemi a tendus pour me perdre ; et par la vertu de Votre divine Présence, rendez toutes ses embûches et toutes ses attaques inutiles. Ô mon Sauveur, que Votre ardente Charité me fasse sortir victorieuse de tous les combats que Votre ennemi et le mien me livrera, pour me retirer de votre Amour ; que Votre profonde Humilité m'ouvre les yeux pour découvrir et éviter ses pièges, et pour confondre son orgueil, ainsi que Vous l'avez confondu en Vous humiliant jusques aux abymes ; que Votre brillante Vérité me serve de guide pour me conduire à Vous, et me faire marcher dans Vos sentiers avec un cœur droit et pur, et que votre Miséricorde me prévienne de Ses secours, qu’Elle m'accompagne, me fortifiant pour entreprendre de grandes choses à votre Gloire, et pour exercer des actions de vertus héroïques, et qu’Elle me suive, me défendant partout des dangers de mon salut. Au Nom du Père, du Fils, et du saint Esprit ; doux Jésus, mon cher Amour, qui m'avez tant aimée, que d'avoir voulu être crucifié pour moi ; imprimez le Signe de votre Croix sur mon front et sur mon cœur, pour me faire jouir de Ses fruits, et mettez-moi à couvert sous Son abri ; versez dans mon cœur une foi vive, pour croire et exécuter Vos commandements, et tout ce que Vous désirez de moi, et pour me rendre digne par mes actions, d'être le Temple de Dieu et la Demeure du Saint-Esprit. Ô Très Aimant et Aimable Jésus, mon grand Prêtre, couvrez moi des ailes de Votre protection et que Votre main droite me serve de sauvegarde ; ayez la Bonté d'illuminer mon entendement de votre Sagesse, afin que je marche sagement dans le chemin de mon salut, que je sente mourir mon cœur à toutes les affections déréglées des créatures et que j'aille profitant de jour en jour en vertu, jusqu’à tant que je Vous voie là-haut dans votre Gloire. Ô Ange du grand Conseil, soyez Vous-même mon Ange Tutélaire et le Guide de mon pèlerinage, à ce que je ne me détourne point d'un pas du droit sentier de votre Loi ; et après Vous, assignez moi un de vos Saints Anges, qui seconde les desseins que Vous avez pour mon bien et pour ma perfection, et me conduise dans vos Voies pour me faire arriver sûrement à Vous et à ma béatitude ; ensuite présentez ce salut à votre Ange : « je vous salue Ange glorieux, gardien de mon âme et de mon corps, et je vous supplie par l'aimable Cœur de Jésus, et pour l'amour de Celui qui vous a créé, et qui en mon Baptême m'a fournis sous votre tutelle que vous preniez soin de moi en tout, que vous ne vous écartiez point seulement d'un pas de mon côté et que vous ne me perdiez jamais de vue, afin que par votre sage et charitable conduite, je passe sans dommage tous les périls de cette misérable vie, jusqu’à ce qu'avec vous je voie cet éclatant Visage de la Divinité, dont la vue vous rend bienheureux, et que je me trouve au Lieu, où je vous rends grâces pendant toute l'éternité des soins que vous avez pris de moi et des secours que vous m'avez donné ». Ô Jésus mon Sauveur et mon Pasteur fidèle, faites que Votre pauvre brebis entende et suive votre Voix ; ouvrez moi, s'il Vous plaît, les oreilles du cœur, afin que j'écoute tout ce que Vous me direz intérieurement et extérieurement pour votre Honneur et pour ma perfection. Embaumez mon âme du parfum de votre Connaissance et de votre Amour. Ô Vierge Sainte, Reine du Ciel et de la Terre, Mère de Miséricorde ; je Vous salue avec tous les respects que je puis et Vous supplie que Vous me faisiez la faveur en cette mienne rénovation de ma vie et rétablissement dans ma première innocence, de vouloir être ma Marraine et ma Mère, prenant soin de moi, et Vous chargeant de mon salut ; et que Vous m'obteniez la Grâce de Vous être vraie fille, dans la parfaite imitation de Vos vertus. Enveloppez mon esprit et mon corps dans le drap précieux de votre Pureté, et donnez-moi un nom qui me mette au nombre des élus. Très Doux Jésus, écrivez, s'il Vous plaît, mon nom sous le Vôtre dans le Livre de Vie : dites à mon âme, je suis ton Salut et tu es Mienne ; tu ne porteras plus le nom d'abandonnée, mais celui-ci ; ma Volonté est en elle, afin que je fasse ce que Vous voulez et que je sois toujours avec Vous. Très doux Jésus, mon cher Seigneur, je me présente devant Votre adorable Majesté et Vous supplie avec toute l'affection qu'il m'est possible, et par tout ce qui peut Vous émouvoir, de garder dans le cabinet amoureux de votre Cœur mon innocence baptismale et la promesse des obligations que je Vous ai faites dans ce Sacrement, afin que par Votre fidèle et puissante Garde, je Vous les rende à l'heure de ma mort dans leur intégrité : je Vous conjure de joindre et d'unir mon cœur à votre Cœur, de l'imprimer de Vos traits et le remplir de votre Amour, à ce que je Vous aime ardemment, je Vous serve parfaitement sans Vous offenser, et qu'après le bannissement de cette vie, j'arrive à Vous, qui êtes le Terme de mes désirs, je Vous voie et Vous possède, et je sois avec Vous éternellement ».

Ainsi soit-il.


R. P. Adrien de Maringues « Exercices spirituels très utiles et propres pour conduire les âmes religieuses et séculières à la perfection des actions des jours, des semaines, des mois et des années », p. 437-446, Chez Barret à Lyon (1659)


Voir également du R. P. Adrien de Maringues :
La Prière du matin du R. P. Adrien de Maringues « Je me propose, ô mon Dieu, avec Votre divin Secours de ne commettre aucun péché pendant ce jour »
La Prière du R. P. de Maringues pour l’anniversaire du jour de son Baptême « Ô mon Dieu, renouvelez-moi, s'il Vous plaît, dans la Grâce de mon Baptême »