La Prière d’Alcuin « Ô mon Dieu, soyez mon Guide, partout et toujours, à travers le bonheur comme à travers l'épreuve » :

« Je Vous rends grâces, ô mon Dieu, ô ma Miséricorde, qui m'avez daigné conduire à la connaissance de votre Nom, et qui, par l'eau sainte du Baptême, avez voulu me faire entrer dans Votre famille d'adoption, parmi ceux que Vous appelez Vos fils. Je Vous rends grâces, ô mon Dieu, qui depuis les commencements de mon enfance jusqu'à l'heure présente, pendant que je me répandais dans tous les vices, avez attendu mon retour avec une patience qui ne peut appartenir qu'à l'infinie Bonté. Je Vous rends grâces, ô mon Dieu, qui m'avez bien des fois tendu la main et qui m'avez tiré de mes tribulations, de mes angoisses et de mes misères. Vous m'avez en outre préservé jusqu'ici de l'éternel supplice, et même de mille épreuves temporelles. Je Vous rends grâces, ô mon Dieu, qui m'avez gardé la tranquillité, l'honneur et l'amour. Et je ne puis énumérer les autres dons que je tiens encore de Votre libéralité. Achevez donc en moi ce que Vous avez si bien commencé, ô mon Dieu ; je Vous le demande au nom de cette ineffable suavité de votre Miséricorde. Ôtez de moi tout ce qui Vous déplait ; délivrez-moi aussi de toute inquiétude et de tout mal. Réglez mes pensées, mes paroles, mes actes. Soyez mon Guide, partout et toujours, à travers le bonheur comme à travers l'épreuve. Et conduisez-moi un jour à la Joie tant désirée de Votre vision dans le ciel ».

Ainsi soit-il.


Albinus Flaccus Alcuin (732-804)

Alcuin.jpg

Voir également d’Alcuin :
La Prière d’Alcuin « Ô mon Dieu, soyez mon Guide, partout et toujours, à travers le bonheur comme à travers l'épreuve »
La Prière d’Alcuin d’York pour le temps de l'Avent « Lumière éternelle, brille en nos cœurs »
La Prière de l’Abbé Alcuin en français et en latin qu'on chante encore à la Sainte Vierge le 20 décembre comme préparation à la Solennité de Noël « Vous qui fermez l'enfer, qui nous ouvrez le Ciel »