mariage-4.jpg

La Prière des époux chrétiens de l'Abbé Ambroise Guillois « Ô Dieu de toute consolation, conduisez-nous tous deux dans la voie du Salut » :

Ô Père des Miséricordes, et Dieu de toute consolation, daignez répandre l'abondance de vos Grâces sur Votre serviteur et Votre servante. Souvenez-Vous que le Lien qui nous unit a été formé au pied de Vos autels, et consacré par l'application des Mérites de Notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils unique, notre Rédempteur et notre Dieu ; ne permettez pas que ce Lien si respectacle devienne par notre faute un obstacle à notre sanctification. Conduisez-nous tous deux dans la voie du Salut, afin que, sous Vos yeux, nous Vous servions avec un saint concert dans la sainteté et la justice ; et puisqu’il Vous a plu de nous unir dans le temps, selon vos Lois, dans le lieu de notre pèlerinage, qu'il Vous plaise aussi nous réunir éternellement, par Votre infinie Miséricorde, dans la céleste Jérusalem, notre véritable Patrie.

Ainsi soit-il.


Ambroise Guillois (1796-1853) – « Les Saints Évangiles des Dimanches et des principales Fêtes de l'année », p. 107, chez Fleuriot (1840)


Voir également de M. l'Abbé Ambroise Guillois :
La Prière de M. l'Abbé A. Guillois après une Confession « Ô mon Dieu, je Vous ai dévoilé les plaies de mon âme » en sortant du confessionnal
La Prière de M. l'Abbé Guillois sur l’aumône « Ô mon Dieu, je répandrai mes biens dans le sein des pauvres »
La Prière de Monsieur l'Abbé Guillois sur le Jugement dernier « Jésus, mon Dieu, je Vous adore comme souverain Juge des vivants et des morts »
La Prière de l'Abbé Ambroise Guillois sur l’humilité « Ô humilité, fondement et soutien de toutes les autres vertus »
La Prière des époux chrétiens de l'Abbé Ambroise Guillois « Ô Dieu de toute consolation, conduisez-nous tous deux dans la voie du Salut »