Joseph-11.jpg

La Prière du Père André Doze « Ô Joseph, enseigne-nous cet art incomparable où triomphe l’Esprit du Fils obéissant au Père » :

« Ô Joseph, enseigne-nous cet art incomparable où triomphe l’Esprit du Fils obéissant au Père, l’art de nous appuyer sur la nouveauté constante du Temps paternel, quelle que soit sa forme, sûrs qu’il nous soutient toujours, nous guide, nous fait croître, même si parfois nous avons l’impression de marcher sur l’eau... comme Saint Pierre. Tout, absolument tout, concourt à faire évoluer favorablement le cœur de l’homme qui vit le temps avec Joseph, c’est-à-dire dans ce climat très particulier d’humilité, de souplesse, de patience et de confiance absolue que les Saints ont expérimenté, en fait, sans le rattacher à cette ombre du Père, qu’ils ne connaissaient pas. Le silence de l’âme et la nuit de la foi sont les deux spécialités de Joseph, l’homme providentiel choisi par le Père. Le Dragon ne peut plus rien contre ceux qui savent obéir à Joseph ».

Ainsi soit-il.


Père André Doze (1926-2010)

Andre-Doze.jpg


Le Père André Doze contemplant l’obéissance de Jésus à Saint Joseph, ajoute : « Il me semble que le commandement dut inspirer à Saint Joseph des pensées prodigieuses. Il me semble que le nom de Jésus devait avoir pour lui des secrets étonnants. Il me semble que son humilité devait prendre quand il commandait, des proportions gigantesques, incommensurables avec les sentiments connus. Son humilité devait rejoindre son silence, dans son lieu, dans son abîme. Son silence et son humilité devaient grandir appuyés l’un sur l’autre. Jésus se prépare à montrer aux hommes le vrai Visage du Père, chez ce père. Il se prépare à la mort avec celui que l’on regardera comme le Patron de la Bonne Mort ».